386

Il n’est pas toujours évident d’attirer les meilleurs candidats, surtout quand on est une petite entreprise ou que l’on a pas les produits les plus glamours ! L’une des solutions est alors de se démarquer du reste des employeurs. Comment faire ? Voici 3 pistes !

User d’originalité pour se rendre atypique et se positionner de manière décalée sur le marché de l’emploi est souvent un plus pour attirer à vous les meilleurs candidats. Une règle cependant : rester transparent. En effet, si la réalité et l’image que vous renvoyez ne sont pas raccords, vous courrez droit au badbuzz !

Se rendre visible sur les réseaux sociaux

Avoir une activité sur un ou plusieurs réseaux sociaux vous permet d’être visible et de toucher des cibles potentielles qui ne se trouvent pas nécessairement sur les jobboards. Cependant, oubliez la légende qui prétend que vous vous ferez de la publicité à peu de frais et ne vous précipitez pas.

 

  • Réfléchissez à une stratégie en amont

Vous devez penser votre stratégie en amont et en discuter avec les personnes ou les services qui seront parties prenantes. Vous devez réfléchir au message que vous souhaitez faire passer, comment et bien avoir conscience que vous ne pourrez pas garder un ton corporate.

Se présenter sur les réseaux sociaux ouvre également la porte au dialogue et donc aux critiques auxquelles il faut vous assurer de pouvoir répondre. L’exercice est à double tranchant : bien gérer l’animation de votre page renforcera votre image quand l’inverse vous exposera à sa dépréciation.

Définissez la cible que vous souhaitez toucher (clients, prospects, candidats…), le message à leur faire passer et le support à utiliser. N’oubliez pas qu’il ne s’agit pas de parler que de vous et qu’il vous faudra relayer du contenu extérieur qui vous correspond et qui a une valeur ajoutée pour votre cible.

 

  • Ne vous éparpillez pas

La tentation est grande de s »inscrire sur plusieurs plateformes à la fois, et en particulier sur les principales. C’est possible mais encore faut-il que vous suffisamment de temps à y consacrer et surtout, que la cible visée les fréquente. Même s’il existe des outils vous permettant de multi-diffuser vos publications sur plusieurs réseaux sociaux à la fois, il est conseillé de personnaliser sa communication en fonction des diverses plateformes.

 

  • Soyez constant

A partir du moment où vous ouvrez un compte dédié à votre entreprise pour un réseau social, il est impératif de l’animer en continu. Evitez de déserter pendant les vacances ou de dédier son animation à une stagiaire sans continuité.

Renseignez-vous sur la fréquence de publication propre à chaque plateforme. En effet, vous ne pouvez pas animer une page Facebook comme on anime une page Twitter. Si le web pullule de conseils à ce sujet qui vous seront bien utiles pour démarrer, l’observation de votre communauté sera votre meilleur indicateur à terme.

Il en va de même pour les horaires de publication : chaque réseau a ses pics d’activité. Heureusement, vous pouvez planifier vos publications à l’avance !

Pour vous inspirer :

 

  • Carrefour qui a pris le parti de tweeter sur l’actualité mais aussi sur les tendances consommation et leurs événements avec un ton décalé mais qui reste professionnel.
  • Pari risqué pour la SNCF : une page recrutement sur Facebook. Portraits de salariés, quizz, fiches métier et gestion active du réseau, le groupe s’en sort avec brio !
  • Instagram est également une plateforme intéressante pour parler des coulisses de l’entreprise en image, que ce soit pour les grands groupes comme EDF ou pour les entreprises de plus petite taille.

Ecrire des offres d’emploi qui sortent des sentiers battus

Au vu du contexte actuel, il ne semble pas qu’il y ait beaucoup d’efforts à faire pour se distinguer sur la forme des offres d’emploi du marché. Monotones et toutes basées sur la même structure, les entreprises « leaders de leur marché » n’en finissent pas de dupliquer des opportunités qui se ressemblent toutes.

Comment se distinguer ? En répondant aux attentes des candidats ! D’après un sondage Opinion Way de 2014, plus de la moitié des candidats aimeraient voir apparaître la rémunération proposée. Une évidence mais beaucoup d’entreprises choisissent de ne pas spécifier de montants, ni même une fourchette ! Un tiers regrette de ne pas voir apparaître les horaires de travail et 52% trouvent qu’il est difficile de se faire un avis sur les valeurs de l’entreprise à la lecture des offres. Voilà déjà de nombreux axes de travail sur le fond !

Concernant la forme, il peut être opportun d’explorer de nouveaux supports : infographie, vidéo, image, témoignage de salariés…

Créer un véritable lien avec les candidats

A commencer par les réponses aux candidatures : le motif d’agacement numéro 1 des candidats. Quitte à faire une réponse groupée sympa si vous avez un grand nombre de candidatures. Si vous pouvez débloquer plus de temps, l’idéal est même de conseiller les candidatures auxquelles vous opposez un refus.

Ne négligez pas les candidats qui ne correspondent pas à votre opportunité : qui vous dit qu’ils ne connaissent pas quelqu’un qui serait susceptible de vous intéresser ? Oubliez les réponses toutes faites et prenez du temps pour chacun : votre marque employeur ne s’en portera que mieux et on vous sera reconnaissant, même en cas de retour négatif.

Vous avez des conseils à rajouter ? Des suggestions ? 

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00