347

Comme chaque mercredi du mois d’août, nous retrouvons nos amis d’Handilol pour un nouveau voyage accessible! Nous partons pour Londres. La ville anglaise est-elle accessible aux personnes à mobilité réduite? Réponses.

Londres accueille chaque année beaucoup de touristes, mais est-ce si simple de s’y rendre lorsque l’on est à mobilité réduite? Comment s’est déroulé votre trajet?

Pour aller à Londres, nous avons pris le train « Eurostar » au départ de Paris Gare du Nord. Le trajet dure 2h30 pour rejoindre la gare de « London Saint-Pancras ».
Les personnes à mobilité réduite et leur accompagnateur ont droit à un tarif préférentiel de 45€ chacun environ, avec surclassement en 1ère. Il n’est pas possible d’acheter ces billets par internet. Plutôt que d’aller en boutique, nous vous conseillons d’appeler le service d’assistance « Accès Plus » de la SNCF qui pourra effectuer avec vous la réservation (numéro surtaxé 11 cts/min).

Une fois arrivé en Gare du Nord, il faut se diriger vers l’ascenseur qui va au hall d’accueil de l’Eurostar au premier étage. A cet endroit, il faudra présenter vos papiers d’identité avant de rejoindre la salle d’embarquement. Après avoir patienté, un ascenseur vous permettra de rejoindre le quai où un agent vous attendra avec la rampe d’accès au train. Pensez à réserver l’assistance de la SNCF au plus tard 48h à l’avance.

A l’intérieur du train, un emplacement est prévu pour un fauteuil roulant avec un siège à côté pour l’accompagnateur. Un repas vous sera servi au cours du trajet. Parmi les points négatifs, les WC sont certes plus grands que dans d’autres trains mais ils manquent un peu de place pour se mouvoir en fauteuil roulant, surtout si ce dernier est électrique: prenez vos précautions avant de monter à bord!

Que pourriez-vous dire sur l’accessibilité de la ville en général? Quels problèmes y avez-vous rencontré?

Concernant l’accessibilité des transports, privilégiez le bus au métro. En effet, seules quelques stations sont accessibles par ascenseur aux personnes à mobilité réduite avec des quais rehaussés pour entrer dans la rame. De l’autre côté, presque 100% des lignes de bus sont adaptées avec une palette rétractable et un emplacement réservé à l’intérieur. On trouve aussi un bouton abaissé pour demander l’arrêt qui émet un signal sonore différent. Toutefois, comme en France, ce bouton n’est pas toujours très efficace… Mieux vaut demander à son accompagnateur d’aller voir directement le conducteur pour qu’il active la rampe!

A noter que les personnes en fauteuil roulant peuvent voyager gratuitement sur toutes les lignes de bus et de tramways mais leur accompagnateur doit payer un ticket au tarif normal. Cela ne s’applique pas en revanche au métro, où la personne en fauteuil et son accompagnateur doivent toutes les deux prendre un ticket. Nous vous conseillons de vous procurer une carte « Oyster » pour 5 livres (caution) que vous pourrez ensuite charger du montant que vous souhaitez, une solution plus rentable. Pensez aussi à valider vos titres de transport deux fois, à la station de départ et à celle d’arrivée.

Côté culturel, les principaux musées possèdent tous les équipements nécessaires aux personnes à mobilité réduite (rampes, ascenseurs, toilettes adaptées). Lors de nos promenades urbaines, nous avons été agréablement surpris par le nombre de trottoirs abaissés. En revanche, il nous a semblé qu’en moyenne, un commerce sur deux était accessible, y compris ceux de grandes marques connues. Les restaurants et les pubs ont souvent une ou plusieurs marches à l’entrée. Tout comme nous, vous peinerez peut-être parfois à trouver votre bonheur pour manger

Quels sont vos meilleurs souvenirs de cette excursion? Quels sont les lieux à visiter?

Vous ne pourrez pas passer à côté des nombreux monuments qui font la réputation de la capitale britannique: l’abbaye de Westminster à côté du palais du même nom qui abrite l’horloge de Big Ben. Rendez-vous aussi au Buckingham Palace où il est possible d’assister à la relève de la garde le matin à 11h, à la Tower of London qui a joué un rôle essentiel dans l’histoire de l’Angleterre, ou encore à l’impressionnant Tower Bridge. Découvrez également la grande roue dite « London Eye » présente depuis 2000, la tour « The Shard » dans le quartier des affaires dont le sommet atteint plus de 300 mètres ou encore le mythique stade de Wembley qui accueille de grands événements sportifs et musicaux. Enfin ne ratez pas la place de Trafalgar Square, le quartier de Soho, connu pour ses comédies musicales, et les ruelles de Chinatown.

