Partenariat
Initiatives
669

En partenariat avec Bouygues Telecom

Quelques mois après les résultats du Festival de BD Talentéo nous vous emmenons dans les coulisses de Bouygues Télécom. Souvenez-vous, la Mission Handicap a remporté le « coup de cœur du président » avec sa planche issue de la campagne Marc & Andy. Christian Lema, Responsable de la Mission Handicap du Réseau Clubs Bouygues Télécom, et Agathe Boillot, Responsable de la Mission Handicap de Bouygues Télécom SA, nous en disent plus !

bouygues-ecrans-1024x768-04-152

Pouvez-vous nous présenter la Mission Handicap de Bouygues Telecom ?

Christian Lema : En réalité il n’y a pas une mais deux Missions Handicap au sein du Groupe Bouygues Télécom : celle du Réseau de boutiques (RCBT) et celle de Bouygues Télécom SA. Le projet Marc & Andy, présenté lors du Festival Talentéo, est le fruit d’une étroite collaboration entre ces deux entités.

La Mission Handicap RCBT s’occupe du recrutement et du maintien dans l’emploi des collaborateurs du réseau des boutiques Bouygues Telecom. Nous achevons cette année notre 2ème accord triennal et affichons un taux d’emploi de personnes en situation de handicap de 2,79 %. Au sein des magasins, le principal métier est celui de conseiller de vente sur lequel nous recrutons en permanence dans toute la France.

Nous n’en sommes pas à notre première campagne de communication dédiée au grand public. Nous avions déjà connu un beau buzz, il y a quelques temps, avec notre vidéo « Bref…je suis vendeur Bouygues Télécom ».

Celle-ci mettait en avant Samir, un collaborateur en situation de handicap et handibasketteur.

Agathe Boillot : Côté Bouygues Télécom SA, nous attendons l’agrément de notre 5ème accord d’entreprise et affichons un taux d’emploi de 3,95 %.

212 collaborateurs en situation de handicap travaillent dans nos différentes Directions : réseau et informatique, fonctions support (RH, contrôle de gestion, achats etc.), et commerce (marketing, commerciaux b to b, conseillers de clientèle etc.).

Vous avez récemment remporté le prix « coup de cœur du président » pour votre BD Marc & Andy, parlez-nous de ce projet !

C.L. : Tout a commencé à la fin du premier accord. Notre vidéo « bref…je suis vendeur chez Bouygues Télécom » avait très bien fonctionné mais elle ne mettait pas en avant le handicap invisible. Nos collaborateurs ont beaucoup apprécié la vidéo mais il était difficile pour eux de s’identifier à Samir.

Nous avons donc eu l’idée de lancer une campagne sur supports vidéo et BD. Les collaborateurs RCBT ont en moyenne 29 ans, il fallait donc adapter le format en conséquence.

Nous avons créé 2 personnages : Marc et Andy. Le premier joue le rôle d’un collaborateur de l’entreprise,  second est la personnification de son handicap à l’instar d’Albert Dupontel dans « Le bruit des glaçons ».

Nous avons travaillé avec une agence de communication sur les scénarios et l’univers associé. Par la suite la Mission Handicap de Bouygues Télécom nous a rejoints dans l’aventure.

A l’exception des rôles de Marc et Andy, l’ensemble des personnages de la série sont joués par des collaborateurs de l’entreprise. Nous avons sollicité de nombreux salariés en situation de handicap ou non.

A.B. : La soixantaine d’acteurs, apparaissant aux côtés de Marc et Andy, sont des collaborateurs  de tous horizons : boutiques, relation client, réseau, informatique, équipe médico-sociale…d’Ile de France et de région.

Même des membres du Comité de Direction ont répondu présent, nous avons vraiment apprécié leur engouement pour le projet !

