120

Atos nous a fait confiance en devenant partenaire fondateur du 1er réseau social professionnel en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap. Flore Launay, coordinatrice Mission Emploi Handicap, revient sur son engagement aux côtés du réseau Talentéo.

A propos de l’entreprise : Atos est un acteur international des services du numérique avec 86.000 collaborateurs dans le monde, qui accompagne ses clients dans leur transformation digitale. Gestion des systèmes informatiques des Jeux Olympiques et Paralympiques, élaboration de services embarqués pour voitures connectées, etc. Les ingénieurs d’Atos pilotent des projets innovants et de grande envergure. La Mission

Emploi Handicap du groupe accompagne chaque année des dizaines d’ingénieurs en informatique talentueux et en situation de handicap. C’est selon ce but que le groupe Atos est devenu partenaire du 1er réseau social professionnel Talentéo. Flore Launay, coordinatrice Mission Emploi Handicap, nous en dit plus !

Bonjour Flore, pouvez-vous vous présenter ainsi que vos fonctions au sein d’Atos ?

Je suis coordinatrice au sein de la Mission Emploi Handicap d’Atos. Notre mission est d’apporter à nos collaborateurs handicapés les atouts et le soutien nécessaires pour qu’ils puissent exprimer au mieux leurs compétences dans le cadre de nos projets :

  • procéder aux aménagements de postes nécessaires pour que nos collaborateurs en situation de handicap puissent exercer pleinement et confortablement leur mission ;
  • sensibiliser l’ensemble de nos collaborateurs à l’accueil et à l’intégration des personnes handicapées ;
  • accompagner nos managers et nos équipes RH dans la gestion du handicap au quotidien ;
  • individualiser les parcours professionnels en fonction des contraintes liées à la situation de handicap ;
  • participer au développement de projets technologiques innovants facilitant le quotidien professionnel des personnes handicapées.

Par quel biais avez-vous connu Talentéo ?

J’ai rencontré Stéphane Rivière en 2009, lorsqu’il était chargé du déploiement du label handicadre à l’Apec. Par la suite, j’ai découvert Talentéo à travers son blog. Le projet m’a tout de suite intéressée parce qu’à l’époque, il n’existait pas de réseau social professionnel dédié à cette thématique Emploi & Handicap. Cela m’a paru un excellent moyen pour mieux faire connaître Atos auprès des travailleurs en situation de handicap. En tant qu’acteur majeur du secteur numérique, les réseaux sociaux nous semblent être un mode de recrutement innovant et dynamique, permettant d’aller à la rencontre de nouveaux talents.

Vous avez rejoint la grande aventure de Talentéo en 2012, qu’est-ce qui vous a poussé à devenir partenaire du premier réseau social de l’emploi et du handicap ?

Dans le secteur du numérique, nous recrutons principalement des ingénieurs. En ce qui concerne les travailleurs en situation de handicap la principale difficulté est de trouver des candidats ayant le niveau de qualification requis pour exercer nos métiers. En effet, plus de 80 % des travailleurs handicapés ont un niveau de formation inférieur au bac.

Le réseau Talentéo était le premier réseau social professionnel dédié à l’emploi des personnes en situation de handicap. Il constituait alors pour nous un moyen d’identifier des profils qualifiés, notamment des ingénieurs informatiques et de nous rapprocher des jeunes diplômés en situation de handicap.

Votre Mission Emploi Handicap est présente sur le réseau Talentéo, sur quels types de postes recrutez-vous ? Quelles compétences privilégiez-vous ?

Nous recherchons des architectes, développeurs, concepteurs, réalisateurs, intégrateurs, consultants, analystes, etc. Nous recrutons principalement des ingénieurs, mais certains postes peuvent être occupés par des bac+3, en alternance ou non. Bien sûr, tous nos postes sont ouverts aux personnes en situation de handicap.

Quelles sont vos actions à venir pour cette année 2015 ?

Nous menons une action de fond pour encourager les jeunes à découvrir les métiers du numérique et à poursuivre leurs cursus d’études le plus loin possible. C’est l’objet du portail Handi-numérique, lancé avec 14 autres partenaires. Ainsi que notre implication dans des programmes qui visent à former des référents handicap dans l’enseignement supérieur. Nous nous rendons notamment dans des écoles et universités pour parler du handicap et de la diversité au sens large. Le tout pour sensibiliser les futurs cadres.

La sensibilisation et la formation des acteurs clés – managers, RH – et plus largement de l’ensemble de nos collaborateurs sont deux axes importants de notre politique handicap et cela se poursuivra en 2015. C’est selon moi la clé pour favoriser le recrutement durable et le maintien dans l’emploi de nos collaborateurs en situation de handicap.

Notre campagne de sensibilisation annuelle « Hansemble » sera, à nouveau cette année, l’occasion de fédérer tous les salariés du groupe autour de cette thématique. Il s’agit de leur faire acquérir une meilleure connaissance du handicap en entreprise mais aussi de les impliquer dans le cadre d’ateliers ludiques ou informatifs.

Au-delà de la sensibilisation interne, nous continuerons à apporter notre soutien aux porteurs de projets en situation de handicap. Notamment par notre concours Handi-entrepreneurs, qui récompense et encourage depuis 2010 des dizaines d’entrepreneurs en situation de handicap, talentueux et porteurs de projets innovants.

Si vous aviez un message à passer à nos lecteurs en recherche d’emploi, quel serait-il ?

Le numérique est aujourd’hui un secteur très dynamique et il y a une réelle volonté de la part des entreprises à s’engager en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap. Nous encourageons les candidats à consulter nos opportunités et à découvrir un secteur d’avenir proposant une grande variété de métiers, sur le portail handi-numérique. Celui-ci fournit aux élèves et étudiants handicapés, et parfois même à leurs parents, des informations détaillées sur les filières et les perspectives d’embauche qu’offrent les métiers du numérique.

Le numérique offre en outre des moyens pour compenser, au moins partiellement, certaines situations de handicap. Il permet ainsi aux travailleurs handicapés de poursuivre une activité professionnelle – par exemple : le télétravail gomme les problématiques de mobilité réduite… En rejoignant cet univers professionnel les travailleurs en situation de handicap participent – par leurs contributions – aux projets et au maintien dans l’emploi des personnes handicapées.

Contribuez à la diffusion de ces opportunités d’emploi à destination des personnes en situation de handicap en partageant cet article sur FacebookTwitterViadeo, ou LinkedIn. Vous souhaitez rejoindre l’entreprise ? Rendez-vous sur leur page du réseau Talentéo.

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
Actuellement en live
En live !

Accéder au live