324

La Marque Employeur est désormais primordiale et doit être extrêmement bien pensée afin de rendre une entreprise attractive et séduire les meilleurs candidats. Elle est d’ailleurs toute aussi importante aux yeux des chercheurs d’emploi qui s’intéressent de plus en plus à la réputation de leurs potentiels employeurs.

Nos amis de l’Rh de Noé font le point des deux côtés de la barrière.
A partir d’une récente enquête menée par Stepstone, l’Rh de Noé fait un état des lieux de la Marque Employeur vu du côté de l’employeur mais aussi des salariés et des employés potentiels.

Quels sont les éléments qui impactent sur la Marque Employeur ?

Si certains facteurs varient (comme la rémunération), salariés et employés sont en accord sur le principal élément d’influence : le cadre de travail et les relations entre salariés et managers.

Ce sont sur la visibilité sur les canaux de recrutement ainsi que les valeurs de l’entreprise que les opinons divergent : importantes à 51 % pour l’employeur, elles ne figurent pas dans le top 10 des priorités du salarié.

Quelle place a la Marque Employeur pour l’employeur ?

Les entreprises ont bien compris qu’une bonne communication (mais aussi une bonne réputation) est une véritable valeur ajoutée pour attirer les talents.
Si 85 % des entreprises travaillent actuellement à l’élaboration de leur Marque Employeur, seules 14,7 % ne l’ont pas (encore) prévu par manque de budget, ressources, ou de temps, mais 30,6 % sont en phase de réflexion.

Qui gère la Marque Employeur ?

Ce sont généralement les départements des Ressources Humaines qui se cachent derrière la stratégie de la Marque Employeur (à 42,9 %). Mais on retrouve aussi la direction générale de l’entreprise à 28,6 % et enfin les départements marketing et communication à 21 %.

La différence de secteurs qui gèrent la Marque Employeur a-t-elle un impact sur sa stratégie et ses priorités ? Oui, le département RH va placer en 1ère place de ses objectifs la diminution du temps nécessaire au recrutement alors que la direction générale va se concentrer sur l’implication des salariés actuels et que le marketing et la communication vont s’intéresser aux taux de réactions des offres publiées.

Quelle importance a la Marque Employeur pour le salarié (et futur employé) ?
L’opinion de l’entourage du salarié est importante à 60 % contre 33 % qui ne la trouve pas très importante. Toutefois, la réputation d’une entreprise représente un critère de choix.

En effet, 95 % des chercheurs d’emploi se renseignent sur la réputation d’un employeur potentiel avant de postuler. Mieux encore, l’enquête nous apprend qu’il vaut mieux pour l’entreprise être inconnue (90 % de postulants) qu’avoir une mauvaise réputation (seulement 10,4 % de postulants).

Image véhiculée contre réalité

Enfin, l’enquête révèle également ce que les salariés pensent de leur entreprise en comparaison à l’image qu’elle véhicule. On découvre donc que 46 % des salariés trouvent que la réalité n’est pas aussi belle que l’image véhiculée. Si l’on sait que le but du développement de la Marque Employeur est de rendre attractive l’entreprise, quitte à embellir un peu les choses, il faut être prudent à ne pas creuser un fossé trop marqué au risque que cela vienne plus tard ternir la réputation de l’entreprise. Mieux vaut être sincère dans sa stratégie.
RH, direction générale, départements marketing et communication, vous avez ; grâce à cette enquête, les clés pour élaborer une bonne stratégie de Marque Employeur.

Et vous, entreprises, que pensez-vous de votre marque employeur ? Est-elle mise en place ? Côté candidats, connaissez-vous ce qu’est une marque employeur ? Accordez-vous de l’importance à celle-ci ?

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
Actuellement en live
En live !

Accéder au live