202

Talentéo, toujours à la recherche de nouveaux talents, vous propose aujourd’hui de découvrir le portrait de Marie-Charlotte. Créatrice de contenus et chargée de communication, Marie-Chacha est désormais incontournable sur Instagram et TikTok ! Elle a souhaité nous parler de son parcours ainsi que sa vision du handicap invisible !

Pouvez-vous vous présenter ainsi que votre parcours ?

Je m’appelle Marie-Charlotte. J’ai 26 ans. Je suis chargée de communication, éducatrice sportive dans un centre aquatique à mi-temps et créatrice de contenus sur les réseaux sociaux.

D’un point de vue scolaire et professionnel, mon parcours a été semé d’embûches avec le handicap. Grande passionnée de sport, j’ai d’abord fait une double licence en STAPS. Mon projet initial était de devenir professeur d’EPS.

Cependant, mes problèmes de santé ainsi qu’un manque cruel d’aménagement à l’université, ne m’ont pas permis de réaliser ce projet. J’ai donc rebondi et je suis partie vers une autre licence STAPS, cette fois, axée sur le management, plus adaptée à mon état de santé. C’est ce qui me permet aujourd’hui de travailler dans la communication tout en restant dans le milieu sportif que j’affectionne particulièrement.

En parallèle, j’ai développé mes réseaux sociaux il y a 1 an. Je suis donc aussi auto-entrepreneur. Je crée du contenu dans le but de sensibiliser au handicap, et particulièrement au handicap invisible.

 

Pourquoi avoir décidé de partager votre vécu sur les réseaux sociaux ?

J’ai décidé de partager mon quotidien dans le but de sensibiliser. J’ai vécu l’expérience de faire face à des personnes dans la rue ou dans les magasins qui manquaient cruellement d’empathie, de compréhension au sujet du handicap invisible.

Je suis d’ailleurs assez bien placée pour le comprendre car j’ai aussi été celle qui « pensait mal ». Face à ce constat, j’ai compris que je devais réagir. Je pourrais vous donner cet exemple d’il y a quelques années. J’avais vu cette dame qui était debout, me demandant de passer devant moi à la caisse prioritaire en me présentant sa carte. Je n’avais pas compris pourquoi. En effet elle avait fait ses courses comme vous et moi et là, ici, à la caisse, je la vois arriver pour me demander de passer devant moi. Pourquoi ? Je ne comprenais pas. J’ai été celle qui ne comprenais pas.

Alors je me suis fait cette réflexion, qu’est ce qui me manquait à l’époque pour comprendre ? C’était simplement le manque de connaissances au sujet du handicap invisible, voire pire, je ne savais pas ce que c’était. Pourtant, 80 % des handicaps sont invisibles.

Après ce constat, pour moi, il y avait urgence. J’ai décidé d’écrire, sensibiliser, raconter mon histoire et tourner des vidéos, avec beaucoup d’humour. C’est ma touche personnelle ! Voilà comment je me suis lancée sur les réseaux sociaux.

Qu’aimez-vous dans votre rôle de créatrice de contenus ?

Dès lors qu’une personne arrive à changer son regard sur le handicap en regardant mes vidéos, pour moi c’est la plus belle victoire. C’est ça mon objectif.

Les plus beaux messages que je reçois sont : « je ne connaissais pas les maladies chroniques ou le handicap invisible avant de voir ta vidéo ou ton compte Instagram. Franchement je me rends compte des difficultés que cela peut engendrer sur la vie. Désormais, lorsque je vois une personne jeune assise sur une place prioritaire dans les transports en commun, mon regard est différent car je sais que le handicap invisible existe ».

Quels sont vos projets à venir ?

Côté vie professionnelle, j’ai récemment tenu ma première conférence au sujet des maladies chroniques dans le domaine du travail. J’espère continuer dans cette voie qui me plaît beaucoup. L’objectif est de sensibiliser, informer, communiquer autour du handicap invisible et des maladies chroniques pour que le sujet ne soit plus tabou.

Côté projets personnels : fonder ma famille avec mon mari. Nous sommes en parcours PMA. J’espère de tout cœur avoir le bonheur un jour d’être maman. Nous avons énormément à transmettre, et beaucoup trop d’amour à donner.

Un message à faire passer à nos lecteurs ?

Une citation que j’aime particulièrement : « l’effort que nous faisons pour être heureux n’est jamais perdu ». C’est un peu mon mindset, garder le sourire, toujours voir la bouteille à moitié pleine et non à moitié vide. Cela m’a aidé à tenir le coup.

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux et suivre Marie-Chacha sur TikTok et Instagram !

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
Actuellement en live
En live !

Accéder au live