228

Après un top 5 des destinations accessibles, Handilol vous propose aujourd’hui de partir direction Istanbul pour un séjour de rêve ! Alors, la ville Turque est-elle accessible aux personnes à mobilité réduite ? Handilol vous en dit plus dès maintenant !

A la frontière de l’Europe et de l’Asie, Istanbul est une destination touristique qui fait rêver de nombreux voyageurs. Est-ce si simple de s’y rendre lorsque vous êtes à mobilité réduite ? Comment s’est déroulé votre trajet ?

Tout d’abord, nous avions prévu d’aller à Istanbul dans le courant de l’année 2020. En raison de la crise sanitaire, ce voyage a été repoussé, mais cela nous a permis de mieux le préparer.

Pour le vol en avion, nous avons hésité entre la compagnie Turkish Airlines et la compagnie low cost Pegasus, basée à Istanbul. Les tarifs de cette dernière étaient beaucoup plus avantageux mais nos échanges avec le service assistance concernant la prise en charge du fauteuil roulant électrique de Rudy ne nous ont pas rassuré. Nous avons donc choisi la première.

Le jour de notre voyage, le vol de 3h15 entre Lyon et Istanbul s’est bien déroulé, ainsi que l’assistance pour monter et descendre de l’avion.

L’aéroport principal côté rive européenne se trouve à 50 kilomètres environ du centre-ville. Une navette fait le trajet régulièrement en une heure de route et peut transporter les personnes en fauteuil roulant, à condition de prévenir la société au moins 6h avant. Bien que nous ayons réservé notre trajet plusieurs jours auparavant, nous n’avons jamais eu de réponse au sujet de notre prise en charge. Nous avons finalement opté pour un bus de ville, plus long et plus laborieux au niveau des correspondances… Nous ne vous le conseillons pas. Réservez plutôt un taxi adapté, ce que nous avons fait pour notre trajet du retour qui s’est bien mieux déroulé.

Comment est l’accessibilité à Istanbul en général ? Quels problèmes avez-vous rencontrés ?

Nous dressons un bilan contrasté de l’accessibilité à Istanbul. En effet, elle semble avoir été prise en compte par les concepteurs mais pas toujours jusqu’au bout. Par exemple, au Palais Topkapi, des rampes sont présentes à l’entrée de certaines salles, mais pas pour en sortir de l’autre côté. Ainsi, cela ne permet pas aux personnes en fauteuil de poursuivre la visite !

De même, à la Mosquée Sainte-Sophie, de grandes rampes ont été installées pour franchir les marches à l’entrée. Néanmoins, vous n’en trouverez par pour vous rendre dans la salle principale. Alors qu’il nous avait été annoncé, lors de nos préparatifs, qu’un fauteuil roulant manuel pourrait nous être prêté lors de notre venue, cela n’a pas été possible le jour J : grosse déception…

En dehors des lieux touristiques, des difficultés se font sentir également au quotidien. Les commerces ont souvent une marche à l’entrée et sont assez étroits à l’intérieur, ce qui ne permet pas de circuler de manière fluide.

Istanbul étant bâtie sur sept collines, les promenades peuvent s’avérer compliquées. Selon les quartiers, le revêtement de la voirie est lisse ou bien pavé, et les trottoirs ne sont pas toujours abaissés aux passages piétons.

Le tramway est un bon moyen pour se déplacer mais une lacune subsiste parfois entre le quai et la rame à certaines stations. D’ailleurs, il est arrivé que Rudy coince une roue de son fauteuil dedans.

Mais rassurez-vous ! Istanbul a aussi son lot de bonnes surprises, à l’image du métro dans lequel les stations sont dotées de bornes de recharge pour les fauteuils roulants électriques ! De tous nos voyages, c’est la première fois que nous voyons ça !

Un très bon point également pour les wc adaptés. Rares sont les villes à prévoir une offre conséquente de toilettes publiques et Istanbul fait partie de celles-là ! Nous en avons vu régulièrement aux abords des lieux touristiques, lors de nos balades au bord de l’eau et dans les stations de métro. Et comme d’habitude, nous les avons recensés sur l’appli Accessaloo qui permet d’ajouter et de trouver des wc adaptés partout dans le monde. N’hésitez pas à ajouter vous aussi vos bonnes trouvailles pour que cela profite à tous les voyageurs à mobilité réduite !

Quels sont les lieux à visiter ? Quels sont vos meilleurs souvenirs de cette excursion ?

Le quartier de Sultanahmet est le lieu incontournable lors de tout voyage à Istanbul. Il concentre à lui tout seul plusieurs sites d’exception, tels que la Mosquée Sainte-Sophie, la Mosquée bleue, la Citerne-Basilique, l’hippodrome où se dresse l’Obélisque égyptien de Théodose, ou encore le Palais Topkapi.

