231

En cette Journée Mondiale du Livre, nous vous proposons une sélection de lectures autour de situations de handicaps. Des romans, des histoires de famille, des quotidiens, des batailles, des parcours plein d’espoir et de tendresse.

 

On n’est pas si différents! – Sandra Kollender

Lecture : on est pas si différents

Dans cet album, les enfants s’expriment à la première personne, s’adressant parfois au lecteur. Ce sont la joie, les bonheurs, les bons moments qui sont mis en avant. Et ces enfants ressemblent à tous les autres avec leurs envies et leurs goûts bien affirmés. Leurs jeux, leurs envies sont les mêmes que celles des autres enfants.

Mais même si le positif est souligné, la réalité du handicap n’est pas édulcorée. En particulier dans les illustrations.

« Oh la la…
tu n’es pas comme moi, toi ?

Si je suis comme toi:
je suis une enfant !
Mais j’ai un truc en plus…
Je suis handicapée. »

L’album invite au partage, au vivre-ensemble, au refus des préjugés. Le livre s’achève sur un rappel: être en situation de handicap n’empêche pas de devenir qui on veut, de réaliser ses rêves.

Nos cœurs tordus – Séverine Vidal

Avec sa béquille à portée de main, Vladimir a longtemps souffert de sa différence et du regard des autres, au point de se réfugier dans la provocation. À ce petit jeu, il découvre en Saïd un adversaire de choix. Lui n’a pas de handicap physique, mais sème la zizanie en classe, est incapable de se concentrer. Ces deux-là sont faits pour s’entendre et vont rapidement se constituer leur petite bande avec Mathilde, coincée dans son fauteuil, Dylan, atteint de trisomie. C’est aussi ensemble qu’ils vont se lancer dans un projet de cinéma.

– Je lui ai dit qu’il y a mille raisons d’aimer ou de respecter les handicapés, mais sûrement pas parce qu’ils le sont.
Lou me regarde et comprend que le handicap, c’est mon domaine. Elle regarde Monique. C’est ma canne des bons jours, la jaune fluo à rayures.
Lou me dit, comme pour éviter le grand silence gêné :
– J’aime bien ta canne, c’est un peu la classe.

Cette lecture est à la fois pleine d’énergie, pleine d’espoir, pleine de vie tout court. Elle met en scène des adolescents qui ont des rêves, des envies, des coups de cœur et des coups de gueule, mais qui ne veulent pas que le handicap dicte leur choix.

Un roman jeunesse atypique et touchant sur le handicap.

Plus près de nos rêves – Caroline Prieur

Lecture : plus près de nos rêves

Céliane écrit des poèmes qu’elle ne fait lire à personne.  Son seul ami est son frère aîné Gabriel, en situation de handicap. Quand au collège, Martin, le beau guitariste, lui demande d’écrire les paroles d’une chanson pour participer à une nouvelle émission de télé-réalité qui choisira les artistes de demain, elle accepte. Bientôt, Gabriel se joint à leur duo. Car la voix de Gabriel fait vibrer

– Chanter, ça te donne des ailes. Pas des jambes mais des ailes.

Un roman plein de réalisme, d’humanité et de tendresse. Un joli message d’espoir et de tolérance.

A cloche-pied – Raky Diack

lecture : à cloche oied

Raky, jeune femme d’originaire sénégalaise, a quitté Paris pour suivre un cursus universitaire à Montréal. Victime d’une grave infection, elle doit être amputée d’une jambe. Sportive de haut niveau, mannequin, elle doit assumer un corps qui ne lui obéit plus et qu’elle trouve affreux.Son témoignage livre en flash-back cette douloureuse épreuve…

Pour moi, marcher vers mon futur époux dans une robe de mariée avec une traîne est un énorme défi, à cause de ma prothèse! Bien que je sois une jeune femme comblée par sa famille, ses amis et son formidable fiancé, il manque bel et bien une chose sous cette belle robe. Ma jambe, la gauche. J’ai en effet dû être amputée au-dessus du genou, à cause de la bactérie mangeuse de chair.

L’ouvrage montre l’importance de l’entourage et de l’amour familial dans la guérison.

Les yeux de Léon – Jo Ann Von Haff

lecture : les yeux de léon

Anaëlle est une caissière « invisible » pour ses clients. Lorsqu’une caisse automatique est installée dans le supermarché, elle perd son emploi qui était le pilier de sa vie. Elle se retrouve perdue, sans but. Léon est un client habituel. Aveugle, il vit bien, du moins en apparence, son handicap. Il voit la vie en rose et sa bonne humeur va beaucoup aider Anaëlle à reprendre confiance en elle.

— Dis-moi, chou, tu me trouves sexy ? minauda-t-elle.
— Tu sais bien que je n’ai d’yeux que pour toi.
— Toi, tu sais parler aux femmes. Il éclata de rire.
— Et ça marche vraiment, ces phrases toutes faites ? se moqua-t-il.
— Chez les voyants, peut-être. Chez les aveugles, j’ai comme un doute…

Une douce romance entre une discrète caissière et un kinésithérapeute aveugle. A partager sans modération!

Et vous, quelles seront vos lectures aujourd’hui? Dites-le nous sur Twitter avec le hashtag #VendrediLecture, #JournéeMondialeduLivre et en mentionnant @Talenteo. Nous nous ferons une joie d’en parler dans un prochain article!

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00