Nous avons aimé nous promener dans différents parcs londoniens: Hyde Park, où votre accompagnateur pourra vous suivre à vélo pour partir à la rencontre des écureuils, le très sympathique et fleuri St James Park, ou encore Holland Park dans lequel vous profiterez d’un moment de zénitude au sein d’un très joli jardin japonais.

Londres comprend de nombreux musées, comme le British Museum qui ravira notamment les amateurs d’égyptologie avec d’incroyables trésors. Vous y trouverez d’ailleurs la célèbre Pierre de Rosette qui permit à Champollion de déchiffrer les hiéroglyphes! Nous avons également apprécié le musée d’art Moderne « Tate Modern » et le «Victoria & Albert Museum », un magnifique musée des arts et des sciences qui regroupe une collection de 4 millions d’objets.

Pouvez-vous donner à nos lecteurs vos bonnes adresses en ville? Quels sont les secteurs à éviter en termes d’accessibilité?

Pour celles et ceux qui souhaiteraient s’évader un peu des quartiers trop touristiques, nous vous invitons à découvrir nos deux quartiers coup de cœur!

Au nord de Londres se trouve Camden Town, célèbre pour son marché aux puces et ses stands de cuisine exotique qui envahissent le Stables Market le week-end. Miam!

En partant du marché, une belle balade au bord de l’eau s’offre à vous, en longeant le Regent’s Canal. Attention c’est long, louer un vélo peut s’avérer utile pour aller plus vite. La balade se termine à Little Venice. Si la comparaison avec Venise est exagérée, le coin est toutefois joli avec de nombreuses péniches.

Deuxième quartier que nous avons beaucoup apprécié: Shoreditch. Si, comme nous, vous êtes amateurs d’art urbain et de grandes fresques peintes en plein air, nous vous invitons fortement à déambuler dans le nord-ouest londonien. Rendez-vous au-dessus de la City, du côté de la station de métro Shoreditch High Street et de la rue Brick Lane. Les graffeurs s’en sont donné à cœur joie, pour notre plus grand plaisir!

Enfin, découvrez les coulisses de l’incroyable saga Harry Potter! Si vous avez aimé lire les aventures du célèbre sorcier et encore plus si vous avez vu les films, vous ne pourrez qu’être sous le charme de cette visite des Harry Potter Studios Warner Bros!

Nous n’avons pas rencontré de problèmes particuliers d’accessibilité hormis parfois des trottoirs non abaissés. La principale difficulté a été de trouver notre hébergement. Une fois de plus, la recherche s’est avérée très longue et difficile.

Londres est réputée pour être la capitale européenne la plus chère. De grandes enseignes proposent des nuits pour 2 à presque 200€ dans des chambres accessibles mais non adaptées: nous nous sommes refusés à payer autant pour avoir seulement un lit. Nous avons heureusement réussi à trouver une chambre bien adaptée pour 130€ environ avec petit-déjeuner inclus.
Handilol a testé des vacances accessibles à Londres !

En haut: Camden Town. En bas: Shoreditch et Little Venice

Finalement, recommanderiez-vous cette ville pour des vacances accessibles?

Même si malheureusement le beau temps n’est pas toujours au rendez-vous, Londres vaut le coup d’être visitée! Dès notre arrivée, nous avons été frappés par l’effervescence de la ville, sa magnifique architecture et ce côté « so british » des anglais.

Le côté multiculturel des quartiers, sa gastronomie, ses nombreux musées et l’accessibilité plutôt positive lui donnent aussi une forte valeur ajoutée! C’est pour toutes ces raisons que nous vous conseillons de venir passer quelques jours ici!

Vous vous êtes déjà rendu à Londres? Vous y habitez? Vous souhaitez vous y rendre? La parole est à vous!

Retrouvez toutes les destinations accessibles d’Handilol sur leur site internet. Et suivez-les sur Facebook et Twitter!

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00