En savoir plus sur Talentéo
26FEV 18

I-BP & IT-CE s'associent pour l'insertion des personnes en situation de handicap!

Handicap et diplôme supérieur sont incompatibles? Pas pour le Groupe BPCE! Nous avons rencontré Gladys Gallen et Lucille Rouquette respectivement responsables des missions handicap d’I-BP et IT-CE. Elles nous présentent un dispositif innovant: Od@ce.

A gauche : Lucille Rouquette, Responsable de la Mission Handicap d’IT-CE. A droite : Gladys Gallen, Responsable de la Mission Handicap d’I-BP.

Pourquoi avoir décidé de s’engager dans le dispositif Od@ce?

Gladys Gallen: Cette action, chapeautée par l’Agefiph et par Cap Emploi nous aide à répondre à l’une de nos problématiques: nous n’arrivons pas à recruter les personnes en situation de handicap qui ont les niveaux de qualifications requises par nos métiers.

En effet, en général il faut un bac +3 au minimum pour rejoindre les entreprises participantes au dispositif OD@CE et les candidats ayant ce prérequis sont malheureusement trop rares.

Autour d’Od@ce, nous sommes plusieurs entreprises concurrentes, mais qui rencontrent les mêmes difficultés. Ce qui est intéressant, c’est que pour le handicap nous laissons nos différences de côté et travaillons tous ensemble.

Lorsque le projet a démarré, nous avons tous rencontré un mur : nos exigences à 7 entreprises concernant les profils à sourcer pour ce dispositif étaient si élevées que l’Agefiph nous a indiqué ne connaître aucun candidat dans la région Nantaise pouvant correspondre.

Tous les acteurs présents ont réfléchi à la solution la plus adaptée et c’est le format de l’alternance en contrat de professionnalisation qui a été retenu afin de s’adapter au mieux aux exigences du public à sourcer. Nous avons ensuite identifié les écoles les plus propices à l’accueil d’étudiants en situation de handicap et notre choix s’est porté sur l’ENI et l’EPSI pour le programme qualitatif proposé et pour la démarche engagée en faveur du handicap.

Suite à ces premières réflexions, je me suis demandée « pourquoi IT-CE ne ferait pas également partie de l’aventure, cela serait une belle occasion de travailler ensemble dans le cadre du Groupe BPCE! »

Lucille Rouquette: Gladys m’a contactée en juillet 2016 pour me proposer d’intégrer le projet. Projet que j’ai trouvé tout de suite innovant et passionnant! Par ce biais, nous allons essayer de former et de recruter des informaticiens qui sont en situation de handicap pour les amener au niveau de diplôme attendu.

Cela fait plusieurs années que je travaille au sein de la Mission Handicap d’IT-CE et malgré nos nombreuses actions de recrutement dédiées, le constat est qu’il est difficile de trouver des profils en adéquation avec nos besoins. Le développement d’un dispositif basé sur la formation me paraissait pouvoir répondre en partie à cette problématique.

OD@CE représentait un double challenge pour IT-CEle dispositif en lui-même était à construire de A à Z et IT-CE ne disposant pas d’établissement sur Nantes, l’alternant(e) sélectionné(e) devait être en capacité de suivre la formation sur Nantes tout en étant intégré(e) dans nos équipes sur le site de Rennes, ce qui n’est pas forcément simple en étant en situation de handicap.

Travailler avec i-BP a beaucoup aidé dans la construction du projet OD@CE, nos entreprises partagent beaucoup d’idées et se soutiennent mutuellement!

Avez-vous eu l’impression de partager une vision commune du projet?

L.R.: Complètement! Au-delà d’un nom, la cohésion du groupe existe bel et bien, OD@CE en est une preuve, mais pas une exception! Nous avons régulièrement des réunions entre référents handicap pour échanger sur nos bonnes pratiques et construire des projets en commun.

Qui sont ces alternantes? Comment s’est déroulée leur intégration?

