En savoir plus sur Talentéo
05AVR 18

Défi H 2018: un challenge pour l'innovation au service du handicap

Talentéo est fier d’être, cette année encore, partenaire du Défi H. Le principe? Un challenge étudiant pour l’innovation technologique au service du handicap. Nous avons rencontré Fabien Senlanne, Responsable du projet au sein de Sogeti, pour qu’il nous présente cette nouvelle édition!

Peux-tu te présenter?

Défi H 2018: un challenge pour l'innovation au service du handicapJe suis Fabien Senlanne, Chief Technical officer au sein de Sogeti ATS (Application Testing Securité). J’ai étudié l’informatique à l’EPITA avant de me rendre en Angleterre en 1999 pour créer une start-up en communication événementielle.

A cette occasion j’ai décroché un MBA spécialisé dans l’innovation et le lancement de nouveaux produits. J’ai quitté mon entreprise en 2012 et suis arrivé chez Sogeti en 2006.

Mon rôle est de faire de la veille technologique et de marché pour identifier les services que demanderont nos clients à court terme.

Je précise également que je suis marié et que j’ai 3 enfants. Il est tout à fait possible d’avoir une vie professionnelle épanouie et une vie personnelle!

Que peux-tu nous dire sur le Défi H? Quel est son objectif?

Pour moi, le Défi H c’est une aventure personnelle d’une très grande richesseGrâce à lui une rencontre étudiants et personnes en situation de handicap se crée de manière naturelle.

Cette année est la 7ème édition de ce challenge. Elle est organisée par Sogeti et Le Monde Informatique en partenariat avec Talentéo, LADAPT, La Fondation Garches,et Microsoft.

L’objectif: aider des personnes en situation de handicap à s’insérer dans le milieu professionnel par le biais de l’innovation technologique.

Avec cette compétition nous souhaitons sensibiliser les ingénieurs de demain et les entreprises tout en proposant des technologies qui serviront à tous et qui combleront un besoin.

En effet, le Défi H ne s’arrête pas à la cérémonie de clôture. Certains projets continuent et sont parfois incubés chez nous pour devenir des start-up. C’est le cas notamment de Dicodys ou de Kophosight.

Quelles sont les nouveautés de cette année?

Les nouveautés sont surtout d’ordre technologique. Nous voyons 3 axes qui apparaissent de manière prépondérante: le cloud, la VR (Réalité Virtuelle) et la réalité augmentée, et l’Intelligence Artificielle (IA).

Certains projets participant se matérialisent par des plateformes de services en mode SAAS pour construire des interactions entre personnes en situation de handicap et valides.

En parallèle, la VR et la réalité augmentée sont également utilisées notamment dans le cadre de rééducations ou d’apprentissages.

Une autre nouveauté est, cette fois-ci, d’usage: certains étudiants ne développent pas un projet pour les personnes en situation de handicap, mais pour sensibiliser les collaborateurs d’entreprises. C’est un axe d’intégration qui, bien qu’étant essentiel, avait été jusque là peu pris en compte.

Au final, nous ne travaillons plus pour diminuer le handicap, mais pour favoriser son acceptation et son inclusion.

Défi H 2018: 7 projets innovants en faveur du handicap!

Sophie Cluzel lors du lancement du Défi H.

Quels sont les projets sélectionnés? La compétition a-t-elle été rude?

On est passés dans une quarantaine d’école et on a retenu 7 projets issus de 6 écoles. Nous avons donc haussé nos exigences par rapport aux précédentes éditions.

Les équipes doivent proposer un prototype fonctionnel à l’issue du challenge. La marque de cette nouvelle exigence est également la présence de la ministre Sophie Cluzel, qui est aussi marraine du Défi H, lors de la présentation des projets. Ce challenge n’est donc pas une simple compétition, c’est un incubateur d’innovations au service du handicap.

Quelles sont les prochaines étapes du challenge?

Nous avons débuté la diffusion des vidéos présentant les projets sur le site internet du Défi H, n’hésitez-pas à les découvrir.

Entre le mois d’avril et de mai, nous allons ouvrir les votes au public pour que tout le monde puisse voter pour le projet qu’il juge le plus innovant.

Au début du mois de juin, le jury composé de l’ensemble des partenaires se réunira. Les prix seront ensuite remis par Sophie Cluzel le lundi 11 juin.

Et vous, que pensez-vous de cette initiative? Dites-le dans les commentaires!

Restez-connectés! Nous vous donnerons très bientôt de nouvelles informations sur le Défi H!

 

© 2018 Talentéo. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

A lire également:

Mots clés: , ,

Poster un commentaire

*

Retour en haut de page

Les incontournables