272

Les animaux ont des facultés incroyables. Les chiens, très fidèles à l’homme, peuvent apporter beaucoup au quotidien. Éduqués, dressés, certains sont capables de répondre à de nombreux besoins spécifiques de personnes en situation de handicap. Nous vous proposons aujourd’hui un éclairage sur les handi’chiens, ces chiens d’assistance convoités.

Handi’Chiens : les chiens d’assistance pour personnes en situation de handicap

Handi’Chiens – anciennement ANECAH (Association Nationale d’éducation de chiens d’assistance pour personnes handicapées) est une association qui a pour but de former des chiens afin d’aider leur maître en situation de handicap. Cela peut être un handicap physique, mental ou psychique. Une fois éduqués, ces chiens sont remis gratuitement aux personnes qui ont besoin d’aide dans leur quotidien et qui bien sûr souhaitent avoir ce compagnon. Les handi’chiens sont des chiens spécifiquement dressés par l’association qui portent ce nom

L’association a été créée en 1989 par Marie-Claude Lebret, ancienne enseignante dans un lycée agricole. C’est en découvrant en 1986 un reportage à la télévision sur un chien d’assistance pour personnes tétraplégiques aux États-Unis, qu’elle décide de développer ce concept en France. Elle part se former et trois ans plus tard, elle remet le premier chien Prem’s à une personne en situation de handicap.

Aujourd’hui, Handi’chiens compte treize délégations, quatre centres d’éducation et 500 bénévoles dans toute la France.

Des chiens formés à différentes situations

Les chiens formés à l’association Handi’chiens sont là pour aider leur maître dans leurs difficultés au quotidien, aussi bien en extérieur qu’en intérieur. Ils pourront ouvrir une porte, ramasser un objet, mais aussi faciliter le contact avec les autres personnes en brisant cette barrière du handicap. A noter qu’il y a par ailleurs les chiens guides d’aveugles, qui eux, sont destinés à aider les personnes malvoyantes en leur permettant essentiellement de se déplacer. Les chiens sont formés pour répondre à des besoins bien précis. Ainsi, il y a quatre catégories :

 

  • Le chien d’assistance aidera une personne souffrant d’un handicap moteur à accomplir les gestes du quotidien. Cela permet à la personne d’être plus autonome et de faciliter le contact avec les personnes valides.

 

  • Le chien d’éveil se révélera très utile pour les enfants qui souffrent de trisomie, de troubles autistiques ou qui sont polyhandicapés. Le chien va éveiller, stimuler, apaiser les angoisses de ces enfants.

 

  • Le handi’chien d’accompagnement social sera là pour sécuriser, calmer, inciter à la motricité des adultes, des enfants, des personnes âgées dépendantes résidant dans les établissements. Dans ce cas, les handi’chiens sont attribués à un référent et non individuellement à une personne.

 

  • Enfin, le chien d’assistance détecteur de crises d’épilepsie. Les premiers chiens ont été remis tout récemment en 2018 en France. Ils sont en mesure de prévenir leur maître lorsqu’ils sentent venir en lui une crise d’épilepsie. Lorsque la crise survient, le chien est capable de se coucher sur son maître pour l’apaiser et le maintenir en position de sécurité, tout en étant également capable d’actionner une alarme, de lui apporter un téléphone, d’aboyer pour prévenir l’entourage de la personne épileptique.

Les chiens sont choisis par leurs éducateurs en fonction de plusieurs critères : leur comportement (pas trop craintifs ni trop indépendants), leur pédigrée afin de s’assurer de leur bonne santé et éviter tout risque héréditaire (problèmes de tare oculaire ou de dysplasie par exemple). Généralement, les races sélectionnées sont le golden retriever et le labrador retriever, réputés être de fidèles et serviables compagnons.

La formation des handi’chiens

En principe, la formation d’un chien est d’une durée de 2 ans. Le coût par chien représente 14000 euros, et il est assumé entièrement par l’association.

Même en étant remis à une personne en situation de handicap, le chien reste toujours la propriété de l’association. Celle-ci veille à un suivi régulier afin de s’assurer que le chien donne satisfaction tant au niveau de son comportement que sur son affection à l’égard de son maître. L’association s’assure également que le chien bénéficie d’une bonne condition de vie et de traitement. A noter que le handi’chien ayant été reconnu d’utilité publique en 2012, il doit être accepté en tout lieu avec son maître. L’association vit grâce aux dons, donations des particuliers et de partenaires. Elle a formé en 28 ans près de 2000 chiens.

Les chiens d’assistance transforment littéralement la vie de leur maître, de la famille et de l’entourage. Non seulement ils apportent une aide technique par les nombreux services qu’ils procurent, mais ils sont aussi un soutien moral et affectif, et constituent un véritable lien social avec l’environnement. Les personnes qui bénéficient du chien d’assistance disent : « Le chien cache le fauteuil » ou « Il change le regard des autres.

– l’Association Handi’Chiens.

Que pensez-vous de cette initiative ? Avez-vous déjà pris un handi chien ? Avez-vous un proche qui envisage d’en adopter un ? N’hésitez pas à vous exprimer sur les plateformes sociales !

Crédits photographiques: ©Handi’Chiens

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00