Après une pause dans l’un des nombreux restaurants situés aux alentours, vous pouvez poursuivre jusqu’au Grand Bazar d’Istanbul, l’un des plus grands bazars au monde, puis monter jusqu’à la Mosquée de Soliman le Magnifique.

En redescendant la colline, vous trouverez le Bazar aux épices (aussi appelé Bazar égyptien). A côté, traversez le Bosphore en prenant les longues rampes du Pont de Galata en direction du quartier de Karaköy. Faites le plein de street art et offrez-vous une pause gourmande dans ses ruelles animées et colorées.

Plus haut à Beyoglu, promenez-vous sur la longue artère commerçante Istiklal Caddesi pour apercevoir le symbole du quartier : le Tünel, l’un des plus vieux tramways au monde composé d’un unique wagon rouge vif. Ne manquez pas également la Tour de Galata malgré les pavés qui jalonnent la place et l’Hôtel Pera dans lequel a séjourné la célèbre romancière Agatha Christie.

Nous vous conseillons de consacrer une journée au quartier de Kadiköy, situé dans la partie asiatique d’Istanbul. Nous avons beaucoup aimé son côté alternatif, en particulier dans le secteur de Moda, où le street art est omniprésent et où il fait bon flâner sur la promenade qui longe la mer. Un vrai dépaysement après le tumulte de la ville !

Toujours sur la rive asiatique, Üsküdar mérite le détour, en particulier pour le charmant quartier de Kuzguncuk. Nous avons eu un gros coup de cœur pour ses maisons colorées et ses petits cafés et restaurants à l’ambiance décontractée. Un moment hors du temps, amplifié par un beau coucher de soleil ! De plus, c’est là que nous avons mangé le meilleur kumpir de notre séjour, une grosse pomme de terre cuite au four et garnie de divers ingrédients.

Dans le même registre, nous avons adoré Balat situé sur les rives de la Corne d’Or. Cet ancien quartier juif aux maisons en bois colorées a un charme indéniable. En revanche, ses ruelles pavées sont difficilement praticables en fauteuil roulant. Un peu plus loin, le quartier d’Eyüp nous a également beaucoup plu pour son côté populaire et plus authentique. Nous en avons profité pour prendre le téléphérique et monter sur la colline en haut de laquelle le Café Pierre Loti offre une vue magnifique sur Istanbul.

S’il vous reste du temps, offrez-vous une croisière en ferry sur le Bosphore et allez jusqu’à l’Ile aux Princes. Nous concernant, ce sera pour la prochaine fois !

Pouvez-vous donner à nos lecteurs vos bonnes adresses pour manger en ville ?

Si, comme nous, voyage rime avec gastronomie, vous allez adorer Istanbul ! L’offre de restauration est tellement abondante que nous ne pensons pas utile de conseiller un lieu plutôt qu’un autre. Fiez-vous à votre instinct et aux délicieux plats que vous verrez affichés sur les menus ou servis à table. En plus, les tarifs sont généralement bon marché, ce qui vous permettra d’en profiter pour un budget raisonnable, notamment dans les lokanta, restaurants de type cantines qui servent des plats préparés à petits prix.

Parmi les spécialités que nous avons adorées, citons la soupe aux lentilles corail et sa tranche de citron, les mezzes à base de houmous, caviar d’aubergine, taboulé au persil, feuilles de vigne et borek, le gözleme, la pide et le lahmacun ou encore les manti.

Pour finir le repas, il est de coutume de boire un thé accompagné d’un baklava aux noix ou à la pistache. Mais si vous voulez tenter un dessert original, essayez le künefe : il s’agit d’un gâteau à base de cheveux d’ange, de beurre, de sucre… et de fromage filant ! S’il est bien fait et pas écœurant, nous vous assurons que c’est délicieux !

Enfin, n’oubliez pas de goûter aux loukoums ! Il en existe de toutes sortes et ils seront un cadeau idéal et gourmand à ramener en souvenir.

Finalement, recommanderiez-vous Istanbul pour des vacances accessibles ?

Absolument ! Nous ne pouvons qu’être charmé par Istanbul, dont le contraste entre modernité et tradition transporte en permanence les touristes entre deux mondes.

C’est l’un de nos plus beaux voyages toutes destinations confondues et nous adorerions revenir. Ce sera l’occasion pour nous de tester l’extension du métro qui reliera l’aéroport d’Istanbul au centre-ville début 2023 !

Pour faciliter l’organisation de votre séjour, nous avons préparé un guide de voyage PMR complet sur Istanbul, à retrouver sur notre site Internet. N’hésitez pas à le consulter !

Vous vous êtes déjà rendu à Istanbul ? Vous souhaitez vous y rendre ? Dites-le nous ! Retrouvez toutes les destinations accessibles d’Handilol sur leur site internet. Et suivez-les sur Facebook et Twitter !

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
Actuellement en live
En live !

Accéder au live