289

En tant que 4ème blog emploi en France, Talentéo met quotidiennement en avant les talents du handicap. Pour mieux comprendre comment nous travaillons et où en sont les choses côté entreprises, Caroline Vincelet, Consultante social media de notre équipe, répond à une interview « prise de recul ».

Nous avons en effet eu le plaisir d’aider l’IGS Toulouse, l’école bien connue qui forme les Responsables de Ressources Humaines, à préparer une journée de sensibilisation. Le but : familiariser les futurs RH au sujet du handicap et à l’intégration des travailleurs handicapés en entreprise. Pour vous qui nous rejoignez en cours de route, 7 questions pour faire un premier tour d’horizon !

Quelles sont les missions principales de Talentéo ? Si j’ai bien compris, Talentéo fait le lien entre les entreprises et les travailleurs handicapés ? 

Oui ! Nos missions sont assez originales ! Globalement, nous sensibilisons au handicap mais aussi à l’utilisation des réseaux sociaux de façon professionnelle. Nous avons une triple expertise :

  • Notre blog est classé 4ème blog emploi en France.
  • Nous conseillons les missions handicap sur leur communication externe, principalement sur les réseaux sociaux. Nous recrutons aussi, très concrètement, des personnes en situation de handicap, généralement sur des postes à responsabilités.
  • Puis, depuis quelques mois, nous avons enfin atteint notre objectif initial : offrir des pages entreprise sur notre réseau social professionnel du handicap. C’est un outil dont nous rêvions pour enfin fluidifier le marché de l’emploi, et dépoussiérer l’image du handicap, professionnellement parlant.

Auriez-vous des informations précises (ex : chiffres ou témoignages) pour combattre les idées reçues liées au handicap ?

Cadeau !

Selon-vous est ce qu’il y a une réelle initiative des entreprises à intégrer des travailleurs handicapés ? Ou le font-elles essentiellement sous l’obligation du dispositif légal des 6 % ? 

Cela dépend des entreprises. Certaines sont clairement volontaires. Je dirais surtout que la difficulté réside dans la sensibilité (sensibilisation du coup) des managers, et l’enjeu que les RH pèsent réellement dans le recrutement d’un collaborateur. Pas seulement accompagner, mais peser. Car un manager mal informé peut être un très bon frein à l’embauche de personnes ayant un handicap.

Pensez-vous qu’il est important d’adapter ses techniques de management et d’intégration des personnes handicapés ?

Oui, tout autant que je pense qu’il faut le faire pour n’importe qui. C’est fini, l’époque des grandes typologies. On manage au cas par cas maintenant, que ce soit sur l’état de santé, la personnalité, la sensibilité politique ou religieuse, que sais-je encore… ? Le handicap est une différence comme une autre. Un bon manager le gère comme ça, et pas autrement.

Quels sont pour vous les points positifs de la présence d’un salarié en situation de handicap au sein d’une équipe de travail ?

Comme toute source de diversité, cela renforce la stabilité d’une équipe : plus on évite de recruter des clones, plus l’équipe est forte, adaptable, créative. Un peu comme dans la nature : on évite la consanguinité, on inclue de la différence, pour s’adapter à toutes les situations possibles. En temps de crise, c’est encore plus vital de ne pas « mettre tous ses œufs dans le même panier ». 3 têtes différentes valent mieux que 4 identiques, non ? Et puis, il y a plus de chances que l’adéquation client/salarié se fasse de cette façon. Les clients y trouvent forcément leur bonheur, on aime s’identifier à son prestataire.

Selon-vous et de façon générale, quels sont les points que peut encore améliorer une entreprise au niveau de l’insertion des travailleurs en situation de handicap ?

Quelle entreprise ? Tout peut toujours être amélioré !

Avez-vous chez Talentéo des travailleurs en situation de handicap ? Si oui, comment avez-vous procédé pour le recrutement, l’insertion ? Et est ce qu’il a été nécessaire de faire des aménagements spécifiques ?

Oui, nous avons des personnes reconnues RQTH. D’autres non reconnues mais ayant un état de santé nécessitant une attention particulière. D’autres enfin, pas du tout. En général, la plupart des handicaps ne nécessitent aucun aménagement. Chez nous, le recrutement s’est fait tout seul… Notre marque employeur est fortement reliée au monde du handicap, donc forcément… ça attire ! Vu que notre équipe est très diverse, mais unie, l’insertion se fait naturellement. Pour nous, c’est une évidence, et c’est simple. Nous ne sommes sûrement pas le meilleur exemple, néanmoins nous faisons des efforts au quotidien, comme par exemple, au niveau des aménagements. Pas de place réservée sur notre parking ? On appelle la mairie. Déménager ? Oui, mais s’assurer que les locaux sont accessibles. Cela va même plus loin que ça… On regarde en gros qui peut faire quoi. On essaie de faire en fonction des contraintes de chacun, parce qu’on sait que ces personnes sont douées pour leur travail, même si on s’assure auparavant que la logistique est nécessaire, mais secondaire. Ce qui compte avant tout, c’est le talent des gens. Il y a toujours moyen de faire fonctionner les choses au quotidien, de bricoler des solutions durables et simples.

Avez-vous des parcours, des insertions professionnelles dont vous souhaiteriez nous faire part ? 

Vous souhaitez en savoir plus sur Talentéo ? N’hésitez pas à nous suivre quotidiennement sur Talentéo.fr ou sur Lereseautalenteo.fr

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
Actuellement en live
En live !

Accéder au live