En savoir plus sur Talentéo
15JAN 15

Dépasser son handicap: le portrait d'Antoine!

Qui a dit que handicap et emploi étaient incompatibles? Talentéo vous montre une fois encore cette belle alchimie qui s’opère entre ces deux facteurs. Rencontre avec Antoine, ingénieur et blogueur en situation de handicap!

Dépasser son handicap - Antoine DurandBonjour, pouvez-vous vous présenter?

Bonjour, je m’appelle Antoine Durand, j’ai 23 ans et je suis en fauteuil roulant – myopathie de Duchenne. Récemment diplômé de l’INSA de Lyon, je travaille en tant qu’ingénieur en génie civil pour la société Technip. En parallèle de mon travail, j’ai lancé le blog « dépasser son handicap » il y a 4 mois afin d’aider les personnes handicapées dans leur quotidien.

 

Comment se déroule votre quotidien professionnel?

Après un mois passé chez Technip, j’en tire un bilan positif. Mon travail se passe bien, car j’ai trouvé un poste adapté à mon handicap au sein d’une entreprise qui se donne les moyens d’accueillir des travailleurs handicapées.

Il s’agit d’un poste de bureau où tout peut s’effectuer par ordinateur, support sur lequel je suis totalement autonome. Étant donné mon handicap, j’ai très peu de mobilité, je ne peux me servir que de ma main gauche, et je suis sous assistance respiratoire en permanence. Je suis donc accompagné d’un auxiliaire de vie dans les transports en commun et sur mon lieu de travail, ce qui me permet d’être autonome.

De son côté, Technip a fait le nécessaire pour adapter mon poste de travail avec l’aide d’un ergonome. J’utilise uniquement la souris pour contrôler l’ordinateur, avec un clavier à l’écran et un logiciel de reconnaissance vocale. Un autre logiciel me permet d’utiliser le téléphone. Avec toutes ces aides et outils, je peux travailler avec autant d’efficacité que mes collègues, et fournir un travail de qualité. J’en suis très satisfait.

Quelle importance a la technologie dans le changement de regard sur le handicap? Pensez-vous que celle-ci suffise?

Il est évident que la technologie joue un rôle important dans le changement de regard sur le handicap. Elle permet notamment de gagner en autonomie, de faire beaucoup de choses seul. Ainsi, les individus en situation de handicap sont moins perçues comme des personnes dépendantes que la société doit prendre en charge.

Il est clair que sans la technologie, notamment informatique, il m’aurait été tout bonnement impossible de faire des études, de travailler, et donc de vivre par mes propres moyens en étant intégré à la société.

Bien entendu, la technologie à elle seule ne suffit pas pour que la perception du handicap s’améliore. Elle doit s’accompagner d’un changement des mentalités, d’une réelle compensation du handicap pour que les personnes en situation de handicap aient les mêmes possibilités que les autres. Par exemple, les entreprises doivent donner leur chance aux personnes handicapées pour que celles-ci puissent participer pleinement à la vie sociale, et être vraiment considérées comme des individus ordinaires, autonomes et responsables.

Vous avez créé le blog « dépasser son handicap », pouvez-vous nous en dire plus? Que pouvons-nous y trouver?

Le blog « dépasser son handicap » a pour but d’aider les personnes handicapées au quotidien, à réaliser leurs projets et passer outre leur handicap. J’y partage mon expérience personnelle et celle d’autres individus handicapés, qui ont un parcours intéressant et des projets qu’elles réalisent. On y trouve des conseils de développement personnel, pour se dépasser, avoir plus confiance en soi, être plus épanoui, peu importe les difficultés. Mais aussi plein de trucs et astuces pour faciliter son quotidien, gagner en autonomie. Le site regroupe des articles, vidéos et interviews, regroupés en différentes catégories, selon les besoins et centres d’intérêt de chacun:

  • Bonheur et épanouissement
  • Dépassement de soi
  • Voyages
  • Expériences
  • Productivité, efficacité et autonomie
  • Trucs et astuces
  • Emploi et formation

Quelles sont vos dernière trouvailles et astuces?

J’ai récemment trouver un moyen – enfin – pour contrôler un smartphone par le biais du joystick de mon fauteuil roulant et d’un casque sans fil avec micro intégré pour téléphoner. C’est un vrai progrès de pouvoir me servir seul de mon téléphone, de ne plus avoir sans cesse à demander de l’aide.

Aussi, j’ai découvert qu’il existait des rampes très pratiques pour franchir une marche avec un fauteuil électrique. A la fois solides, légères et pliables, on peut facilement les transporter avec soi. Elles sont vraiment utiles pour pallier au manque d’accessibilité de certains commerces ou établissements qui ont une marche à l’entrée. Cela est aussi pratique lors de certains voyages dans des pays peu accessibles.

Quels conseils donneriez-vous à nos lecteurs en situation de handicap?

Je leur dirai qu’il ne faut pas s’auto-censurer vis-à-vis de ses projets à cause de son handicap. Même si le handicap représente une difficulté certaine, beaucoup de choses sont possibles pour peu que l’on se donne les moyens de réussir. Cela est beaucoup moins difficile aujourd’hui que 20 ans plus tôt. Je leur conseillerai aussi de ne pas s’arrêter à la première difficulté, de persévérer et de croire en leurs capacités. Il ne faut vraiment pas hésiter à se faire aider dans ses projets, notamment par d’autres personnes qui ont déjà parcouru le chemin vers ce que vous voulez faire.

Des projets à venir?

D’un point de vue professionnel, je compte obtenir un CDI car pour l’instant je travaille en tant qu’intérimaire. A plus long terme, je souhaiterai travailler dans le domaine de l’accessibilité du bâtiment, car il y a beaucoup à faire, et je pourrais ainsi mettre mes compétences d’ingénieur en génie civil et mon expérience de personne handicapée au service d’une cause qui me tient particulièrement à cœur.

Pour le blog, j’ai pour objectif de continuer à produire régulièrement du contenu de qualité afin d’apporter le maximum à mes lecteurs, avec un article ou une vidéo par semaine. Tout en faisant connaître le site et en le rendant plus attractif et convivial, afin d’aider plus de personnes.

Si j’arrive à tenir mon objectif professionnel, la récompense que je m’accorderai, serait un voyage aux Etats-Unis l’été prochain, à New York, avec ma famille. Ce serait une belle expérience, comme l’ont été mes voyages de cette année en Tunisie et aux Baléares. Ce sera aussi un sacré défi en termes d’organisation, et une première car je n’ai jamais pris l’avion avec fauteuil électrique et assistance respiratoire, jusque là je m’étais débrouillé avec la voiture et le ferry.

A lire également:

Vous souhaitez échanger avec Antoine? Laissez-lui un commentaire! Et rendez vous sur son blog: « Dépasser son handicap« .

 

© 2015 Talentéo. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

A lire également:

Mots clés: , , ,

Poster un commentaire

*

Retour en haut de page

Les incontournables