314

Nous retrouvons nos amis d’Handilol pour une nouvelle aventure! Aujourd’hui ils nous présentent leur carnet de voyage à Lisbonne. Alors, la capitale portugaise est-elle accessible aux personnes à mobilité réduite? Réponses.

Lisbonne  accueille chaque année beaucoup de touristes, mais est-ce si simple de s’y rendre lorsque l’on est à mobilité réduite? Comment s’est déroulé votre trajet?

Pour nous rendre à Lisbonne, nous avons pris l’avion depuis Lyon. Le trajet a duré 2h30 et s’est déroulé sans difficulté. A l’arrivée, nous avons été agréablement surpris par l’assistance qui disposait d’un fauteuil de transfert avec une ceinture de sécurité en croix, ce qui permet de maintenir plus efficacement la personne handicapée sur ce fauteuil. Il faudrait que les compagnies d’assistance françaises disposent du même type de fauteuil de transfert avec cette ceinture!

Nous sommes arrivés très tard sur place et à la sortie de l’aéroport, nous avons pris un taxi adapté. Si nous l’avons attendu 45 minutes, nous avons pu ensuite rejoindre rapidement notre hôtel.

Que pourriez-vous dire sur l’accessibilité de la ville en générale ? Quels sont les secteurs à éviter?

Il semblerait que les normes d’accessibilité ne soient pas les mêmes qu’en France car à l’hôtel, nous nous sommes retrouvés non pas avec une douche, mais avec une baignoire dotée d’une marche! Nous étions pourtant dans une grande enseigne et on nous avait bien donné une chambre pour PMR…

Lisbonne n’est pas une destination très facile en fauteuil roulant à cause des quartiers en pente, des rues pavées, des trottoirs non abaissés et des marches à l’entrée des commerces… A part l’hyper-centre, il n’y a pas de quartier facilement praticable. Sans compter que les transports en commun ne sont pas très adaptés…

Certaines stations de métro disposent d’ascenseurs – quand ceux-ci ne sont pas hors-service – mais il n’est pas facile pour autant de monter dans les rames en fauteuil électrique, en raison de l’important écart entre le quai et la rame… Si vous le prenez, pensez bien à demander à un agent qu’il appelle la station d’arrivée pour savoir si l’ascenseur fonctionne!

Concernant les bus, même si quelques lignes sont indiquées accessibles, il n’est pas pour autant garanti de pouvoir monter à bord. En effet, la palette rétractable n’est pas très opérationnelle: un matin, nous avons dû attendre le 4ème bus pour entrer à l’intérieur… Et la rampe ne fonctionnait déjà plus à l’arrivée! Ce sont des policiers, présents à l’arrêt, qui ont porté le fauteuil et permis la descente!

Quant au tramway, seule la ligne 15 pour aller à Belém peut être accessible mais seulement à certains arrêts car il y a parfois un espace très important avec le trottoir.

Parmi les points positifs, il faut noter que la ville dispose de taxis adaptés. L’attente est parfois longue mais c’est un réel plus! Concernant les musées, ils sont parfois gratuits et sont pour la plupart accessibles grâce à des aménagements: c’est le cas du musée national de l’azulejo, qui est doté de grandes rampes tout le long de la visite. Enfin, dans le centre-ville, on trouve plusieurs « elevadores »  – grands ascenseurs – qui permettent d’atteindre des quartiers plus élevés.

Quels sont vos meilleurs souvenirs de cette excursion ? Quels sont les lieux à visiter?

La visite de Lisbonne n’a pas été de tout repos en raison des différents problèmes d’accessibilité rencontrés mais nous avons quand même passé de superbes journées!

Nous vous invitons à monter tout en haut du quartier de l’Alfama pour aller jusqu’au Château São Jorge. De là haut, vous aurez un magnifique point de vue sur la capitale lusophone. Si ce quartier paraît inaccessible au premier abord, il n’en est rien grâce aux ascenseurs présents sur le parcours. En revanche, il faut impérativement être en fauteuil électrique pour gravir les derniers mètres et supporter tant bien que mal les gros pavés une fois en haut!

La belle et grande place du Commerce est le centre de la ville. Juste à côté, vous pourrez approcher le Tage, le fleuve de Lisbonne.

Le Parc des Nations est un quartier moderne très accessible dans lequel vous pourrez visiter un très bel Océanorium où résident d’adorables loutres, ainsi que le Pavillon de la Connaissance: il s’agit d’une cité des sciences ludique qui ravira les petits comme les grands. Il y a même un téléphérique accessible en fauteuil!

Enfin, journée obligatoire à Belém, à une demi-heure de Lisbonne, où vous goûterez aux délicieux pastéis de nata, petits flans à la crème dans une pâte feuilletée! Côté visite, ne ratez pas le Monastère des Hiéronymites, accessible grâce à de grandes rampes. S’il vous reste du temps, faites un tour au musée d’art moderne Berardo ou au musée des carrosses. Impossible en revanche de rejoindre la célèbre tour de Belém mais on l’aperçoit de loin.

Finalement, recommanderiez-vous cette ville pour des vacances accessibles?

Lisbonne est une très jolie ville mais c’est une destination compliquée en fauteuil. Nous nous sommes même demandés s’il fallait vraiment conseiller cette destination aux autres personnes à mobilité réduite!
Avec le fauteuil électrique, vous pourrez plus facilement atteindre les quartiers pentus mais vous serez souvent ennuyé pour prendre les transports en commun. En fauteuil manuel, les transports vous poseront moins de difficultés mais ce sera difficile d’atteindre des quartiers en hauteur tels que l’incontournable Alfama. A moins de prendre un taxi adapté ou d’avoir sa propre voiture adaptée. Pour nous, l’idéal est de voyager en fauteuil électrique et de trouver un logement dans l’hyper-centre. Cela permet d’être proche de tout ce qu’il y a à visiter et de ne pas être trop dépendant des transports en commun.

Malgré ces difficultés, Lisbonne est une très belle destination que nous avons aimé découvrir. Nous tenons à souligner que nous avons été particulièrement touché par la gentillesse des lisboètes rencontrés au fil de notre séjour. Que ce soit dans les musées, les restaurants ou pour prendre le taxi, il y a toujours eu quelqu’un pour nous aider, avec un grand sourire! En plus, ils parlent souvent quelques mots de français! Un mot également sur les restaurants, qui, comme les taxis et les logements, sont plutôt bon marché: vous trouverez facilement des repas complets pour 10€ avec de généreuses portions.

Pour plus de renseignements:

  • Consultez le descriptif complet de notre voyage sur notre site internet Handilol!
  • Retrouvez-nous dans le petit film qui a été tourné à l’occasion du Téléthon!
  • Enfin regardez notre vidéo-reportage sur l’accessibilité dans la ville!

 

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00