271

Nous laissons la parole à nos amis d’En Route Pour Rio qui ont rencontré le parrain de Sport2Job Vincent Boury et Florien Merrien, deux champions de tennis de table handisport.

Florien Merrien et Vincent Boury ont tous deux remporté des médailles olympiques, mondiales et européennes. A l’occasion de leur venue à Angers pour le 2éme tour du Critérium Fédéral de Nationale 1, nos partenaires d’En Route Pour Rio les ont rencontrés.

Handisport : Rencontre avec Florian Merrien et Vincent Boury

Vincent Boury (en haut) et Florien Merrien (en bas)

 

Un bon souvenir des Jeux de Pékin

Les deux membres de l’équipe de France retiennent comme plus belle médaille de leur carrière celle obtenue aux Jeux Paralympiques de Pékin. Pour Florian Merrien : « même si la première médaille internationale obtenue en 2005 est importante, on retient plus le titre paralympique, car c’est plus important et plus grand de gagner les Jeux. »

Pour Vincent Boury : «  Pékin était le plus bel endroit pour gagner une médaille d’or en simple, le ping-pong est le sport roi en Chine. »

Vincent Boury poursuit : « les Jeux de Londres étaient les plus aboutis sur le nombre de billets vendus ou encore l’ambiance. Au ping-pong handisport, on jouait à guichets fermés tous les jours. En plus, le nombre de français présents était impressionnant. Il y avait un bon esprit, comme aux Jeux de Sydney en 2000 ».

Un programme chargé

Le parcours qui emmènera, nous l’espérons, les deux pongistes au Brésil en 2016, est encore très long. Si F. Merrien est déjà qualifié aux Championnats d’Europe – octobre 2015 au Danemark – , grâce à sa médaille aux Mondiaux l’an passé, il pense déjà aux Jeux de l’année prochaine.

« J’ai 3 tournois internationaux en Italie, Allemagne et Slovénie, à partir du mois de mars. Ce sera un passage pour la qualification paralympique. L’objectif est de réussir ces sorties internationales afin de me maintenir dans les 6 premiers mondiaux.

Pour 2016, on n’a pas encore les critères nationaux de qualification, mais ce sera très probablement d’être dans le Top 6 mondial. De bons tournois internationaux permettront de me présenter aux Championnats d’Europe en bonne figuration et d’optimiser la qualification Paralympique.

Les entraînements vont être intensifs, je prendrai simplement 15 jours de repos en août. Il y aura aussi de nombreux stages dans les Vosges dans le cadre du système fédéral.

Les meilleures étapes jusqu’au Brésil seront le travail du physique pour ne pas se blesser et le mental. Tout cela en réussissant ma saison pour aborder les Jeux plus facilement ». Nous indique Florien.

Concernant Vincent Boury, il se prépare pour aller gagner à Rio. »J’ai de grosses ambitions. Il y aura de nombreux stages fédéraux, et d’autres avec les clubs handisports et valides. Je vais m’entraîner 5 à 6 heures par jour. Il y aura quelques compétitions majeures entre mars et mai, ainsi que les Championnats d’Europe qui seront une étape de préparation pour les Jeux. Je vais viser la victoire sur chaque sortie. En équipe, on a de supers joueurs, et après avoir obtenu l’argent en 2008 et 2012, on aimerait bien avoir plus…

Concernant ma préparation, je vais travailler mes points forts, la qualité d’entraînement, ainsi que la préparation physique. Pour optimiser tout cela, il faut aussi organiser convenablement l’ensemble de mon équipe. La planification et les jours de récupérations seront ajustés en fonction de mes résultats. » Nous confie-t-il.

Et l’équipe de France ?

Vincent et Florien nous ont livré leurs avis sur l’équipe de France de tennis de table handisport.
Pour le premier : «  l’équipe de France a beaucoup de talents. On peut tous encore progresser pour être plus forts ensemble. On peut faire plus de choses par équipes. Il faut mettre en avant le collectif. On a une très belle équipe de France ».

Pour le second : « On a été très fort à Pékin, avant un petit passage à vide : certaines nations nous ont devancé. On reprend du poil de la bête, c’est de mieux en mieux, surtout parce qu’on s’est remis en question en voyant les autres équipes nous passer devant. On est notamment plus intensifs à l’entraînement ».

Vous souhaitez laisser un message à nos deux athlètes ? La parole est à vous !

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
En live !

Accéder au live