301

Talentéo souhaite rendre hommage aux victimes des récents attentats, notamment celui perpétré au sein de la rédaction de Charlie Hebdo, le 7 janvier dernier. Pour l’occasion nous laissons la parole et le crayon aux dessinateurs qui sont passés par nos pages.

Nous nous associons à l’ensemble des médias, pour dire haut et fort que la liberté d’expression est fondamentale et indispensable. Nous ouvrons une nouvelle fois nos pages à deux dessinateurs de talents : Capucine Blanchard et Peter Patfawl. Ils quittent aujourd’hui la thématique du handicap pour témoigner leur tristesse, leur soutien mais surtout leurs espoirs.

Capucine Blanchard

« J’ai été comme beaucoup très bouleversée par les évènements tragiques de ces derniers jours. Étant étudiante en Art, le dessin est mon premier outil d’expression. Il m’a semblé nécessaire de réagir, pour soutenir Charlie mais aussi et surtout notre avenir ! Je n’ai pas souhaité faire un dessin violent, avec du sang, comme un certain nombre circulant sur le web. Je voulais un peu plus de douceur, de joie. Je voulais donner un message de paix.

Mon dessin fait référence à une photographie culte de Marc Riboud, un photographe français qui en 1967 a produit «  La fille à la fleur ». Une femme manifestante portant une fleur à la main, devant des fusils pointés sur elle. C’était un autre contexte, une autre guerre, mais cette fleur est le symbole même de la paix.
Après, j’ai exagéré le nombre de fleurs, pour montrer que nous n’avons pas peur. »

 

BD et Handicap: nos dessinateurs sont tous Charlie!

 

Peter Patfawl

« Je suis Patfawl, dessinateur d’humour et de BD de 25 ans, ma force est l’auto-dérision, l’humour noir et le calembour. Mon style est à cheval entre Le Canard Enchaîné et l’école Charlie hebdo. Lorsque je dis école c’est parce que Cabu m’a appris beaucoup de choses en peu de temps.

Le journal m’a accueilli en que stagiaire lorsque j’avais 18 ans, je venais de rater mon bac et j’étais encore timide. J’ai débuté l’école de BD à Paris tout en faisant les bouclages de Charlie. A l’époque, la rédaction était à Châtelet. Charb m’a accepté et m’a permis de dessiner aux côtés de Cabu, Catherine Meurisse et Tignous. Ce sont eux qui m’ont inspiré. Depuis j’ai sortis trois ouvrages et je continue ma route en pensant à eux… Je vais travailler d’arrache-pied sur un ouvrage hommage. Malgré cet évènement, j’aime plus que tout mon métier. Il faut continuer à lutter, si une page s’est tournée, le livre reste ouvert. »

BD et Handicap: nos dessinateurs sont tous Charlie!
BD et Handicap: nos dessinateurs sont tous Charlie!

Vous souhaitez également témoigner votre soutien ou échanger avec nos dessinateurs ? La parole est à vous.

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
Actuellement en live
En live !

Accéder au live