Ces collaborateurs jouent leur propre rôle. Ils se sont tous préparés pour l’exercice et y ont mis du cœur. Le résultat est bluffant, si bien que le réalisateur a déclaré que les acteurs étaient très bons pour des figurants.

Enfin, les histoires racontées sont issues du vécu de nos collaborateurs en situation de handicap. Nous avons consulté l’équipe médico-sociale, les ergonomes, et les collaborateurs en situation de handicap pour vérifier que ces vidéos étaient bien le reflet des situations vécues en entreprise.

Avez-vous quelques anecdotes à partager sur la construction de la BD et sur le tournage de la Web-série ?

A.B. : Nous avons eu la chance de pouvoir tourner au « cockpit » qui est le lieu de supervision du réseau. La direction nous a autorisés à tourner dans cet endroit habituellement très calme.

En échange, nous avions promis ne pas perturber les ingénieurs réseau qui sont très concentrés sur leurs tâches. Nous y sommes parvenus jusqu’à ce que Marc & Andy tournent une scène de panique, et se mettent à parler très fort ! Heureusement les collaborateurs l’ont très bien pris, et ont ri de bon coeur.

C.L. : Le projet nous a également permis de passer au Comité de Direction Général, qui fut très attentif au sujet. Nous avons pu y rencontrer notre PDG qui nous a spontanément posé des questions sur le recours au secteur protégé dans le cadre du projet. C’est un signe fort qui a démontré l’engagement de la Direction de l’entreprise en faveur du handicap.

Comment s’est déroulée votre campagne de sensibilisation ?

C.L. : Cette campagne a débuté le 2 novembre 2015 et s’est achevée il y a peu. Chaque semaine les collaborateurs étaient invités à visionner deux nouveaux contenus de Marc & Andy. Tous les lundis ils ont découvert un nouvel épisode de la web série et tous les jeudis ils ont retrouvé une nouvelle planche BD.

Au départ ce projet était exclusivement dédié à nos collaborateurs. Nous avons trouvé dommage de ne pas partager cette campagne en externe, d’où l’idée de le rendre accessible au grand public.

Pour viraliser la campagne, nous avons bénéficié du soutien des différents services de communication de l’entreprise. Les webmasters digitaux ont accepté d’en parler sur les plateformes sociales de l’entreprise, la communication RH l’a partagé sur notre page LinkedIn, et la communication externe a diffusé un communiqué de presse sur le sujet. Toutes les forces de l’entreprise ont été réunies pour rendre ce contenu visible.

A.B : Il était également important pour nous que les collaborateurs puissent s’approprier cette campagne, car ils étaient les mieux placés pour en parler. Ils avaient la possibilité de tweeter, liker, et partager les vidéos pour diffuser la campagne autour d’eux.

Enfin, la plateforme web Marc & Andy est devenue le site internet de référence de nos Missions Handicap.

Même si la campagne est terminée, nous réfléchissons aux moyens de continuer à faire vivre ce lieu d’information. Notre objectif est de l’utiliser pour sensibiliser nos collaborateurs comme le grand public : l’idée est que les personnes en situation de handicap passant par-là soient rassurées et postulent chez nous.

Quel message souhaitez-vous passer à nos lecteurs en situation de handicap ?

A.B : Le message d’une entreprise handi-accueillante qui espère que les informations véhiculées par cette campagne permettront de faire bouger les lignes.

C.L. : Le handicap ne doit pas être un sujet tabou car de nombreux aménagements existent. Manifestez-vous et faites votre demande de RQTH. Celle-ci vous permettra d’être accompagné(e) dans l’entreprise. Ce n’est pas parce que le handicap ne se voit pas qu’il ne faut pas en parler. Il ne doit pas être minimisé car il peut être suffisamment grave pour provoquer une gêne au quotidien.

Et vous, que pensez-vous de cette initiative ? 

Rendez-vous sur http://www.marcetandy.fr/ pour découvrir l’intégralité du projet !

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
Actuellement en live
En live !

Accéder au live