Du 28 août au 8 septembre 2024, Paris accueillera les Jeux Paralympiques. D’ici là, Talenteo vous présente tous les sports qui seront présents à l’affiche de cette édition. On débute avec le basket fauteuil, l’un des sports à l’origine du paralympisme !

Pendant les Jeux Paralympiques, le basket fauteuil va se faire entendre sur les parquets de l’Accor Arena de Bercy. Un parasport habitué aux joutes olympiques puisque présent aux Jeux depuis… 1960, soit le début du paralympisme. Chez les femmes, c’est aux Jeux de 1968 que le basket fauteuil fait son apparition. Ce qui en fait donc l’un des plus vieux parasports.

L’histoire du basket fauteuil

C’est vers la fin de la Seconde Guerre mondiale, à la fois aux États-Unis ainsi qu’au Royaume-Uni, que le basket fauteuil connaît ses balbutiements. En guise de rééducation, les soldats blessés jouent à des sports collectifs en fauteuil roulant, notamment le basket-ball. C’est grâce aux Pan Am Jets, une équipe formée des salariés en situation de handicap de Pan Am (compagnie aérienne américaine), que le basket fauteuil se fait connaître à l’international. L’équipe se rend aux mondiaux de Stoke Mandeville en 1955 et gagne la médaille d’or haut la main. À partir de là, le basket fauteuil se retrouve à l’origine du développement du paralympisme dans le monde entier. Il allie plusieurs facteurs qui font l’âme des parasports : la rapidité, l’adresse, la maîtrise du fauteuil, l’esprit collectif…

 

Basket fauteuil

Championnat du monde masculin 2023, crédit Fédération Française Handisport

Quelles sont les règles du basket fauteuil ?

De nos jours, ce sont désormais pas moins de 105 pays qui pratiquent ce parasport. Les règles ne diffèrent presque pas des valides. Il y a toujours 5 joueurs dans chaque équipe et un match se déroule en 4 quart-temps de 10 minutes. Le panier est à la même hauteur que sa variante olympique, soit 3,05 m, et il y a la même ligne des 3 points !

Quelques adaptations sont tout de même présentes. Pour ne pas être sanctionné d’un « marché », les joueurs doivent faire rebondir la balle toutes les deux poussées de roues. Du côté des contacts, les chocs sont plus nombreux et tolérés. Le fauteuil est rigide, comporte 3 ou 4 roues et tient compte des mensurations, du type de handicap et du rôle du joueur sur le terrain.

Rencontrez un talent !

Un système de classification

Paraplégie, tétraplégie ou assimilé, amputation ou assimilée, handicap physique entraînant une perte fonctionnelle, tous les handicaps, uniquement moteurs, sont mélangés en basket fauteuil. Ainsi, un système de classification existe pour composer l’équipe de cinq joueurs. Selon le degré de handicap, il y a des points qui vont de 1 à 4,5 (1 étant le degré de handicap le plus bas). Lors des compétitions internationales, le nombre total de points pour l’ensemble des joueurs d’une équipe ne doit pas excéder 14. C’est donc une vraie stratégie à mettre en place.

Basket Fauteuil

Championnat d’Europe 2023, crédit Fédération Française Handisport

Le palmarès

Les États-Unis dominent le palmarès du basket fauteuil aux Jeux Paralympiques, chez les hommes comme chez les femmes. Mais notre équipe masculine a eu une période faste, avec 3 médailles de bronze en 1976, 1988 et 1992, mais surtout une médaille d’or en 1984

La France au tournoi de qualification paralympique en avril…

Le basket fauteuil est le seul handisport où le pays hôte n’est pas directement qualifié. Et doit donc passer par le même chemin de qualification que les autres pays. Chez les hommes comme chez les femmes, les Bleus n’ont pas réussi à performer lors des championnats du monde qui permettaient de se qualifier directement. Mais rien n’est fini. En effet, le statut de pays organisateur leur donne le droit de participer au Tournoi de Qualification Paralympique. Une compétition qui aura lieu en avril 2024 à Antibes. Nos tricolores auront à cœur de participer, eux qui n’ont plus goûté aux joies des Jeux depuis 2016 pour les femmes, et surtout 2004 pour les hommes.

Les joueurs à suivre…

L’équipe de France masculine est menée d’une main de maître par le capitaine, Sofyane Mehiaoui. À 40 ans et avec 20 ans d’expérience en basket fauteuil, le vice-champion du monde en 2010 et champion d’Europe en 2012 et 2016 avec les Bleus va vouloir briller à domicile. Il sera logiquement épaulé par Audrey Cayol, joueur le plus expérimenté qui était présent aux Jeux Paralympiques d’Athènes en 2004. Sans oublier le grand espoir du basket fauteuil Mamady Traoré. Le jeune de 20 ans est allé se perfectionner en Allemagne, où il a été élu 3 fois All Star. En vue des Jeux, il a signé à Hyères où il y a retrouvé ses coéquipiers en sélection Jérôme Laureri, Jérôme Duran et Nicolas Jouanserre.

Les joueuses à suivre !

Chez les féminines, Angélique Pichon porte le brassard et a déjà mené les Bleues aux Jeux de Londres en 2012 et de Rio en 2016. La capitaine et Marion Blais, sa coéquipière aussi en club, sont devenues récemment les meilleures marqueuses de l’histoire de l’équipe de France. Elles pourront profiter de l’expérience américaine de Loeiza Vari Le Roux, première française à jouer aux États-Unis où elle brille depuis 2 ans en basket fauteuil à l’université d’Alabama.

Rendez-vous donc en avril à Antibes pour soutenir les Bleus, avec l’espoir de voir les deux équipes entre le 28 août et le 8 septembre sur les parquets de l’Arena de Bercy…

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
Actuellement en live
En live !

Accéder au live