253

Nous apprécions beaucoup les innovations technologiques qui facilitent le quotidien des personnes en situation de handicap. Régulièrement, de nouvelles technologies voient le jour. Aujourd’hui, nous avons déniché 5 nouvelles innovations récentes pour bien commencer 2020 !

1. Des raquettes de ping-pong adaptées

Les quatre étudiants qui ont conçu cette raquette de tennis de table adaptée

@ICAM

Des étudiants de l’école d’ingénieurs ICAM Paris Sénart ont mis au point des prototypes pour des raquettes de ping-pong adaptées aux personnes en situation d’handicap. Pour ce faire, ces jeunes ingénieurs se sont associés au comité de tennis de table de l’Essonne, dans le cadre d’un appel à projets lancé par le Centre National pour le Développement du Sport (CNDS) dans la dynamique des Jeux Olympiques 2020. Ainsi, c’est le projet de développer du matériel innovant pour faciliter l’accès au tennis de table pour les personnes en situation de handicap qui a été retenu par le CNDS.

Pour mener à bien ce projet, Bruno Chamont – le président du comité sportif – s’est rapproché de l’école d’ingénieurs ICAM. Leur collaboration a donné lieu à deux modèles de raquettes de tennis de table adaptées. Elle sont uniques en France.

Le premier modèle de raquette est pour tous types de situations de handicap. Le deuxième modèle répond plus spécifiquement au besoin des personnes qui ont des difficultés à ouvrir la main. Avec l’aide d’un kinésithérapeute, les étudiants ont réalisé des modèles ergonomiques et fonctionnels. De ce fait, ces raquettes nouvelle génération se présentent comme des raquettes lambda, coupées en deux, sur lesquelles ont été ajoutées des pièces imprimées en 3D.

Ces raquettes de ping-pong sont destinées pour le moment aux centres de rééducation et aux maisons de retraite. Les étudiants espèrent, qu’à terme, ces deux prototypes ouvriront la voie pour de nouveaux axes de rééducation et surtout pour que le tennis de table soit accessible au plus grand nombre.

2. Messag’in : un outil pour améliorer la communication avec les personnes sourdes et malentendantes

Le CCAH – le Comité national de Coordination Action Handicap – a récemment récompensées les dernières innovations en faveur du handicap . Parmi elle, une application développée par Le Messageur. Messag’in combine différentes technologies afin de faciliter la communication pour les personnes sourdes et malentendantes.

En réalité, les concepteurs de l’outil sont partis du constat que les aides auditives sont limitées dans l’usage. En effet, elles ne restaurent pas l’audition et se révèlent compliquées lors de conversations comme des réunions, des événements et/ou des conversations téléphoniques. Messag’in apporte donc une aide connectée aux implants auditifs. Cela se présente comme un outil « de sonorisation des échanges ».

Chaque interlocuteur doit avoir un smartphone avec l’application téléchargée. Lorsqu’un interlocuteur prend la parole dans son smartphone, la prise de parole est empêchée pour les autres qui sont dans la boucle. Ainsi, cela permet de n’entendre que le son de la voix de personne en question, sans être gêné par des bruits parasites. C’est donc une sorte de « bâton de parole » que l’on passe de main en main et qui sensibilise à l’écoute, aux bonnes pratiques et à se recentrer sur l’aspect humain des conversations. De plus, Messag’in propose également un outil de reconnaissance vocale automatique et de sous-titrage en temps réel.

3. Un outil pour détecter efficacement les crises d’épilepsie

Le centre médical de La Teppe, dans la Drôme, travaille actuellement sur la conception d’un outil qui permet de détecter efficacement les crises d’épilepsie, dans un contexte où elles surviennent de manière brutale, inopinée. Pour plus de 600 000 personnes épileptiques en France – dont un tiers est résistante à tout traitement – cela pourrait contribuer à l’amélioration de leur quotidien.

Cet outil pourra non seulement sauver des vies, mais également de manière générale diminuer le sentiment d’insécurité permanente des personnes épileptiques. Ce système se compose d’un patch connecté, discret, et d’une application mobile. Basé sur un algorithme d’intelligence artificielle et réalisé avec une philosophie open source, ce système est une innovation prometteuse.

4. Parkinson : des rayons laser pour améliorer la marche

Un nouveau système mis au point par la start-up Walk With Path a vu le jour pour aider les personnes atteintes de la maladie de Parkinson à retrouver une démarche plus fluide, à améliorer la marche.

Concrètement, il s’agit d’un petit boîtier fixé sur la chaussure qui projette devant la personne une ligne horizontale, une ligne lumineuse à franchir. À chaque pas, un nouveau trait coloré apparaît devant le pied censé avancer. Ce repère visuel réduit les phénomènes de blocages qui parasitent la marche. En effet, les personnes touchées par la maladie de Parkinson ont souvent la sensation d’avoir les deux pieds collés au sol. Ils sont incapables de marcher malgré leur envie d’avancer. C’est à ce type de blocage auquel souhaite répondre cette innovation.

La start-up danoise a donc mis au point ce système de marche par guidage laser pour aider les patients à retrouver une marche naturelle. Il réduit à plus de 50 % ces épisodes de blocages et les risques de chutes qui en découlent. Baptisé Path Finder, ce système se synchronise en fonction de la vitesse des mouvements, permettant au marcheur de se déplacer à son rythme en toute sérénité.

 

5. Gravipack : le sac à dos en apesanteur qui réduit les charges lourdes

Résultat de recherche d'images pour "Gravipack"

 

Mohammed Errafi a créé le premier sac à dos « en apesanteur ». Ce sac à dos innovant permet de réduire la sensation et les impacts du port de charges lourdes. En effet, Gravipack est le seul sac à dos du monde qui ne repose pas sur les épaules. Son innovation réside dans la répartition du poids pour en réduire la charge à 92 %. Ses bretelles rendent la charge obsolète. Une « fusion sur le centre de gravité du corps permet de ne rien ressentir sur les épaules ».

Grâce aux nombreux problèmes et profils auxquels Gravipack répond, il n’est pas étonnant que cette innovation ait déjà reçu de multiples récompenses. « 12 000 testeurs utilisateurs ont été conquis » précise Mohammed Errafi.

Gravipack a été testé par l’Armée de terre et la Légion française en conditions réelles durant plusieurs mois. En outre, Gravipack se teste actuellement en milieu sportif et lycéen. Tout le monde peut l’utiliser. Le champ d’applications possibles est infini ! Avec Gravipack, fini les épaules, les clavicules et trapèzes endolories !

 

Que pensez-vous de ces nouvelles innovations ? N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires sur nos plateformes sociales !

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
En live !

Accéder au live