295

Nous continuons notre série « à la découverte des handisports ». Cette fois-ci Delphine, d’En Route pour Rio nous présente l’handi équitation. Focus sur un sport accessible! 

La semaine dernière, nous vous avons proposé de découvrir le Torball. Aujourd’hui, nous vous présentons l’handi équitation, un handisport qui demande d’être à l’écoute de l’animal et beaucoup de patience!

Qu’est ce que l’Handi équitation?

L’handi équitation est la pratique de l’équitation adaptée aux personnes en situation de handicap. Lors des compétitions le cavalier doit porter un costume et un casque de protection. Depuis 2002, le cavalier concourt impérativement avec son propre cheval pendant les compétitions internationales.

L’Handi Équitation, d’accord mais dans quelles disciplines?

Ce handisport se pratique par le biais de 2 disciplines: le dressage para-équestre et le para CSO, chacune avec ses spécificités bien particulières.

Le dressage para-équestre.

Il a été intégré aux Jeux Paralympiques lors des Jeux d’Atlanta en 1996 et aux Jeux Équestres Mondiaux en 2010 à Lexington. C’est la seule discipline para-équestre reconnue.

Afin de garantir une égalité parmi les concurrents, les cavaliers sont classés sur leur handicap physique. 3 critères sont pris en compte: la puissance musculaire, l’ampleur des mouvements articulaires et la coordination.

Une fois ces critères évalués, les cavaliers sont répartis selon 5 grades de classification. Découvrez-en la liste:

  • Grade Ia et Ib: Les personnes présentant une déficience très importante au niveau de l’équilibre du tronc ou une motricité très limitée des bras et des jambes.
    La reprise se fait au pas pour les Ia. Elle se fait au pas et au trot pour les Ib.
  • Grade II: Les sportifs qui ont un handicap moteur important au niveau de l’équilibre du tronc ou un handicap unilatéral majeur.
    La reprise est au pas et au trot. Le galot est toléré sur les reprises libres.
  • Grade III: Ce sont des personnes ayant une hémiplégie, un grave handicap des bras, un handicap moyen des 2 bras et jambes ou une cécité.
    La reprise se fait aux 3 allures. Le niveau de technique est équivalent à celui de l’Amateur 1 chez les valides.
  • Grade IV: Les cavaliers ont une limitation d’un ou 2 membres, ou une déficience visuelle.
    La reprise se fait au 3 allures. le niveau de technique est équivalent à celui de l’Amateur Elite chez les valides.

L’épreuve individuelle de dressage a des allures, un programme et des figures imposées. De plus elle comporte un programme libre, considéré comme beaucoup plus artistique et mené en musique. Chaque juge donne une note entre 0 et 10.

L’équipe de France compte plusieurs champions comme:

Le para-CSO.
Cette discipline a été créée en 2008 par la Fédération Française d’Équitation et propose plusieurs niveaux de difficultés techniques.

Les cavaliers sont, ici aussi, répartis en 5 catégories d’épreuves.

  • Élite, avec une hauteur de parcours de 120cm (Licence FFE Pro Amateur requise)
  • Para équestre 1, avec une hauteur de parcours de 110cm (Licence FFE Amateur requise)
  • Para équestre 2, avec une hauteur de parcours de 95cm (Licence FFE Amateur requise)
  • Para équestre 3, avec une hauteur de parcours de 80cm (Licence FFE Amateur requise)
  • Para équestre 4, avec une hauteur de parcours de 95cm maximum (Licence FFE Amateur requise)

Il y a des particularités concernant la catégorie para équestre 4. Celle-ci est réservée aux non-voyants, qui sont aidés par un autre couple cavalier-cheval « guide ».

Le Niveau Paralympique

L’équitation est le seul sport paralympique auquel hommes et femmes participent selon les mêmes conditions. D’ailleurs le cheval comme le cavalier – ou la cavalière – est médaillé paralympique.

Vous pratiquez l’handi équitation? Vous souhaitez découvrir un handisport en particulier? Dites-le nous!

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00