En savoir plus sur Talentéo
31MAI 16

PHARE: un colloque pour décaper l’image du secteur adapté!

Nous ne vous présentons plus la Banque Populaire des Alpes (BPA) qui nous montre régulièrement ses actions concrètes en faveur des travailleurs en situation de handicap! Aujourd’hui, l’entreprise nous propose de briser les stéréotypes trop souvent attribués au secteur adapté. La méthode? Un colloque, organisé par le Groupe BPCE, pour présenter des Entreprises Adaptées (EA) pleines de talents! Focus sur une démarche innovante.

Mettre en lumière les Entreprises Adaptées!

Le Groupe BPCE, dont dépend la BPA, mène depuis 2010 une politique en faveur des achats responsables. Si nous vous avons déjà montré l’accessibilité des opportunités d’emploi de l’entreprise, celle-ci met en œuvre de nombreuses actions pour l’utilisation dusecteur adapté.

PHARE (Politique Handicap et Achats Responsables), est une démarche adoptée par les services achats de l’ensemble du groupe. Celle-ci vise à mettre en place un dispositif complet d’accompagnements et d’actions pour promouvoir la sollicitation du secteur adapté et protégé.

Avec 518 Equivalents Temps Plein (ETP) et près de 15 millions d’euros d’achats en 2015, les résultats du Groupe BPCE ont été multipliés par 5 depuis le lancement de la démarche. Un très beau bilan montrant l’efficacité de ces actions!

C’est à l’occasion d’un colloque dédié au sujet que les Banques Populaires et Caisses d’Epargnes de la région Auvergne Rhône-Alpes se sont réunies le 28 avril dernier. L’objectif? Mettre en commun leurs bonnes pratiques d’achats responsables dans les domaines du marketing et de la communication. Souhaitant en savoir plus, l’équipe de Talentéo s’est rendue à cet événement se déroulant au siège de la Banque Populaire Loire et Lyonnais.

Arrivés sur cet événement, nous avons un premier constat: une synergie entre les collaborateurs présents. Qu’ils travaillent au sein du recrutement, des achats, de la communication ou encore de la direction, tous ont un point commun: leur appétence pour le sujet.

L’ensemble des personnes présentes se sont attribué le sujet pour l’inclure dans leur quotidien professionnel. Cette journée pas comme les autres leur a permis de découvrir de nouvelles entreprises exerçant dans des secteurs aux antipodes des préjugés portés habituellement sur le secteur adapté.

« Les filières achats et RH ont une réelle volonté d’avancer main dans la main. Nos résultats le démontrent. Aujourd’hui, nous souhaitons vivement inciter les entreprises du groupe à avoir recours à des prestations de qualité, comme celles proposées par le secteur du travail protégé et adapté. » Alain Fournier, directeur Recrutement et Diversité au sein du Groupe BPCE.

PHARE: un colloque pour décaper l’image du secteur adapté!

Alain Fournier, directeur Recrutement et Diversité au sein du Groupe BPCE.

Coup de projecteur sur 10 entreprises!

 

Le groupe bancaire nous propose ainsi de découvrir des structures adaptées spécialisées dans le marketing et la communication. L’occasion d’en apprendre plus sur:

  • Byron Bay, une agence de communication rafraichissante.
  • L’ESAT du Rhône Henri Castilla et l’ESAT Pôle du Colombier, des établissements créant des supports de communication.
  • Séquences Clés Productions, spécialisée dans l’audiovisuel et l’animation.
  • Handicall, une entreprise émettrice de prestations de télémarketing.
  • LMDES, qui met à disposition un éventail de services.
  • L’ESAT la Courbaisse, un établissement proposant des locations de salles et de la restauration.
  • Handishare, une entreprise de gestion de la relation clients et marketing.
  • Scop Nea, une structure de communication et d’événementiel.
  • Activ’Adis, qui propose des services d’impression et de routage.
  • Inspirience, une agence de communication et marketing.

Malgré leurs différences, ces entreprises s’accordent sur un point: leurs domaines de compétences se trouvent loin des préjugés habituels portés sur le secteur adapté et protégé. Exit les seules sollicitations sur l’entretien des espaces verts, le Groupe BPCE souhaite montrer que ces structures peuvent être employées à tout niveau et pour tout type de prestation.

« Par-delà l’inclusion du handicap, il est utile d’associer la mixité des profils fournisseurs pour aller toujours plus loin. Une piste pour demain? Miser sur des secteurs et métiers à forte valeur ajoutée » Jean-Pierre Levayer, directeur de la Banque Populaire Loire et Lyonnais.

Et, cela fonctionne! Ce sont de nombreux échanges qui se tiennent par la suite pour créer de nouveaux partenariats entre le groupe bancaire et les structures présentes.

Cerise sur le gâteau: la présence du champion de tennis de table Vincent Boury, venu représenter l’entreprise LMDES. Les collaborateurs ont pu se mesurer à lui sur sa discipline durant le temps du déjeuner. Peu d’entre eux ont réussi à marquer un point face à ce multi-médaillé. La preuve que le handicap n’est pas une affaire de compétences mais bien de situation!

PHARE: un colloque pour décaper l’image du secteur adapté!

Vincent Boury (à droite) multiple champion de tennis de table handisport.

Que pensez-vous de cette initiative? Laissez un commentaire à la Banque Populaire des Alpes!

 

© 2016 Talentéo. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

A lire également:

Mots clés: , , ,

Poster un commentaire

*

Retour en haut de page

Les incontournables