En savoir plus sur Talentéo
14MAI 18

Travailler avec un collègue ayant des troubles de la parole

Talentéo continue sa série « Travailler avec un(e) collègue en situation de handicap »! Aujourd’hui, nous nous intéressons aux troubles de la parole. Des situations de handicap souvent sujettes aux préjugés et qui ne sont pas toujours reconnues. 

 

Qu’est-ce qu’un trouble de la parole?

Un trouble de la parole est une impossibilité d’émettre un son articulé et modulé dont l’enchaînement des syllabes constitue des mots compréhensibles. La parole peut donc être interrompue, difficile, embarrassée, perturbée.

Un trouble de la parole génère donc un trouble du langage. Mais l’inverse n’est pas vrai puisqu’on ne peut dire des mots dont l’association n’a aucun sens.

Quelles en sont les causes?

  • mécaniques
  • psychologiques
  • accidentelles
  • liées à l’âge

Il existe différents niveaux de troubles.

Dès que le son est modulé, il a les caractéristiques suffisantes pour être transformé en parole. C’est là qu’interviennent les troubles de la parole, dans cette incapacité d’articuler des sons.

Quels sont les symptômes? Comment cela se traduit-il?

Il existe différents symptômes, selon la cause du trouble.

  • Aphasie: la personne ne peut parler
  • Dysphasie: la personne peut parler mais avec une certaine difficulté (cela peut être lié à des troubles neurologiques mais également de simples problèmes mécaniques)
  • Voix embrouillée, confuse; trouble de la pensée (sous l’effet d’un médicament, de l’alcool ou d’un problème cérébral)
  • Zozotement, bégaiement: tout est normal mais un blocage psychologique est à l’origine du trouble; sont du ressort de l’orthophoniste.

Toutes les situations de troubles de la parole n’apparaissent donc pas nécessairement dès la naissance. C’est pour cette raison que l’on aborde cette thématique dans cette série. Plusieurs d’entre-eux arrivent sur le tard.

Les différents troubles chez l’adulte :

  • Les troubles de la pensée : c’est par la parole ou le comportement que ces troubles se révèlent. Il s’agit de tous les dysfonctionnements dus à une dégénérescence du cerveau, à une intoxication aiguë ou chronique, à une maladie psychiatrique.
  • Les dysarthries (difficultés d’élocution due à une lésion des centres moteurs du langage) : en dehors des causes psychologiques comme le bégaiement, la cause peut être une paralysie faciale, une maladie du cervelet, une maladie de Parkinson, un problème dentaire ou l’arthrose maxillaire, les crises de tétanie.
  • L’enrouement qui peut aller jusqu’à l’extinction de voix.

Quelle part de la population en est atteinte?

En France, 300 000 personnes sont concernées par l’aphasie.

Le bégaiement touche 1% de la population française.

Et plus d’1 million de personnes seraient touchées par la dysphasie.

Quelles sont les personnalités atteintes par ce handicap?

De nombreuses personnalités sont touchées par des troubles de la parole, à des degrés et niveaux différents. Cela ne leur a pas empêché d’avoir de brillantes carrières:

  • Albert II, prince de Monaco
  • Julia Roberts, actrice américaine
  • Tiger Woods, golfeur américain
  • Napoléon 1er, empereur français
  • Gérard Depardieu, acteur français
  • Marylin Monroe, actrice américaine
  • Winston Churchill, homme politique anglais
  • François Bayrou, homme politique français
  • Clovis Cornillac, acteur français

Quels sont les préjugés les plus courants quant à l’efficacité professionnelle des personnes ayant des troubles de la parole

  • Penser qu’il va être difficile de comprendre l’interlocuteur ayant des troubles de la parole
  • Penser que cette personne a des problèmes d’intelligence
  • Penser que cette personne a des problèmes psychologiques trop importants

Quels sont les aménagements et solutions possibles?

  • Ne pas mettre cette personne à l’écart
  • Trouver d’autres moyens de communication, par exemple par l’audio ou l’écrit
  • Confier des missions qui confronteront le moins possible cette personne en situation de handicap
  • Faire appel à un psychologue et/ou un orthophoniste pour intervenir dans l’entreprise

 Aider à surmonter ce handicap

Pour aider votre collègue ayant des troubles de la parole, le mieux est encore d’en parler avec lui, si il le souhaite.

Il est important de rester positif, de ne pas se focaliser sur ses difficultés mais plutôt de mettre cette personne à l’aise et éventuellement de l’orienter vers des professionnels.

Cette personne doit comprendre les causes de ces troubles et vous travaillerez ainsi à d’éventuelles adaptations ou simplement avoir cette difficulté à l’esprit.

Vous êtes concerné(e) par un trouble de la parole et souhaitez témoigner? Vous souhaitez recruter des personnes touchées par ces difficultés? La parole est à vous dans les commentaires.

© 2018 Talentéo. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

Sources: docteurclic.com, Wikipédia, Cerveau & Psycho.fr, La Croix

A lire également:

Mots clés: ,

Poster un commentaire

*

Retour en haut de page

Les incontournables