231

Selon une étude du ministère du travail publiée le 14 novembre dernier, 370 900 handicapés travaillaient en 2011 pour des établissements de plus de 20 personnes du secteur privé, soit une hausse de 10% en un an. Odile Menneteau, présidente de l’Agefiph, précise que cela représente une hausse de 60% en dix ans.
Entreprise innovante en matière de handicap, Cegid fait partie de ces établissements qui misent sur l’intégration des travailleurs handicapés au sein de leurs équipes. Nous posons aujourd’hui nos questions sur le sujet à Annick Doucet, Manager chez Cegid.

Annick Doucet, vous êtes Manager chez Cegid. Pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste votre métier?

Je suis responsable du Support Client pour la Business Unit dédiée à nos clients Profession Comptable. Le Support Client consiste à assurer l’assistance technique de nos clients sous-contrats et formés à nos offres. Cette assistance peut se faire au travers de 2 canaux: téléphone ou mail, via le portail utilisateur CegidLife. Notre mission consiste également à faire de la prévention pour anticiper, voire éviter les sollicitations des utilisateurs de nos solutions. L’objectif est de les rendre autonomes et donc de leur faire gagner du temps. Pour cela, nous utilisons beaucoup les FAQ* et veillons à envoyer à nos clients au bon moment l’information qui leur sera utile.

Cette proactivité nécessite que nous soyons constamment en veille sur les demandes et que nous nous posions les bonnes questions sur des sujets que nous savons générateurs de questions: changement de dispositifs légaux, nouvelles versions…

Vous managez deux collaborateurs en situation de handicap. Comment est constituée votre équipe?

Mon équipe est constituée d’une centaine de personnes, chargées d’assurer le support technique à nos clients. Plusieurs niveaux d’expertise composent cette équipe, qui est encadrée par 8 managers. Les équipes sont réparties sur 2 sites: Lyon et Orléans.

Comment s’est passé l’accueil de ces deux collaborateurs en situation de handicap? De quelle façon avez-vous géré leur arrivée ou déclaration?

Nous pensons tout simplement qu’il est important de ne pas faire de différence dans notre comportement lors de l’intégration d’un collaborateur, qu’il soit en situation de handicap ou non. Même si de façon individuelle, nous mettons bien entendu en œuvre les actions éventuellement nécessaires à une bonne intégration.

Quelles sont les difficultés pour un manager à intégrer une différence comme le handicap dans leur management?

Grâce à la formation sur le handicap, les managers osent l’aborder avec les personnes concernées et cela facilite grandement la relation et le quotidien de façon générale: il n’y a plus de non-dit. Bien sûr, nous pouvons nous appuyer sur la DRH (NDLR: Direction des Ressources Humaines) en cas de besoin, et dans ce cas, la collaboration est vraiment une réalité.

Que diriez-vous à un candidat en situation de handicap qui veut postuler chez Cegid? Quels seraient vos conseils?

N’ayez pas de frein pour postuler au poste de support client dès lors que votre profil est en phase et que vous êtes à l’aise avec la relation client.
*Foire aux questions

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00