En savoir plus sur Talentéo
06AVR 18

Handicap: quelles avancées pour les universités?

Depuis 2012, les universités françaises se sont attachées à améliorer la prise en compte et la prise en charge du handicap. Cependant, dans la réalité, selon les cursus d’études et les universités, les aménagements et l’intégration des étudiants en situation de handicap restent variables. Comment cela se traduit-il? Où en sommes-nous aujourd’hui? Talentéo fait le point!

Handicap: quelles avancées pour l'enseignement supérieur?

Selon un article du Monde, fin 2016, la France a recensé plus de 23 257 étudiants en situation de handicap dans l’enseignement supérieur, soit 13 000 de plus qu’en 2012.

Ce sont donc les structures qui s’adaptent aux besoins de la personne et non l’inverse. Avec pour résultat, une progression significative du nombre d’étudiants du supérieur en situation de handicap, d’environ 10% par an. Mais quelles sont les mesures entreprises par les universités?

Les missions « handicap » et accessibilité au sein des différentes universités

De nombreuses universités ont, au sein de leurs services universitaires, ce que l’on appelle des « missions handicap ».

Ces entités, que l’on retrouve également dans des administrations et en entreprises, favorisent l’intégration et le maintien dans les études et dans l’emploi des personnes en situation de handicap.

Comme indiqué par l’Université de Strasbourg, la mission handicap du service de la vie universitaire propose:

Un dispositif d’accueil et d’accompagnement spécifique pour permettre aux étudiants en situation de handicap de poursuivre leurs études dans les meilleures conditions possibles en organisant les aides ou les aménagements adaptés et en les conseillant dans l’élaboration de leur projet d’études et de leur projet professionnel.

L’Université de Toulon, de son côté, précise concrètement le processus de la mission handicap:

Outre les droits réglementaires des étudiants en situation de handicap – par exemple un tiers-temps aux examens -, un dispositif d’accompagnement individualisé est défini en fonction de la demande de l’étudiant […] après accord de la Présidence. Le service Vie Etudiante-Mission Handicap assure la mise en place des accompagnements et aménagements dont peut bénéficier l’étudiant.

La Mission Handicap a donc pour objectif de garantir au maximum l’égalité des chances de réussite entre tous les étudiants, et ainsi tous les aspects de la vie universitaire sont impliqués:

  • Le déroulement des études
  • L’accessibilité des lieux universitaires
  • L’orientation de l’étudiant
  • La recherche de stages et l’insertion professionnelle
  • La participation aux activités culturelles et sportives

Les concernés? Tous les étudiants en situation de handicap selon la loi du 11 février 2005:

Constitue un handicap, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant.

Mesures spécifiques pour l’aménagement des examens

Selon la situation de handicap, les aménagements peuvent être les suivants:

  • Majoration du temps de composition
  • Adaptation des sujets d’examens
  • Salle à part
  • Secrétaire pour les épreuves qui rédige sous la dictée de l’étudiant
  • Recours à une aide technique
  • Prêt ponctuel d’un ordinateur portable

Mais selon les Universités, il existe des spécificités en termes d’aide, d’accompagnement et de facilitation d’intégration pour l’étudiant en situation de handicap.

Par exemple, l‘Université Toulouse III Paul Sabatier accueille 511 étudiants en situation de handicap en 2018.

Accueil, mobilité, sport, adaptation du temps de travail… Toulouse III est un exemple à suivre. Elle met notamment en place:

  • Le transport par Minibus et joëlette pour les étudiants à mobilité réduite, alors que cela relève normalement de la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées)
  • Binômes et parcours aménagés pour les étudiants autistes, ce qui constitue un accueil spécifique, encore rare en université
  • L’accès au moins à une activité de sport adaptée

De son côté, l’Université de Bordeaux soutient les étudiants à besoins spécifiques, notamment par le service PHASE, qui les accompagne dans la réalisation de leur projet d’études. Les spécificités de l’établissement sont l’accessibilité et l’hébergement.

Les aides financières

En plus des bourses d’enseignement supérieur sur critères sociaux qui sont attribuées par le CROUS, il existe des aides financières pour les étudiants en situation de handicap.

Les prestations de compensation du handicap (PCH) doivent être demandées à la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH). La commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées de la MDPH pourra vous attribuer une prestation de compensation ou une Allocation d’Adulte Handicapé (AAH).

Entre réalités du quotidien et recherches pour le futur

La charte de 2012 pour l’égalité des chances en faveur des étudiants en situation de handicap a bousculé le monde universitaire depuis cinq ans. Les avancées dans la réalité et l’intégration quotidienne d’étudiants en situation de handicap progresse.

Certes il reste beaucoup à faire, mais des cadres et des aménagements se mettent en place sur le court terme. A présent, il est important pour l’enseignement supérieur de ne pas s’arrêter sur le chemin, de suivre l’évolution technologique de notre monde actuel et de penser à des stratégies et des actions sur le long terme.

A titre d’exemple, la célèbre école SciencePo, a lancé un vaste programme de Recherches en 2018, vers une « pédagogie du handicap ». L’établissement souhaite ainsi passer d’une stratégie de compensation à des méthodes qui conviennent à l’ensemble des étudiants, qu’ils soient ou non concernés.

En parallèle, elle s’engage depuis 2016 dans un travail de recherche pour trouver des innovations pédagogiques autour des handicaps, plus ou moins importants, visibles et invisibles.

Autant d’actions et de réflexions encourageantes qui vont permettre aux étudiants en situation de handicap de s’intégrer de plus en plus à l’université.

Vous êtes étudiant en situation de handicap? Que pensez-vous de ces actions? N’hésitez pas à partager votre témoignage dans les commentaires. 

© 2018 Talentéo. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

 

Sources: Université de Toulouse III, Université de Bordeaux, EducPros, Le Monde, l’Etudiant, Université de Reims, Université de Strasbourg, Université de Toulon.

 

A lire également:

Mots clés: , ,

Poster un commentaire

*

Retour en haut de page

Les incontournables