En savoir plus sur Talentéo
24OCT 15

Handisport : Alex Adélaïde vise les jeux de Rio !

Aujourd’hui nous partons à la rencontre d’Alex Adélaïde, un athlète en fauteuil qui vise les Jeux de Rio 2016.

handisport

Bonjour Alex ADELAÏDE, pouvez-vous vous présenter en quelques mots pour nos lecteurs qui ne vous connaîtraient pas?

Bonjour, je fais de l’athlétisme en fauteuil depuis presque 4 ans. Je n’ai jamais pratiqué d’autres sports auparavant. Mon objectif premier a toujours été le haut niveau. Initialement je souhaitais participer aux Jeux de Londres, mais je n’ai pas réussi à trouver de club pour commencer l’athlétisme. L’an dernier, j’ai fêté ma 1ère sélection en Équipe de France à l’occasion des Championnats d’Europe à Swansea (Pays de Galles).

Vous faites de l’athlétisme en fauteuil, parlez nous de vos distances de prédilection, et expliquez nous pourquoi avoir changé après avoir concouru sur 100/200m.

Ce sont les distances les plus connues dans l’athlétisme valide, j’aime le sprint. Auparavant je n’avais pas assez d’endurance pour m’aligner sur des distances plus longues. La différence est qu’en fauteuil ce n’est pas sur ce type de distances que l’on atteint sa pleine vitesse car il y a un temps de mise en action plus long que pour un athlète valide.

Vous êtes athlète handisport depuis 4 ans seulement et pourtant vous faites déjà parti des meilleurs de votre discipline, comment expliquez-vous cet apprentissage aussi rapide?

Je pense que j’avais déjà de bonnes bases physiques qui m’ont aidé à progresser rapidement. J’ai été accompagné par les bonnes personnes dès le départ. J’ai toujours voulu gagner, très tôt j’ai fait les sacrifices qu’impose le sport de haut niveau. Depuis 2 saisons j’ai surtout la chance d’avoir l’un des meilleurs entraîneurs de l’athlétisme fauteuil: Claude Issorat.

Vous êtes de l’équipe de France qui est présente à Doha au Qatar pour les championnats du monde, quels sont vos objectifs ?

Nous y allons tous pour monter sur la plus haute marche du podium! Disons que mon objectif principal c’est d’améliorer encore mes chronos personnels surtout sur le 400m. Je souhaite aller en finale et plus généralement faire de très bonnes courses pour ne pas avoir de regrets.

Comment vous entraînez-vous pour atteindre ces objectifs?

Je m’entraîne tous les jours avec des périodes intensives et d’autres plus spécifiques/ techniques destinées à créer des automatismes. En hiver les entraînements sont davantage basés sur l’endurance et en été sur la vitesse.

Comme beaucoup (trop) d’athlètes handisport vous avez du mal à boucler le budget de votre saison, expliquez nous quelles sont vos frais et les moyens que vous avez à votre disposition pour les financer?

Oui, les sacrifices du sport de haut niveau sont aussi financiers notamment en athlétisme en fauteuil où le prix des équipements est onéreux. Il y a le fauteuil en lui-même qui coûte entre 4000 et 6000€, les accessoires consommables (pièces de remplacement pour le fauteuil, gants, boyaux, vêtements techniques, etc.) et enfin les frais de déplacements. Mon club me soutient pour les déplacements en France comme à l’étranger. En dehors du cadre de l’Équipe de France, je m’autofinance.

Votre grand objectif pour 2015/2016 est la qualification pour les Jeux de Rio puis de bien y figurer. Pour cela vous avez lancé un projet participatif, dites-nous en plus.

Effectivement, je suis actuellement en pleine recherche de soutiens financiers pour la saison pré-olympique. La phase de préparation pour faire les minimas requis représente la majeure partie du budget. Pour ma préparation hivernale j’envisage de faire 2 stages et d’aller aux Emirats Arabes Unis pour une compétition réunissant les meilleurs mondiaux. Ensuite viendront les compétitions en France, en Suisse, en Italie avec les Championnats d’Europe à Grosseto.

Via Fosburit j’ai lancé un projet de financement participatif permettant aux personnes qui le souhaitent de me soutenir dans ma démarche pour me qualifier aux Jeux Paralympiques. Tout est expliqué sur la page dédiée.

A lire également:

Interview menée par En route pour Rio

Vous souhaitez aider Alex? Rendez-vous sur sa page projet. N’hésitez-pas à laisser vos messages d’encouragements dans les commentaires!

 

A lire également:

Mots clés: , , ,

Poster un commentaire

*

Retour en haut de page

Les incontournables