307

Chaque vendredi du mois d’août, nous vous proposons de découvrir une planche de Capucine Blanchard. Retrouvez aujourd’hui la suite de son histoire autour de son handicap.

Piqûre de rappel: Le 15 mars 2013, alors qu’elle est au volant de sa voiture, Capucine fait une rencontre fortuite. Un chevreuil surgit de nulle part et provoque un accident. Avec un traumatisme crânien, des brulures et quelques contusions, Capucine se retrouve à l’hopital. C’est depuis sa chambre qu’elle décide de mettre en image son histoire. Une thérapie selon elle, mais surtout un témoignage pris avec beaucoup d’humour sur le handicap.

Aujourd’hui, elle nous parle de sa difficulté rencontrée face à l’accès à certains lieux de vie.

Nous vous invitons à cliquer sur les planches pour les agrandir.

BD et Handicap : "la convalescence, c'est un peu comme une grande randonnée en haute montagne" par Capucine Blanchard

Nous avons demandé à Capucine de nous en dire plus sur cette planche:

« Lorsque j’ai dessiné cette planche, je me suis demandée: comment représenter la difficulté de se déplacer, de bouger avec des vertèbres en vrac, et surtout la difficulté à retrouver une autonomie? Le fauteuil roulant m’a fait découvrir un nouveau paysage quotidien où chaque déplacement pouvait prendre des proportions incroyables, comme aller aux toilettes par exemple!

La montagne m’a semblé être la bonne solution pour représenter cette convalescence en fauteuil roulant. C’était comme un long périple imprévisible, aussi bien difficile physiquement que moralement. »

Vous aimez cette bande dessinée et souhaitez en voir plus? Retrouvez une planche chaque vendredi de ce mois d’Août! Vous souhaitez laisser un message à Capucine ou réagir? La parole est à vous !

Et retrouvez Capucine Blanchard sur son blog et sa page Facebook!

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00