214

L’INS HEA, cela vous dit-il quelque chose? Talentéo, en partenariat avec Handirect, vous ouvre les portes de l’Institut National Supérieur de formation et de recherche pour l’éducation des jeunes Handicapés et les Enseignements Adaptés. Suivez le guide!

L’INS HEA est le seul établissement en France entièrement dédié au handicap et aux besoins éducatifs particuliers. Établissement public d’enseignement supérieur, l’INS HEA agit en faveur de l’inclusion scolaire, sociale et professionnelle des personnes en situations de handicap. Il propose des formations initiales et continues destinées aux professionnels et aux particuliers pour répondre aux questions de l’accessibilité et de l’accompagnement. Nos amis d’Handirect ont rencontré José Puig, son directeur.

Pouvez-vous nous expliquer les origines de votre structure?

L’INS HEA est installé dans un parc d’environ 2 hectares, sur le versant ensoleillé du Mont Valérien. L’institut occupe, d’une part, les bâtiments de l’école de plein air construite en 1935 à l’initiative de Henri Sellier alors Maire de Suresnes et, d’autre part, les locaux de l’ancien Centre National d’Education de Plein Air – CNEPA – qui agissait pour la préparation d’instituteurs et d’institutrices au Certificat Aptitude à Enseignement dans les écoles de Plein Air – CAEPA -. Destinée à l’origine aux enfants pré-tuberculeux et de santé fragile, l’école de plein air s’est ouverte ensuite à d’autres handicaps physiques. L’école, qui a accueilli jusqu’à 300 enfants en même temps, a fermé ses portes en 1996.

Ses locaux furent ensuite utilisés par le CNEFEI – Centre National d’Etudes et de Formation pour l’Enfance Inadaptée – devenu en 2006 l’INS HEA: l’Institut National Supérieur de formation et de recherche pour l’éducation des jeunes Handicapés et les Enseignements Adaptés. C’est un article de la loi de 2005 qui a créé l’INS HEA, établissement public administratif sous tutelle des ministères de l’Education et de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Aujourd’hui nous faisons aussi partie d’une communauté d’établissements et d’universités, la COMUE « Université Paris Lumières », en application de la loi sur l’enseignement supérieur du 22 juillet 2013.

Notre institut est administré par un conseil d’administration assisté par un conseil scientifique et pédagogique. Il est dirigé par un directeur, assisté d’une directrice des études et d’un secrétaire général.

À qui vous adressez-vous?

L’INS HEA répond à l’émergence de nouveaux métiers liés aux questions de l’accessibilité pédagogique et sociale et de l’insertion professionnelle. Nous avons différents publics. Tout d’abord, nous formons des professeurs, pris en charge par l’Éducation Nationale, qui suivent des parcours de spécialisation pour enseigner à des élèves en situations de handicap. Leur rôle est également de devenir des personnes ressources pour les établissements scolaires qui ont, depuis 2005, la responsabilité de scolariser tous les élèves. Nous intervenons également pour la formation des cadres de l’Éducation Nationale – directeurs, inspecteurs – sur le thème du handicap et de l’école inclusive. Notre offre de formation continue se développe chaque année dans cette logique: en plus des enseignants, nous nous adressons à des professionnels du secteur social et médico-social et, de plus en plus, à tout autres types de professionnels qui sont concernés par l’accueil, l’embauche ou l’accompagnement de personnes handicapées ou à besoins éducatifs particuliers.

Mais, depuis que nous sommes devenus un établissement d’enseignement supérieur, nous offrons également à des étudiants la possibilité de préparer divers types de Masters:

 

  • Le Master « Conseiller en accessibilité et accompagnement » dans les champs des loisirs – sportifs, culturels et artistiques – et de l’insertion professionnelle.
  • Le Master 2 recherche « Handicap, individu et société: théories et pratiques » – spécialité du master MESOP – master éducation et soins des personnes à BEP – co-habilité avec l’université de Rouen et tourné plus particulièrement vers la recherche.
  • Le Master 2 « Direction, pilotage, coordination dans l’intervention sociale et médico-sociale » en partenariat avec l’APAJH, l’APF, les PEP, Trisomie 21 et l’Unapei pour répondre aux enjeux actuels de l’intervention sociale et médico-sociale.

En plus de ces masters, nous offrons la possibilité de préparer une licence professionnelle, en complément de la préparation au Diplôme d’État d’éducateur technique spécialisé – en partenariat avec deux écoles de travail social -.

D’autres nouvelles formations vont ouvrir à la rentrée 2014:

 

  • Le Diplôme Universitaire « Troubles spécifiques des apprentissages: approches cognitive et pédagogique », destiné à connaître les troubles spécifiques des apprentissages et savoir prendre en compte les spécificités des élèves pour leur permettre d’entrer dans les apprentissages.
  • La formation de formateurs Auxiliaire de Vie Scolaire avec les concepteurs des modules du kit AVS réalisé à la demande du Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement et de la Recherche.

Qui décide des contenus de vos formations?

Dans un premier temps il s’agit de l’offre académique agréée par l’Éducation Nationale. Ensuite nous répondons à des commandes spécifiques du Ministère de l’Education Nationale et enfin nous proposons nous-mêmes des contenus « sur-mesure » pour répondre à des demandes de formation qui peuvent émaner d’établissements ou services qui souhaitent améliorer la qualité de leur action.

Qu’est-ce qui vous rend unique?

Nous bénéficions d’un laboratoire pluridisciplinaire de 18 enseignants-chercheurs qui travaillent uniquement sur les thèmes de l’accessibilité et des besoins éducatifs particuliers: il s’agit du Groupe de Recherche sur le Handicap, l’Accessibilité et les Pratiques Educatives et Scolaires (Grhapes). Il nous a permis de développer par exemple des approches éducatives pour les enfants polyhandicapés, des outils numériques pour l’éducation des enfants ayant des déficiences sensorielles ou des études de suivi longitudinal sur le devenir de jeunes handicapés.

Quels sont les pré-requis pour postuler?

Pour les enseignants, il faut être en activité et passer par le rectorat. Pour les autres publics, il faut nous faire une demande afin que la candidature soit étudiée.

 

Vous avez aimé cet interview? Vous souhaitez réagir? Faites-le nous savoir !

 

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00