650

Le 28 mai a eu lieu la cérémonie de remise des prix du Défi H. Nous revenons aujourd’hui sur le Projet Cherry qui a remporté le prix du public et le prix de la présence numérique décerné par Talentéo. Rencontrez quatre étudiants plein d’idées!

Bonjour, pouvez-vous vous présenter ainsi que votre projet?

Bonjour ! Nous sommes une équipe de quatre étudiants en dernière année d’école d’ingénieur. Nous venons de spécialités différentes, (électronique, informatique, cognitique) ce qui nous permet d’apporter nos compétences complémentaires au robot que nous développons.

Le projet Cherry est notre projet de fin d’études. Nous l’avons choisi pour son coté concret, au plus près des utilisateurs finaux, et pour la possibilité de mettre nos connaissances au service d’un problème social.

Cherry est un robot humanoïde, qui a pour mission de devenir un véritable compagnon auprès des enfants hospitalisés. Dans cette situation, ces derniers se sentent souvent seuls, déconnectés du monde autour d’eux. Cela engendre stress et traumatisme à plus ou moins long terme. Notre innovation sera là pour réduire tout cela par sa présence amicale, distraire l’enfant par des jeux des exercices pédagogiques, et faciliter la communication avec ses parents ou ses amis.

Pour autant, Cherry ne cherche pas à se substituer à la présence humaine du personnel soignant ou d’enseignants, mais bien à offrir une aide complémentaire.

Le robot sur lequel nous nous basons est une modification de l’humanoïde Poppy, développé par le laboratoire de l’INRIA de Bordeaux. Ce robot est entièrement open-source, que ce soit pour son squelette ou sa programmation.

Nous sommes libres de le faire évoluer comme nous le souhaitons, et toute personne intéressée peut elle aussi développer un projet ou contribuer aux projets existants. En plus, grâce à son squelette imprimé en 3D, Poppy est nettement moins cher que la plupart des robots humanoïdes du marché. Un point important pour sa future diffusion!

Handicap : découvrez le Projet CherryLe robot Poppy

Pourquoi avoir décidé de traiter cet aspect du handicap et de la maladie ?

Souvent, quand on pense « handicap », ce qui vient à l’esprit des gens qui n’en souffrent pas, c’est un handicap moteur, souvent lourd. Bref, un fauteuil roulant. Nous voulions à la fois nous écarter de ce préjugé et proposer un service qui soit utile au plus grand nombre de situations.

Nous nous sommes concentrés sur les enfants hospitalisés, car nous estimons que c’est auprès d’eux qu’un robot humanoïde aurait le plus d’utilité. Les conséquences sur un enfant d’une longue hospitalisation ne sont pas négligeables, se répercutant notamment sur sa scolarité. Notre projet est une réponse à ce handicap social que représente l’hospitalisation de longue durée ou récurrente pour les enfants de primaire.

Aujourd’hui plusieurs actions, pour la plupart associatives, visent à pallier ce handicap, en organisant un accompagnement scolaire et diverses animations. Mais ces interventions ne couvrent pas les besoins et attentes, car elles nécessitent des ressources humaines et financières importantes. C’est là que Cherry peut intervenir, pour soutenir les professionnels dans leur travail et améliorer la qualité de vie des enfants.

Handicap : découvrez le Projet Cherry

Pourquoi un robot ? Que permet-il ? Quelle est sa particularité?

La question qu’on nous pose souvent, c’est « pourquoi un robot alors qu’on peut utiliser un ordinateur? »
C’est très simple: le robot a une présence physique que n’a pas le logiciel. De nombreuses expériences ont montré que les enfants se trouvent facilement attirés par les robots, et développent un lien fort avec eux. Une sorte de doudou évolué! Cela permet de limiter la sensation d’isolement que ressentent les enfants, car le robot est capable de se comporter lui aussi en ami.

En se posant en compagnon, le robot peut rassurer l’enfant, et l’encourager à travailler ses cours ou ses exercices de rééducation. L’enfant est bien plus réceptif aux conseils de son robot-ami qu’à ceux d’un adulte en blouse blanche…

Durant nos mois de développement, Cherry a participé à divers évènements autour de la robotique. C’était pour nous l’occasion de mettre le robot au contact des enfants et d’observer l’accueil qui lui était fait. Les réactions ont été unanimes: les enfants, et aussi les plus grands, l’adorent. Sa taille et son physique robotique ne les intimident pas et ils n’hésitent pas à le toucher et à jouer avec.

Nous espérons qu’avec l’exemple de Cherry, nous pourrons convaincre le public que les robots sociaux ont beaucoup à apporter à notre société.

Vous avez récemment remporté le prix du public lors du Défi H, quel effet cela fait d’obtenir cette distinction ?

Pour ceux qui ne connaitraient pas, le Défi H est un concours d’innovation organisé par Sogeti France. Des équipes d’étudiants doivent y réaliser des projets innovants au service de l’insertion des personnes en situation de handicap.

Décrocher ce prix a renforcé notre conviction que Cherry est un projet important et viable. Nous sommes enchantés de recevoir autant de soutien de différents horizons. Cela indique que nous avons réalisé un de nos buts, au-delà de nos attentes: fédérer une communauté autour d’une idée et d’un projet parti pour un développement sur le long terme.

Quelle sont les prochaines étapes à venir sur votre projet ?

Notre stage touche à sa fin, mais il y a encore beaucoup de travail avant que Cherry ne puisse être distribué dans les hôpitaux.

Pour assurer la continuité du projet, nous avons décidé de le confier au fablab de notre école, l’EIRLAB. Ainsi, des étudiants comme nous pourront acquérir et exercer leurs compétences d’ingénieurs sur Cherry, par le biais de projets, de stages, ou simplement d’implications personnelles. Mais ce n’est pas ouvert aux seuls étudiants de l’ENSEIRB-MATMECA: tous ceux qui le souhaitent peuvent venir contribuer au projet.

Le projet garde ses partenaires d’origine: l’association Prim@, qui aide à connecter les enfants hospitalisés dans les hôpitaux bordelais et bientôt en Aquitaine, bien sur Sogeti France, notre accélérateur principal sur le projet, l’INP Bordeaux, qui accueillera Cherry à l’EIRLAB à la rentrée, l’équipe Flowers de l’INRIA, créateurs du robot de base, la ville de Bordeaux, le cluster Aquitaine Robotics.

Nous sommes actuellement en recherche d’investisseurs additionnels qui nous permettraient d’accélérer le développement de notre produit.

Handicap : découvrez le Projet CherryL’équipe lors de la cérémonie de clôture du Défi H.

Si vous aviez un message à passer à nos lecteurs?

Si le projet vous plait, n’hésitez pas à passer à l’EIRLAB! Le projet Cherry sera toujours à la recherche de contributeurs. Vous pouvez aussi rejoindre la communauté Poppy, qui propose de nombreux projets extrêmement intéressants.

Nous voulons encourager les jeunes – et moins jeunes! – scientifiques à utiliser leurs compétences pour contribuer à la résolution de problèmes sociaux.

Vous pouvez suivre le projet Cherry sur Facebook et Twitter, mais aussi nous contacter par mail.
Retrouvez également la vidéo de présentation du projet:

 

Que pensez-vous de ce projet? Vous souhaitez adresser un message à l’équipe du Projet Cherry? A vos claviers!

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00