238

En partenariat avec @talentEgal

@talentEgal continue à mettre en avant les solutions utiles pour les étudiants en situation de handicap. Focus aujourd’hui sur ESN France avec Jordan Lehoux, représentant national et membre du bureau.

Pouvez-vous présenter ESN France ?

ESN France (Erasmus Student Network France) est un réseau national, comportant 36 associations réparties dans une majorité des villes universitaires de France. Ce réseau national fait lui-même partie d’un réseau international, ESN, rassemblant 40 réseaux nationaux.  Notre rôle est de sensibiliser les étudiants à la mobilité internationale tout en les accueillant lorsqu’ils franchissent le pas. Concrètement, nous proposons un parcours d’accompagnement des jeunes avant et pendant la mobilité. Nous fournissons également une opportunité d’engagement aux alumni de la mobilité et militons pour la reconnaissance des compétences apportées par la mobilité.

Pourquoi avoir construit ce projet ?

Ce projet est très ancien ! Les premières associations ESN ont été créées en 1990, juste après le lancement du premier programme Erasmus. En 2008, les associations françaises se sont réunies en réseau national pour mettre en commun des pratiques, des formations de bénévoles et un plaidoyer au niveau national.

Quelle aide apportez-vous aux étudiants qui viennent à votre rencontre ? Comment les sensibilisez-vous au voyage à l’étranger ?

Cette aide se concrétise principalement par le biais de nos associations locales qui développent des liens avec les institutions. L’objectif est de construire un réseau de partenaires pouvant aider les étudiants à bien vivre leur expérience Erasmus.

Nous participons et organisons également un certain nombre d’événements, tels que “la nuit des étudiants du monde”. Ce rendez-vous est une soirée d’accueil organisée par la ville pour les étudiants internationaux tout en sensibilisant à la mobilité. 

En parallèle, nous avons construit Ticket pour le monde, une plateforme sur laquelle les jeunes peuvent retrouver des informations sur tous les types de mobilité. ESN s’est aussi lancé dans Buddy System, un projet de parrainage entre étudiants français et internationaux. Dans celui-ci, nous proposons aux personnes en local d’accompagner ceux en échanges.

En résumé, nous favorisons au maximum l’esprit collaboratif pour que toute mobilité se déroule sans accroc !

Nous avons eu vent d’un projet pour promouvoir la mobilité des étudiant en situation de handicap : MappED! Pouvez-vous nous en dire plus ?

MappED! est un projet lancé en 2015 avec pour idée de base que la mobilité internationale ne doit pas être réservée à une certaine catégorie d’étudiants. Ainsi, celui-ci a pour objectif d’aider les étudiants en situation de handicap à franchir le pas. Dans un premier temps, nous sensibilisons nos partenaires sur l’inclusion de la différence. En parallèle, nous recensons les établissements universitaires des villes dans lesquelles nous sommes présents sur des problématiques d’accessibilité. Grâce à cela, nous avons pu construire, à l’aide de bénévoles, une carte des campus pour que chaque étudiant puisse se déplacer en toute fluidité. Notre objectif, par le biais de cette plateforme web et application mobile, est que chaque jeune en mobilité puisse vivre sa vie le plus “normalement” possible.  

Prochainement, nous allons lancer International Mobility with Disabilities qui élargira les objectifs de MappED! pour s’adresser à plus de jeunes en situation de handicap. D’une cartographie des lieux accessibles, nous souhaitons arriver à créer une ressource utile pour comprendre les problématiques du handicap. Cela passera, notamment, par la mise en avant de témoignages, de retours d’expériences… Actuellement, entre 0,3 et 2% des personnes en mobilité sont en situation de handicap. Grâce à MappED!, nous espérons qu’ils soient plus nombreux à se lancer avec nous dans l’aventure !

Quels conseils donneriez-vous à un étudiant en situation de handicap souhaitant se lancer dans une mobilité internationale ?

Tout d’abord, de se renseigner sur l’accessibilité de l’établissement et de la ville qu’ils envisagent. Pour cela, rendez-vous sur notre plateforme MappED! ainsi que sur les sites internet des universités et des villes. Il ne faut pas hésiter à se rapprocher d’ESN. Nous sommes là pour accompagner sur la préparation de cette mobilité en lien avec nos partenaires.

Il est également important de préparer sa mobilité suffisamment à l’avance. Les délais administratifs sont souvent très longs et peuvent l’être d’autant plus s’il y a des besoins d’adaptations. Je conseille d’être le plus exhaustif possible sur ses besoins. Il ne suffit pas de dire “j’ai besoin d’un aménagement”, mais d’en parler de manière concrète. En effet, trop souvent les étudiants en situation de handicap n’osent pas parler de leurs attentes et cela crée des freins. Il faut que les structures d’accueil soient au courant pour préparer au mieux l’intégration du jeune.

Vous êtes en situation de handicap et recherchez un accompagnement dans le cadre de vos études ? N’hésitez-pas à rejoindre le programme @talentEgal !

 

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00