182

Les Entreprises Adaptées (EA) sont également des entreprises engagées ! Non seulement pour l’emploi des personnes en situation de handicap, mais aussi aujourd’hui dans la lutte contre le Covid-19. Partout en France, celles en capacité de produire des éléments ou services devenus indispensables pour lutter contre cette crise inédite se mobilisent. Afin de sensibiliser sur l’action des Entreprises Adaptées, l’UNEA (Union Nationale des Entreprises Adaptées) a lancé une web-serie. 

« Covid-19 : Les Entreprises Adaptées s’engagent » : une web série de 14 épisodes

L’UNEA, qui accompagne les Entreprises Adaptées sur tout le territoire français, a lancé une web série « Covid-19 : Les entreprises adaptées s’engagent » composée de 10 témoignages vidéo de ces héros de l’ombre et de plusieurs interviews de spécialistes du secteur adapté. L’objectif ? Expliquer aux Français comment ces entreprises qui emploient majoritairement des personnes en situation de handicap ont réussi à maintenir ou réorienter complètement leur activité et leur production pour se mettre au service de la nation tout en prenant les mesures nécessaires pour protéger la santé de leurs salariés.

En effet, les Entreprises Adaptées jouent un rôle capital face à cette crise sanitaire sans précédent. Les exemples sont nombreux :

  • conception et fabrication de masques et de pièces pour respirateurs artificiels,
  • conditionnement de gels hydroalcooliques,
  • services de livraison de repas, de nettoyage, impression de dossiers médicaux,
  • activité de blanchisserie pour assurer le fonctionnement des EHPAD et hôpitaux,
  • centres d’appels, etc.

Pendant 4 semaines, chaque lundi, mercredi et vendredi à 18h, les internautes pourront découvrir un nouvel épisode de cette série de témoignages sur les réseaux sociaux de l’UNEA, sous le hashtag #AdaptéeEtEngagée.

Dans un entretien accordé à Talentéo, Sébastien Citerne, Directeur Général de l’UNEA nous explique l’impact de cette crise sur l’organisation et l’engagement des EA.

Comment les Entreprises Adaptées se sont-elles organisées face à la crise du COVID 19 ?

L’UNEA a publié deux études d’impacts de l’épidémie Covid 19 sur les EA :

La seconde étude montre un impact fort sur les structures avec un taux d’activité partielle de plus de 75 %. Entre les deux enquêtes, la situation a principalement évolué sur le champ des activités totalement arrêtées. Lors de la première étude, 34 % des répondants (99 EA) déclaraient une activité totalement fermée. Ce chiffre descend dans la première quinzaine d’avril à 13 % (40 EA). Cette tendance peut s’expliquer par une première décision de fermeture des activités afin de regarder comment assurer la sécurité sanitaire des salariés des EA. Et ensuite, chercher les solutions de reprise partielle des activités en respectant les règles de distanciation sociale et de veiller au respect des gestes barrières.

Sur cette même période, la part de structures en activité quasiment normale a légèrement progressé passant de 8 % à 10 %. La part des structures en arrêt total d’activités est plus importante pour les TPE de moins de 10 salariés (18 %). Alors que pour les structures de plus de 100 salariés, la proportion est moitié moindre (9 %).

Vous avez lancé une web-série pour expliquer cet engagement. Quel est le message principal ?

Il s’agit de pouvoir vraiment valoriser toutes les initiatives prises par les Entreprises Adaptées. Elles sont majoritairement restées en activité (même partielle). Certaines se sont repositionnées sur des activités utiles dans cette crise sanitaire. C’est aussi l’occasion de montrer que les salariés en situation de handicap des Entreprises Adaptées sont des salariés motivés et engagés pour vaincre cette épidémie.

Le message principal est de faire ressortir les valeurs des Entreprises Adaptées : résilience, solidarité, engagement. C’est également de montrer l’adaptabilité et l’agilité des Entreprises Adaptées pour se repositionner ou pour se positionner sur de nouveaux marchés. C’est très important car les Entreprises Adaptées sont des solutions évidentes pour le produire inclusif, local, durable et solidaire.

Quel a été l’accueil des Entreprises Adaptées ?

Les EA ont accueilli cette démarche avec beaucoup de satisfaction. C’est un moyen de valoriser l’engagement, le professionnalisme et la réactivité de leurs salariés

Comment envisagez-vous la sortie du confinement ?

Le déconfinement sera progressif. Nous ne retrouverons pas un niveau d’activité identique à l’avant crise. Au-delà de la crise sanitaire, une crise économique forte risque de s’installer. Il sera important de réfléchir à cette crise, à la nécessité de s’appuyer sur de la fabrication locale, de repenser les modèles économiques.

Notre modèle a montré toute sa force et son utilité sociale dans cette crise. Il faudra également que les partenaires économiques habituels des EA soient au rendez-vous en confirmant les commandes des produits ou prestations qu’ils avaient l’habitude de confier.

Comment suivre et soutenir vos actions ?

Notre web série continue à être diffuser tous les lundi, mercredi et vendredi à 18h. Nous avons encore de beaux témoignages et de belles expériences à valoriser.

Nous aurons notamment le témoignage de Thibaut Guilluy, haut-commissaire à l’inclusion dans l’emploi et à l’engagement des Entreprises. Ainsi que celui de la Secrétaire d’Etat aux Personnes Handicapées, Sophie Cluzel. Vous pouvez également retrouver toutes nos études et communications sur notre site internet.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur l’engagement des Entreprises Adaptées ? Rendez-vous sur les plateformes sociales de l’UNEA pour découvrir chaque semaine, trois nouveaux épisodes de la web-serie !

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
En live !

Accéder au live