261

Nos partenaires d’En Route Pour Rio ont rencontré Kevin Lefebvre, joueur de foot-fauteuil à Rouen. Portrait d’un handisportif de talent!

Pouvez vous vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Kévin, j’ai 27 ans et je joue au foot-fauteuil dans l’équipe de Rouen.

Depuis combien de temps êtes vous joueur de foot fauteuil, comment avez vous découvert ce sport?

Je joue depuis la création de l’équipe à la fin des années 1990. J’ai découvert ce sport en assistant au tournoi d’Aubevoye (27). C’est un tournoi amical en salle qui associe des équipes valides à des équipes en situation de handicap.

Parlez nous un peu de votre sport, les règles sont-elles différente du football que tout le monde connaît?

Les principes de base sont les mêmes: marquer plus de buts que l’adversaire, les touches, les corners, les cartons jaunes et rouges… mais il y a des adaptations: nous jouons sur un terrain de basket avec trois joueurs et un gardien de chaque côté.

A la place du hors-jeu il y a deux règles: on ne peut pas défendre à deux sur un seul joueur et on ne peut pas non plus être deux défenseurs en plus du gardien à se trouver en même temps dans la surface de réparation (que l’on appelle « la boite »).

Pourquoi un jeune en fauteuil devrait se diriger vers ce handisport plutôt que vers l’athlétisme, ou le tennis fauteuil?

Ce sport est adapté aux « grands handicapés » qui, comme moi, ne peuvent pratiquer un autre sport. Au-delà de l’aspect pratique, c’est un handisport en plein essor, très dynamique et on y retrouve toutes les valeurs du sport collectif tel que l’esprit d’équipe.

Faut-il un matériel spécifique pour pratiquer cette discipline? Est-elle ouverte à toute les personnes en fauteuil ou y a t-il des catégories?

Il faut un fauteuil spécifique car il faut installer un bouclier pour frapper le ballon. Un moteur qui supporte l’intensité des matches est également nécessaire.

Il existe d’ailleurs un fauteuil qui a été conçu exclusivement pour le foot-fauteuil, le problème c’est qu’il coûte environ 12 000 €. Normalement ce sport est réservé aux personnes vivant dans un fauteuil électrique.

Handisport: Kevin Lefebvre présente le foot fauteuil!

Pour beaucoup de disciplines handisport il y a un problèmes pour créer des compétitions a cause du faible nombre de club en France, le foot fauteuil ne semble pas souffrir sur ce point là plus qu’il existe même plusieurs niveaux, parlez nous des différents challenges présents sur notre territoire.

Le Championnat de France se divise en quatre niveaux: les Division 1, 2 et 3 qui connaissent un déroulement classique et qui se jouent sur l’ensemble du territoire. Le quatrième niveau s’appelle la Nationale.

Elle s’organise en six poules régionales. Les six champions se retrouvent lors d’un tournoi final et se disputent les deux billets pour accéder à la D3. La saison dernière avec Rouen, nous avons fini vice-champions de France de Nationale du coup, cette année, nous évoluons en D3. Il existe également une Coupe de France, et même la Ligue des Champions, l’Euro et la Coupe du Monde !!!

Vous pratiquez le foot fauteuil? Vous souhaitez mettre en avant votre handisport? C’est à vous!

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00