En savoir plus sur Talentéo
13JUN 13

Interview de Philippe Manaël, créateur de Handi CV

Suite à une période de chômage et à ses difficultés à trouver un emploi malgré sa reconnaissance de travailleur handicapé, Philippe Manaël a créé www.handi-cv.com. En 2003, aucun site emploi spécialisé n’existait pour les travailleurs handicapés et les jobboards ne prenaient pas en compte le handicap dans leur accessibilité numérique. Philippe a décidé d’y remédier. Il nous en dit plus sur son site Internet et évoque la complémentarité avec le réseau Talentéo.

Philippe, l’homme derrière Handi CV, c’est vous! Quel est votre parcours, et qu’est-ce qui vous a amené à monter cette plateforme?

Après des études en secrétariat, je me suis orienté vers le développement de sites web. Suite à l’éclatement de la bulle Internet, en 2000, j’ai connu trois ans de chômage. Mon défaut d’élocution en plus d’un bégaiement qui apparaissait en période de stress, me freinait dans ma recherche d’emploi. Il m’est arrivé de rencontrer des recruteurs qui, à défaut d’être sensibilisé sur mon handicap, craignaient que les managers aient du mal à me comprendre; ainsi certains postes même techniques m’étaient refusés dès le premier entretien. C’est à la suite d’une rencontre avec un spécialiste du CV, Alain Baden, que nous avons réalisé qu’il n’existait aucun site emploi spécialisé dans le handicap. Les jobboards généralistes ne prenaient pas encore en compte la diversité dans leur sourcing. Ma connaissance d’Internet, mes compétences techniques en développement et mon vécu en tant que travailleur handicapé, m’a conduit naturellement à devenir un des piliers de l’emploi et du handicap en ligne dès 2003.

Vous vous dites opposé aux illustrations du handicap à travers un fauteuil roulant ou une canne blanche. Pouvez-vous expliquer pourquoi?

Schématiser le handicap à travers des pictogrammes ou des images illustratives reflètent rarement la véracité du quotidien. Les personnes confrontées au handicap, autant sur leur lieu de travail que durant leurs loisirs, refusent d’être marginalisées de la sorte. D’ailleurs, ces logos manquent de dynamisme et d’humanité; ils font impasse au droit à la différence et à la possibilité de vivre ensemble n’importe sa particularité. Il est temps de proposer une nouvelle série de pictogrammes plus contemporains dont l’objectif serait de valoriser les personnes en situation de handicap et rafraîchir leur place dans la société plutôt que les catégoriser bêtement ou les représenter telles des figurines.

Quels sont vos challenges, et en quoi notre réseau pourrait contribuer à vous aider à les relever?

Ma principale intention n’est pas forcément de remporter des challenges ou des succès. Sans chercher à entrer dans une quelconque course, je me positionne davantage dans une phase de réflexion afin de mieux rapprocher les recruteurs et les personnes handicapées. J’attends du réseau Talentéo qu’il devienne en grandissant une plateforme collaborative, un lieu de partage et sans frontière. C’est cet esprit communautaire que je souhaite également insuffler à terme pour Handi-cv. Seul, nous ne sommes rien. Ensemble nous pouvons atteindre nos objectifs.

Vous attendez d’un outil qu’il apporte aux gens des réponses et une aide au quotidien. En gros, qu’il soit à leur service. Est-ce pour cela que vous avez décidé de soutenir le réseau Talentéo?

Je souhaite que ce service ne soit pas un énième outil dans la jungle des solutions handicap. Il doit proposer une approche différente pour rapprocher les divers acteurs du handicap en un même endroit et éviter ainsi le cloisonnement; le réseautage social doit être la pierre angulaire d’une pareille initiative. Chacun de nous peut devenir un ambassadeur pour soutenir la cause du handicap et cessons d’être de simples exécutants ou des spectateurs passifs. L’entraide reste le meilleur atout pour encourager l’insertion professionnelle des personnes handicapées, n’importe d’où nous venons et nos convictions. Optimiser les talents de chacun devient ainsi une force commune pour une même vocation.

Comment avez-vous l’intention de prendre votre place sur www.lereseautalenteo.fr? Peut-on espérer vous y voir pour orienter, conseiller les candidats et professionnels?

Ma présence au sein du réseau prendra forme au gré des rencontres, des partages et des affinités avec les autres membres. Par devoir, je serai certainement amené à prodiguer des conseils, à guider, à sensibiliser… après avoir construit une relation de confiance. C’est en écoutant les professionnels, les candidats confrontés quotidiennement au handicap, ainsi que les missions handicap que de nouvelles idées peuvent surgir et m’aider dans mes propres projets afin de contribuer à unifier les candidats et les professionnels. Ce n’est pas seulement une expertise mais surtout un nouvel éclairage que je compte proposer aux nouveaux membres de votre réseau.

Merci à Philippe Manaël pour cette interview. 

A lire également :

Que pensez-vous de Handi CV? Venez commenter!

A lire également:

Mots clés: , ,

Poster un commentaire


*

Retour en haut de page

Les incontournables