En savoir plus sur Talentéo
21JUI 17

Handilol a testé des vacances accessibles à Cracovie!

Nouvelle semaine, nouvelle destination accessible avec nos amis d’Handilol! Aujourd’hui, focus sur Cracovie. La ville polonaise est-elle accessible aux personnes à mobilité réduite? Réponses.

Handilol a testé des vacances accessibles à Cracovie!

Cracovie accueille chaque année beaucoup de touristes, mais est-ce si simple de s’y rendre lorsque l’on est à mobilité réduite? Comment s’est déroulé votre trajet?

Pour nous rendre à Cracovie, nous avons voyagé avec la compagnie aérienne EasyJet depuis Lyon, qui propose également des départs depuis Paris. Le vol dure deux heures dix environ. A l’arrivée, l’assistance s’est bien passée pour sortir de l’avion. Puis nous avons pris un bus muni d’une rampe pour rejoindre le centre-ville, situé à quarante minutes de l’aéroport.

Que pourriez-vous dire sur l’accessibilité de la ville en général? Quels problèmes y avez-vous rencontré?

Handilol a testé des vacances accessibles à Cracovie!

Les trottoirs de Cracovie.

Nous avons trouvé assez facilement un hébergement avec une salle-de-bain adaptée. En plus, les prix étaient bon marché!

Côté voirie, la grande majorité des rues comportent des pavés mais ces derniers sont relativement réguliers et le sol est plutôt lisse. Les trottoirs sont généralement abaissés aux passages piétons, dans le centre historique et aux alentours. Un léger ressaut subsiste toutefois, ce qui peut engendrer des secousses en fauteuil.

Concernant les transports, le bus est accessible à l’aide d’une rampe manuelle à déployer. Si vous n’êtes pas accompagné, n’hésitez pas à demander de l’aide aux passagers ou allez à l’avant pour faire signe au conducteur. Les anciens tramways ne sont pas accessibles mais les nouveaux le sont. Là encore, il faut déployer une rampe manuelle pour monter à bord. Lorsque nous faisions signe au conducteur, il venait nous la mettre en place, le sourire en prime!

Les commerces ont très souvent une marche à l’entrée que vous pourrez plus facilement passer si vous êtes en fauteuil manuel. Enfin, nous avons vu peu de WC publics adaptés.

Quels sont les secteurs à éviter en termes d’accessibilité?

Selon les quartiers, nous avons également été confrontés à des trottoirs pas du tout abaissés. Il nous est donc arrivé de rouler sur la route: rappelons combien cela est dangereux, la circulation étant souvent dense dans le centre! Cela a été le cas dans les quartiers de Kazimierz et de Podgorze.

Quels sont les lieux à visiter?

Cracovie Cathédrale

Stare Miasto est le nom de la vieille ville de Cracovie, un quartier historique très animé qui dépayse immédiatement! C’est là que l’on trouve, entre autres, le Rynek Glowny, la grande place médiévale de la ville qui est magnifique avec son palais et sa basilique.  Ambiance garantie avec les stands de commerces et les petits concerts donnés en plein air.

Au sud de la vieille ville, on peut gravir la colline Wawel pour faire face au château du même nom et à la cathédrale. En dessous, les berges de la Vistule sont très agréables par beau temps. Au niveau du château Wawel se dresse la statue d’un dragon, symbole de la ville, qui crache du feu à intervalles réguliers.

Cracovie D

Kazimierz est un ancien quartier juif qui a été complètement vidé de ses habitants lors de la deuxième guerre mondiale. La vie a bel et bien repris dans ce lieu devenu branché et très animé.

Dans le quartier de Podgorze, nous avons été touchés par la célèbre place des chaises, hommage aux victimes de l’holocauste.

Ne pas manquer de visiter le musée moderne de l’histoire de Cracovie pendant la seconde guerre mondiale qui se trouve dans l’enceinte des anciennes usines d’Oskar Schindler. La scénographie est très bien réalisée et l’ensemble très intéressant.

Quels sont vos meilleurs souvenirs de cette excursion?

Du point de vue spécialités culinaires, nous avons beaucoup aimé les pierogi. Ce sont de grosses ravioles salées ou sucrées.

Côté excursion, la visite des mines de sel de Cracovie nous a bien plu. Un ascenseur permet de descendre 110 m sous terre pour déambuler dans les plus belles salles de la mine.

Les mines de sel.

Les mines de sel de Cracovie.

Nous avons pris le train pour visiter le Musée d’Auschwitz, qui se trouve à 2 h de Cracovie. Une journée poignante comme on peut s’en douter. Tout n’est pas accessible en fauteuil sur le site en raison de la voirie en très mauvais état et des bâtiments qui ont des marches à l’entrée.

L’audioguide du site permet toutefois de suivre les explications du guide. En raison de ces difficultés et du lieu chargé en émotion, nous vous conseillons de bien réfléchir avant de décider de venir ou non.

Enfin, nous avons pris le train (2 h 20) pour passer un weekend dans la capitale polonaise, à Varsovie. Dans l’ensemble, cela s’est bien passé niveau accessibilité et cette excursion a été un bon complément pour avoir un autre aperçu du pays. Nous vous invitons à consulter notre descriptif complet de voyage sur notre site pour en savoir plus!

Finalement, recommanderiez-vous cette ville pour des vacances accessibles?

Absolument! Notre conseil serait de venir plutôt aux beaux jours, étant donné que les commerces ont souvent une marche à l’entrée: cela vous permettra de profiter des terrasses.

Cracovie est une destination peu connue qui mérite pourtant le détour, que ce soit pour son patrimoine architectural classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco ou pour son histoire mouvementée. En plus, la vie est bon marché, ce qui permet de faire un « city break » peu onéreux.

Vous vous êtes déjà rendu à Cracovie? Vous souhaitez vous y rendre? Dites-le nous!

Retrouvez toutes les destinations accessibles d’Handilol sur leur site internet. Et suivez-les sur Facebook et Twitter!

 

© 2017 Talentéo. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

A lire également:

Mots clés: , ,

Poster un commentaire

*

Retour en haut de page

Les incontournables