3

Certains travailleurs en situation de handicap font le choix d’évoluer de manière durable dans un secteur protégé et adapté tel que les Entreprises Adaptées ou les ESAT. Parfois porte d’entrée vers milieu ordinaire de travail, quels sont les modèles existants ? Quels sont les avantages ? Talentéo vous en dit plus dans cet article.

Le secteur adapté et protégé en quelques mots

Le secteur adapté & protégé se compose de deux types d’établissements : les Entreprises Adaptées (EA) et les Etablissements et Services d’Aide par le Travail (ESAT). Tous les deux accompagnent les personnes en situation de handicap vers une insertion sociale et professionnelle durable à travers le développement de leurs compétences et de leur projet de vie.

Les usagers bénéficient d’un soutien médico-social et d’un accompagnement au projet professionnel  grâce à des actions :

  • de formations professionnelles
  • d’accès à l’autonomie et d’implication dans la vie sociale

Les entreprises adaptées : quel modèle ?

Anciennement appelée « atelier protégé », l’Entreprise Adaptée (EA) prend son nouveau nom à la suite de la loi du 11 février 2005. Acteur de l’Economie Sociale et Solidaire, l’entreprise adaptée a la spécificité d’embaucher une proportion minimale de travailleurs handicapés comprise entre 55 % et 100 % de l’effectif des salariés. Selon les nécessités de production, les entreprises adaptées peuvent embaucher dans la limité de 20 % de leurs effectifs des salariés valides.

Les entreprises adaptées sont soumises au même Code du travail que les entreprises ordinaires. Elles reçoivent des subventions de l’État pour venir intégrer le handicap au quotidien. Par ailleurs, ces aides permettent de suivre les employés tout au long de leur parcours professionnel. L’objectif étant d’apporter tout le nécessaire à la personne pour son épanouissement au sein de l’entreprise.

Une réussite qui s’opère tant au niveau humain qu’au niveau économique. Une fois les adaptations installées, seules les compétences sont visibles.

Les établissements et Services d’Aide par le Travail (ESAT)

Anciennement appelé, Centre d’Aide par le Travail (CAT), l’Etablissement et service d’aide par le travail (ESAT) prend son nouveau nom à la suite de la loi du 11 février 2005. Egalement acteur de l’Economie Sociale et Solidaire, c’est un établissement dit du secteur du travail protégé et adapté (STPA).

Les ESAT accueillent des personnes en situation de handicap dont les capacités de travail ne permettent pas, momentanément ou durablement, de travailler dans une entreprise du milieu « dit ordinaire » ou dans une entreprise adaptée. En plus de proposer une activité professionnelle, l’ESAT propose un soutien médico-social et éducatif à l’usager.

L’admission en ESAT est soumise à certaines conditions :

  • être âgé d’au moins 20 ans,
  • avoir une capacité de travail qui ne dépasse pas le ⅓ de celle d’une personne valide
  • OU avoir une capacité de travail supérieure ou égale au ⅓ de la capacité d’une personne valide et avoir besoin d’un ou plusieurs soutiens médicaux, éducatifs, sociaux ou psychologiques

Si les conditions sont remplies, l’usager signe un contrat de soutien et d’aide par le travail. Ce dernier définit les droits et les obligations de l’employé et ceux de l’ESAT. Il précise également les activités professionnelles et la mise en place d’un soutien médico-social ou éducatif.

Franchir le pas vers le milieu ordinaire

Le « milieu ordinaire » se définit par opposition au « milieu protégé ». Dans la plupart des cas, un travailleur en situation de handicap débute son insertion professionnelle dans le secteur protégé et adapté. En fonction du type de handicap et des envies de chacun, le passage en ESAT peut être une transition avant de franchir le pas vers le milieu ordinaire. Plusieurs dispositifs existent afin de les aider.

En effet, les travailleurs en ESAT ont la possibilité de réaliser des stages de découverte ou des périodes de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP) pour découvrir un métier.

Par ailleurs, chaque année, l’opération Duoday permet aux personnes en situation de handicap de passer une journée dans une entreprise, une collectivité ou une association en duo avec un professionnel. Cette immersion permet d’aller au contact d’un environnement professionnel différent et de prendre confiance en soi.

Le travailleur en secteur protégé et adapté peut effectuer plusieurs missions ponctuelles ou durables au sein d’entreprises ou de collectivités. Une occasion d’initier ses premiers pas en milieu ordinaire de travail et de montrer ses capacités d’adaptation. Ces missions peuvent s’effectuer grâce au contrat de mise à disposition. Ce dernier, permet à la personne concernée de continuer à bénéficier de l’accompagnement médico-social et professionnel.

Vous souhaitez témoigner de votre expérience ? Nous sommes à votre écoute ! Rendez-vous sur nos plateformes sociales.

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
Actuellement en live
En live !

Accéder au live