L.R.: Nous avons affecté notre alternante dans une équipe travaillant sur tout ce qui concerne les projets internet et mobiles. Cette candidate possédait déjà un bon niveau de connaissances en informatique et n’a donc pas eu besoin d’effectuer la remise à niveau de pré-rentrée.

Malgré la situation de handicap, cela s’est très bien passé. Notre alternante montre une très belle et réelle motivation!

Nous travaillons au quotidien pour qu’elle soit intégrée au mieux au sein d’IT-CE et adaptons les outils et le poste de travail pour répondre aux besoins remontés par l’équipe et l’alternante.

G.G.: Au sein de I-BP, nous avons également intégré une jeune femme ! Notre alternante est issue du domaine du design web et a souhaité se réorienter suite à un événement survenu dans sa vie. Nous lui avons donc proposé d’intégrer notre service architecture en référence à son profil de base et à ses souhaits futurs, tenant compte de son besoin de pratiquer en plus le développement et de découvrir différentes spécialités.

Son intégration au sein de son équipe s’est très bien déroulée, nous avons trouvé chez elle une curiosité et une soif d’apprendre.

Chaque situation de handicap est différente et la façon de la gérer aussi. Pour favoriser l’intégration de notre alternante, nous avons préparé son arrivée avec elle et grâce aux conseils d’un collectif dédié dont elle fait partie et autres lectures spécialisées en la matière. L’aide de Cap Emploi qui a suivi l’intégration avec nous a également été un point fort, permettant à notre alternante d’avoir également une aide extérieure à l’entreprise en cas de besoin. Côté école, un ergonome a lui aussi fait un bilan préalable de la situation et fait des préconisations complémentaires aux choses mises en place par i-BP.

Au final, le plus important a été de trouver une équipe bienveillante : nous devions nous assurer que les managers qui allaient encadrer cette alternante soient complètement ouverts à l’accueil des personnes en situation de handicap et soient prêts à s’adapter aux contraintes de l’alternance d’une part et aux besoins de la personne.

L.R.: L’ouverture à la diversité est effectivement une qualité que nous recherchions dans l’équipe pour accueillir et intégrer au mieux notre alternante.

Quel est le contenu de la formation?

G.G.: Il s’agit d’une formation « ordinaire ». Nous souhaitons que ces personnes aient un diplôme à part entière et qu’elles soient recrutables par nos services, mais aussi par d’autres entreprises.

Comment sont recrutés les tuteurs?

G.G.: Ils s’engagent sur la base du volontariat.

L.R.: Sur la base du volontariat également.

Sont-ils sensibilisés au handicap?

L.R.: Tout à fait! Nous avons fait venir un formateur pour former et sensibiliser toute l’équipe de notre alternante aux bonnes pratiques au regard de son handicap.

Quelle suite allez-vous donner à cette expérience?

L.R.: L’objectif du dispositif OD@CE est de former des informaticiens en situation de handicap à nos métiers. L’alternante IT-CE va acquérir des compétences et une expérience professionnelle à la fois recherchées au sein d’IT-CE mais également au sein des entreprises participantes au projet.

Nous espérons pouvoir par la suite recruter via ce dispositif.

G.G: Le second objectif, c’est qu’elles apprécient l’expérience. Nous souhaitons leur donner envie de continuer dans un domaine d’activité qui embauche.

Dans la pire des configurations nous aurons formé deux personnes à un niveau bac+4 en informatique qui ne resteront pas bien longtemps sur le marché de l’emploi. Ces profils sont très rares et très recherchés! Le bilan de cette expérience sera donc forcément positif.

Et vous, que pensez-vous de cette initiative? Dites-le dans les commentaires! 

Vous souhaitez rejoindre le Groupe BPCE? 

 Découvrez toutes ses opportunités professionnelles sur son site carrière:

Bouton cliquable : Rejoignez l'entreprise en alternance

© 2018 Talentéo. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

 

A lire également:

Mots clés: , ,

Poster un commentaire

*

Retour en haut de page

Les incontournables