399

Chouette, vos efforts pour candidater ont payé et vous obtenez enfin une réponse favorable pour un entretien d’embauche ! Mais passées les quelques minutes d’euphorie, vous vous demandez comment gérer vos béquilles pour ce rendez-vous ? Suivez nos conseils !

Que vous les portiez temporairement ou pas, quelques règles de base s’imposent ! Cover Dressing et Talentéo en font le tour avec Florian Moulin, responsable de la mission handicap d’Amallia et équipé au quotidien de deux béquilles.

Avant l’entretien

  • Anticiper

« Vous devez faire preuve d’anticipation et chercher un maximum d’informations sur le site web : l’effectif du groupe, l’implantation des sites… ». Surtout, prévenez votre interlocuteur. Cela lui évitera de choisir un bureau au 8ème étage sans ascenseur, et d’agencer l’espace pour que vous puissiez vous mouvoir sans encombre. Vous serez ainsi beaucoup plus à l’aise. « Pour moi je pense qu’il n’y a rien d’impossible au vu de mes capacités si les choses sont bien préparées ». Côté style, vous pouvez rester sobre mais aussi jouer la carte de l’originalité avec des tons assortis à vos béquilles.

 

  • Soigner sa présentation

Inutile de passer deux heures à vous coiffer et éventuellement à vous maquiller si vous ne soignez pas la totalité de votre apparence : évitez les béquilles sales, rafistolées en dernière minute et vérifiez qu’elles soient en état pour anticiper tout problème sur le trajet qui pourrait vous faire arriver en retard.

Pendant l’entretien

N’en faites pas le sujet principal de l’entretien d’embauche, qui doit se centrer sur le poste et vos compétences, mais ne vous excusez pas non plus d’avoir des béquilles. Parlez-en naturellement afin de montrer que vous êtes à l’aise avec et que moyennant quelques adaptations, ces béquilles ne sont pas un problème dans votre quotidien, au contraire !

Florian conseille de se renseigner au maximum : « Posez les bonnes questions lors de l’entretien de manière à avoir un maximum d’informations sur les habitudes du groupe : par exemple, si les collaborateurs ont plus l’habitude de se déplacer ou d’utiliser des nouveaux moyens de communications comme la visio-conférence ».

Devez-vous aborder votre RQTH pendant l’entretien ? Nous sommes tentés de vous dire oui. En effet, le recruteur pourra ainsi prévoir les aménagements, prévenir et sensibiliser l’équipe si ce n’est pas déjà fait et vous serez plus à l’aise si vous êtes en totale transparence avec l’entreprise. Florian confirme « je vous invite au cours de l’entretien à évoquer précisément vos possibilités de déplacement : sur quelle distance vous pouvez marcher ou combien d’étages vous pouvez monter par exemple ».

Et après ?

Florian vous donne un conseil bien judicieux : « Quand vous avez une réponse positive concernant votre candidature, n’hésitez pas à demander une visite des locaux pour repérer un maximum de choses. Cela vous permettra de lever les petits points de blocage avant votre arrivée comme l’emplacement de votre bureau par rapport à la photocopieuse ou le lieu des contrôles d’accès ».

Au travail, ce sont vos compétences qui feront la différence. Florian l’a vécu et nous livre une petite anecdote : « Je venais d’arriver dans une société et lors d’une conversation téléphonique avec un manager, celui-ci m’explique pendant de longues minutes qu’il était impossible d’intégrer des personnes à mobilités réduites dans son service. Lorsque je me suis déplacé pour le rencontrer, j’ai senti un certain malaise car je suis moi-même muni de béquilles.

Après cette entrevue, ce manager est devenu un excellent ambassadeur pour mon projet handicap ! Tout cela pour vous dire que tout le monde a ses propres représentations et que chaque personne handicapée est différente. C’est pour cette raison qu’il est très important de bien communiquer ».

Comme Florian, vous avez vécu une situation cocasse par rapport à votre handicap ? Racontez-nous !

 

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
En live !

Accéder au live