471

Peut-on rire de tout? Peter Patfawl, jeune dessinateur en situation de handicap nous le prouve! A l’occasion de la sortie du volume 2 de « Carnet de Santé » nous l’avons interviewé…en BD!
Pouvez-vous vous présenter ? Bonjour bande de malades ! Je suis Peter Patfawl, jeune dessinateur de Bande Dessinées et de presse. En parallèle, je suis vice-président de l'association SOS Autisme. Je me suis engagé dans le handicap car je suis moi même concerné par le sujet. Souffrant d'une pathologie rotulienne congénitale (ou congetrobu), j'ai décidé d'en rire dans ma première BD. Celle-ci traite avec humour mon vécu en milieu hospitalier. "Carnet de santé" est donc sortie en 2014. Elle a reçu un prix littéraire et a conquis un large public ! Depuis, le tome 2 est sorti. J'ai dessiné pour l'émission "Allo Docteur" sur France 5 , VivreFM, l'Handispensable Mag, L'ADAPT, et Talentéo. Mon trait, je le dois en partie à un stage effectué auprès de Cabu et Honoré. Je partage ma vie entre les sorties de BD en librairie et les interventions dans de grandes entreprises pour sensibiliser les collaborateurs. Comme aucun dessinateur n'a voulu prendre parti dans un milieu aussi exclusif que celui du handicap, j'ai décidé de m'engager. D'abord en consacrant une partie de mon temps à l'association "SOS Autisme" aux côtés d'Olivia Cattan. Je suis également en construction de la BD "Le psychanalyste parfait est un connard" qui sortira chez Devarly Edition en novembre prochain. C'est à cette période que devraient également être publiées les aventures de Ruben. En parallèle, je continue la série "Carnet de santé" avec le tome 3 prévu pour 2017. Une adaptation de série devrait également bientôt voir le jour dans les années à venir. Bref, je suis un mec qui en fait des tomes !!! Je me bat pour la bonne cause auprès des hommes politiques. Accessibilité, inclusion des enfants en situation de handicap en milieu scolaire, prise en charge des familles en situations précaires... Certains me définissent comme le "Wolinski du handicap" car je reste avant tout un dessinateur handigné !!! Parlez-nous de carnet de santé volume 2 ! C'est une écriture qui me demande plusieurs mois de travail car je dois prendre du recul sur mon vécu et me positionner du point de vue externe. Chaque tome est un travail d'immersion dans mon vécu que je revisite avec humour. La totalité des gags ont été vécus, je n'ai rien inventé. J'observe ce monde avec un regard critique ! J'ai un vécu très compliqué dans ce milieu car la pathologie dont je souffre est inconnue. La dysplasie femorro-patellaire est de grade 4, ce qui est unique en France ! Je subi régulièrement des opérations très lourdes, j'utilise une canne pour me déplacer et ne peux ainsi pas faire tout ce que je veux. Ma maladie est handicapante car elle provoque de l'arthrose et des douleurs. Lorsque j'écris un opus de "Carnet de santé", je me sens revivre et je me venge sur mon coup du sort par l'humour. Je fais également cela pour les patients et les médecins en croquant un système médical à bout de souffle. Crise financière, éco-système médical, économies de bout de ficelles, professionnels de la santé épuisés, c'est une véritable tragi-comédie que je décris. Cette BD peut être un cadeau pour les nouveaux patients, les accompagnants et les médecins ! Bref, c'est un truc de malade ! Pourquoi avoir fait le choix de vous mettre en scène ? Je suis un dessinateur qui a des penchants pour l'humour noir et l'auto-dérision. Le but de ma série est de faire rire le plus grand nombre, qu'il soit ou non concerné par la maladie. Le meilleur moyen est donc d'en parler avec ma propre histoire. Je ne voulais pas mettre en avant un personnage extérieur à mon vécu, cela n'aurait pas été très amusant. Les dessinateurs Boulet, Lapuss et Wolinski ont contribué à cette démarche personnelle ! Avoir de l'humour sur soi-même permet une belle influence sur notre entourage. Cela me permet de dire : "regardez ce qu'il m'arrive !" Les lecteurs adorent ce concept et sont plus de 60 000 à me lire sur les réseaux-sociaux ! L'humour c'est des-réseaux-nable! Pour vous, l humour est-il le meilleur moyen pour parler du handicap ? Je ne sais pas s'il s'agit du meilleur moyen. C'est simplement ma manière personnelle de dédramatiser les choses lorsqu'on les vit. Avec mes proches, je ris beaucoup de ce qu'il nous arrive. Le handicap fait partie de la vie. Dans mon travail, je sensibilise toujours avec humour pour rendre le propos plus amusant, plus léger et surtout ne pas être anxiogène. Je déteste la pitié ! Lorsque je dois prendre mon fauteuil roulant, je me dis que dans la vie...ça roule ! C'est mon langage et celui de nombreuses personnes. Rire du pire : l'Humour avec un grand H ! Quel message souhaitez-vous passer à nos lecteurs ? Je leur dirais de ne pas s'inquieter à propos de leur handicap car nous rencontrons tous des difficultés à un moment ou un autre de notre vie. Regardez autour de vous, tout le monde peut souffrir de la différence et du regard des autres. Que ce soit pour nos origines, notre sexe ou encore notre orientation sexuelle, les préjugés ont la vie dure. Le handicap n'est pas une tare, c'est un force ! Je souhaite à tous de s'en rendre compte pour pouvoir rire d'eux -mêmes. J'ajouterais enfin : achetez ma BD ! "Carnet de santé" est publiée chez Grrrart Edition et disponible dans toutes les librairies ! Suivez-moi sur les réseaux-sociaux, nous n'avons pas fini de rire !

Vous souhaitez laisser un message à Peter Patfawl? La parole est à vous!

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00