309

Au mois de juin, la mission emploi handicap du groupe Atos connaissait l’un de ses temps forts : la campagne de sensibilisation interne Hansemble qu’elle menait pour la sixième année auprès des collaborateurs. Un succès qui repose sur une sensibilisation originale, basée sur des activités ludiques et interactives. Retour sur cette édition placée sous le signe du sport !

Chaque année depuis 2010, Hansemble est la campagne de sensibilisation au handicap à destination des collaborateurs du Groupe Atos en France, organisée par la Mission Emploi Handicap. L’objectif est de fédérer les collaborateurs et de lever les préjugés sur le handicap afin de faciliter l’intégration des salariés en situation de handicap. Cette année, la campagne Hansemble s’est déroulée sur la thématique du sport sur 19 sites du groupe Atos.

Etre solidaire

Pour cette 6ème édition, Atos a choisi de soutenir l’association Action Autisme Asperger. Pour cela, le groupe a mobilisé ses équipes sur l’ensemble de ses sites pour un défi collectif qui ne manque pas d’originalité : parcourir le maximum de kilomètres sur un vélo home-trainer ! Afin que l’illusion soit parfaite, un écran leur permettait de parcourir les routes, comme s’ils y étaient.

Mais les salariés ont sué pour la bonne cause : chaque kilomètre parcouru rapportait 2 euros de don à l’association. De quoi donner envie de pédaler ! 5400€ ont ainsi été récoltés au profit de l’association.
sensibilisation handicap Atos Hansemble

Découvrir le handisport

Pour la 6ème édition, Atos a fait le choix d’orienter ces trois semaines de sensibilisation sur le sport. Le groupe a permis aux collaborateurs de s’initier à plusieurs disciplines sportives, telles que l’escrime, avec de véritables références en la matière :

  • Marc-André Cratère, qui a participé deux fois aux Jeux Paralympiques ;
  • Yannick Ifébé et Amélie Dion, espoirs de l’escrime française.
  • Alain Febvre, qui a représenté la France plusieurs fois en coupe du monde et coupe d’Europe.

Les salariés ont pu se confronter à ces athlètes exceptionnels et à leurs collègues sur deux spots d’initiation.
Escrime handisport Atos Hansemble
L’escrime handisport se pratique dans des fauteuils roulants maintenus sur la piste par un système de fixation qui permet de régler la prise de distance et de différencier la position des tireurs (gaucher/droitier), sans que cela n’enfreigne pour autant la liberté et la rapidité des mouvements.

Les salariés ont aussi pu découvrir le tir sportif à travers des carabines laser et des lunettes simulant plusieurs formes de déficiences visuelles.

La boccia, vous connaissez ? Les salariés d’Atos ont pu expérimenter ce sport d’origine gréco-romaine proche de la pétanque. Particularités de la boccia : elle s’adresse aux personnes ayant un handicap moteur et n’existe donc qu’en handisport et elle est mixte. Elle a été intégrée aux jeux paralympiques en 1992.

Les collaborateurs se sont également affrontés lors de tournois de sarbacane, de basket en fauteuil et de cécifoot, dans les conditions des sportifs pratiquant ces sports. Maniement du fauteuil et séance de penalty les yeux bandés étaient au programme.

Développer l’esprit d’équipe

L’esprit d’équipe est capital pour la bonne marche de l’entreprise. Grâce au Maillon Fort, un jeu inspiré du Maillon Faible, les salariés se sont réunis et ont répondu à une série de questions sur le handicap posées par un animateur. Une petite différence avec le jeu d’origine : les salariés gagnent et perdent ensemble !

Le principe : les salariés doivent répondre juste à des questions et cumuler 6 points. Si l’un d’eux donne une mauvaise réponse, le compteur repart à 0 ! « Pas de classement, on perd et on gagne en équipe ».

Les objectifs d’Atos à travers ces sensibilisations sont de proposer des contenus de sensibilisation innovants, sur le fond comme sur la forme. Le misérabilisme ? Très peu pour l’entreprise qui souhaite que ce soient les compétences qui soient au centre du message.

Pourquoi le sport ? « Parce qu’il est fédérateur et source de diversité » s’enthousiasme les représentants Mission Emploi Handicap du groupe. Le sport permet à tous de repousser ses limites mais surtout de rassembler au delà des différences. Ses valeurs communes avec le management et son aspect ludique en font un mode de sensibilisation privilégié.

La Mission Emploi Handicap d’Atos a développé de nombreux partenariats en ce sens : Fédération Française de Handisport, … Mais aussi avec J’en croix pas mes yeux dont les créateurs et producteur, Jérôme Adam et Guillaume Buffet se sont attaqué à l’ascension du Mont Ventoux en tandem en juin 2015.

Hansemble 2015 est une belle preuve que la différence n’empêche pas la performance.

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
Actuellement en live
En live !

Accéder au live