En savoir plus sur Talentéo
10FEV 14

Entretien téléphonique: quelques conseils pour faire bonne impression

Vous pensez que votre téléphone n’a rien à voir avec votre recherche d’emploi? Et bien vous vous méprenez! Votre téléphone est votre meilleur ami dans votre recherche d’emploi. Retrouvez les conseils judicieux de nos collègues de Qapa.

La façon dont vous communiquez par téléphone – ce que vous dites et surtout comment vous le dites – détermine si oui ou non vous pouvez atteindre la prochaine étape dans le processus de recrutement. La manière dont vous allez réagir au téléphone avec le responsable RH ou le recruteur est en fait assez critique.

Si vous avez l’habitude de parler au téléphone, parce que vous avez travaillé dans la vente ou dans un call-center par exemple, vous connaissez certainement déjà une grande partie de ces conseils. Mais si vous n’avez pas eu de formation ou vous n’avez pas occupé un poste dans lequel vous deviez utiliser un téléphone, voici nos conseils pour réussir vos échanges téléphoniques avec le recruteur. Votre téléphone doit être votre meilleur ami dans votre recherche d’emploi.

Pour le premier appel: disponibilité et politesse de rigueur

En règle générale, le premier appel permet de déterminer si oui ou non vous avez les bases pour le poste et si vous et le recruteur avez intérêt à vous rencontrer. Il n’y a pas de véritable enjeu mais 2 règles sont à respecter:

  • soyez joignable à tout moment (vous cherchez un emploi, donc il n’y a aucune raison pour que vous ne soyez pas joignable et que vous ne décrochiez pas votre téléphone);
  • soyez poli et respectueux.

C’est une grande chance pour vous d’en savoir plus sur le poste. À ce stade, la personne à l’autre bout du téléphone se vend autant qu’elle essaye de vous juger, et elle est donc très à l’écoute. Profitez de cette occasion pour, vous aussi, poser vos questions sur le poste.

Les questions suggérées au cours d’un premier appel

  • Quelles sont les trois choses les plus importantes que vous attendez de la personne qui prendra le poste?
  • Quel type de personnes recherchez-vous? (C’est une façon moins directe de poser des questions sur la culture d’entreprise.)
  • Pourquoi créez-vous ce poste? Ou, pour un emploi existant, qui occupait le poste avant et pourquoi l’a-t’il quitté?
  • Quel est votre échéancier pour prendre une décision?

La réussite de l’entretien téléphonique

L’entretien téléphonique est un exercice difficile car il faut être très concentré, mais en même temps, c’est plus facile qu’un entretien en face à face dans une entreprise. Le plus souvent, l’entretien téléphonique est le dernier obstacle que vous aurez à passer pour obtenir un entretien d’embauche. Si vous êtes intéressé pour poursuivre la démarche car le poste vous intéresse, vous avez besoin de passer cet obstacle et réussir l’entretien téléphonique.

Si vous avez posé les questions lors du premier appel, vous savez déjà ce que l’entreprise recherche. Vous seriez surpris de voir à quel point les personnes peuvent être distraites et ainsi discuter de tout et de rien lors d’un entretien téléphonique: le match de football de la veille, la météo… Ne laissez pas cela vous arriver. Reprenez les trois points les plus importants que vous avez retenus, expliquez au recruteur pourquoi vous êtes la bonne personne pour le poste par rapport à ces trois points, et tenez-vous à cela. Si la conversation bifurque, ramenez toujours le recruteur à ces questions essentielles.

A la fin de votre appel, répétez bien les points essentiels, vos antécédents et les compétences que vous avez pour le poste: « Eh bien, Mme Zier, vous avez dit que X, Y et Z sont les trois choses les plus importantes pour ce travail, et je vous ai détaillé comment mon parcours A, B et C fait de moi la bonne personne pour avoir ce poste et délivré les objectifs. Y a-t’il quelque chose que j’ai oublié, ou êtes-vous d’accord? » C’est la meilleure façon de savoir comment le recruteur vous a perçu au téléphone et si le recruteur pense que vous êtes fait pour ce job.

Souriez, vous êtes appelé!

Nous savons tous que ce que nous ressentons apparaît dans nos expressions faciales. Si vous êtes morose, vous froncez les sourcils; si vous vous sentez bien, vous souriez. Cela marche également au téléphone. Votre humeur détermine le son de votre voix au téléphone. Il est essentiel que vous vous sentiez bien avant chaque appel, si ce n’est pas le cas forcez-vous à sourire 10 minutes avant un entretien téléphonique. Vous pouvez aussi trouver un petit truc qui vous aide à vous sentir bien, et ainsi avoir le sourire pendant la discussion téléphonique. Nous vous conseillons de prendre un petit miroir sur votre bureau à chaque appel téléphonique. En effet, lorsqu’on se regarde dans un miroir, nous avons tendance à sourire. Cela peut sembler banal ou maladroit, mais si vous essayez, vous verrez que cela fait réellement une différence dans votre attitude mentale. L’expression de votre visage et la perception de votre voix par la personne à l’autre bout du fil sont très importantes.

A lire également:

Faites nous part de vos expériences côté candidat et côté entreprise. Comment se déroulent ou se sont déroulés vos entretiens téléphoniques?

A lire également:

Mots clés: , ,

Poster un commentaire


*

Commentaires (1)

avatar

Kilian

25 février 2014 - 6 h 12 min

Merci pour cet article, je sais maintenant quels bons réflexes avoir lors d’un entretien !

Retour en haut de page

Les incontournables