239

Aujourd’hui, Talentéo vous propose de retrouver Handilol pour un nouveau voyage. Direction la Haute-Loire et plus précisément le Puy-en-Velay !

Bonjour Rudy et Julien ! La saison estivale touche tranquillement à sa fin et contre toute attente, ce n’est pas à la mer que l’on vous retrouve, mais au cœur de la France, en Haute-Loire ! Est-ce si simple de s’y rendre lorsque l’on est à mobilité réduite ? Comment s’est déroulé votre trajet ?

Après notre agréable séjour à Hyères-les-Palmiers l’été dernier, nous avons décidé de suivre les consignes sanitaires et de ne pas nous aventurer trop loin : #CetEteJeVisiteLaFrance !

Cela faisait quelques temps que nous avions entendu parler du spectacle Puy de Lumières qui se déroule au Puy-en-Velay. Nous avons soumis l’idée à notre partenaire Auvergne-Rhone-Alpes Tourisme et c’est ainsi que nous nous sommes retrouvés dans le train TER direction le Puy !

Le trajet a duré deux heures trente depuis Lyon, avec une correspondance à Saint-Étienne. Le service Accès Plus de la SNCF nous a pris en charge à chaque étape. De plus, les billets nous ont coûté seulement 5,60 € aller-retour, à deux, grâce à la carte TER Illico Mobilité !

Comment est l’accessibilité du Puy-en-Velay en général ? Quels problèmes avez-vous rencontrés ?

La ville du Puy-en-Velay s’est construite sur un ancien volcan. Elle a donc une topologie très particulière et comporte de nombreuses rues en pente dans le cœur historique. Pour ajouter un peu de piment à l’expédition, il y a beaucoup de pavés et ça secoue énormément !

Nous savions avant de venir que notre voyage ne serait pas de tout repos, mais nous avions envie de relever le défi ! Comme Rudy se déplace en fauteuil roulant électrique, cela lui donne un avantage dans les montées par rapport à un fauteuil manuel.

Nous avons réussi à aller partout où nous avions prévu, en faisant preuve de prudence tout de même selon les rues empruntées. La plus grosse difficulté a été d’atteindre la Cathédrale Notre-Dame-du-Puy tout en haut de la vieille ville.

Il est plus facile de se déplacer dans la ville basse où les trottoirs sont bien abaissés aux passages piétons. Il est dommage toutefois que l’on rencontre régulièrement des obstacles tels que du mobilier urbain gênant ou des poubelles. Par ailleurs, le revêtement des sols est parfois en mauvais état aux alentours de la place du Breuil dans le centre.

D’après notre expérience, un peu plus d’un commerce sur deux est accessible en moyenne.

Concernant les transports, les navettes et les bus comportent des rampes manuelles que les conducteurs viennent déployer.

Enfin, le gros point noir est le manque de WC publics adaptés en ville. Les sanisettes proposées actuellement ne sont pas hygiéniques et ne répondent pas aux besoins des personnes à mobilité réduite.

Quels sont vos meilleurs souvenirs de cette excursion ? Quels sont les lieux à visiter ?

Si vous venez l’été comme nous, l’attraction incontournable est le spectacle Puy de Lumières. Chaque soir à la tombée de la nuit, les façades des principaux monuments sont mis en lumières. Cela donne un côté féérique aux lieux et permet de voir la ville sous un autre angle. Le spectacle est gratuit et se déroule jusqu’à minuit.

En complément, la ville a lancé une nouvelle attraction intitulée Hôtel des Lumières. Ce spectacle payant est visible en journée au centre d’art numérique de l’ensemble Cathédrale Hôtel-Dieu. Il s’agit de deux scénographies de vingt minutes environ qui ont pour thème un voyage au cœur de la Terre et les oeuvres des grands impressionnistes. Nous avons beaucoup apprécié cette dernière.

Parmi nos coups de cœur figure le Rocher Saint-Michel d’Aiguilhe et sa Chapelle qui se dresse fièrement au sommet. Il faut gravir 268 marches pour l’atteindre, mais pas de panique ! Depuis l’année dernière, une visite virtuelle a été mise en place au pied du Rocher pour les personnes qui ne peuvent se rendre en haut. On se retrouve devant un écran géant incurvé et un animateur commente la visite, tout en manipulant un joystick pour se déplacer dans l’écran. Petit à petit, nous nous retrouvons en haut du Rocher puis à l’intérieur de la Chapelle. Voilà un bel exemple de mise en accessibilité !

Nous avons également beaucoup apprécié la visite guidée du Puy-en-Velay avec l’office de tourisme, ainsi que la visite du Musée Crozatier. Ce dernier a rouvert après huit années de travaux et son accessibilité a été totalement repensée ! Il est à la fois labellisé Tourisme & Handicap pour les quatre principales déficiences, mais il a aussi reçu le Trophée d’or du tourisme accessible en 2019 ! Un prix amplement mérité au regard de tous les aménagements réalisés.

Parmi les spécialités du Puy-en-velay, on trouve les lentilles vertes, la verveine, mais aussi la dentelle ! La visite du Centre d’enseignement de la dentelle aux Fuseaux permet d’en apprendre un peu plus sur cette tradition. Il y a même un monte-escalier PMR pour accéder au musée du premier étage et assister à une démonstration par une dentellière !

Au Jardin Henri Vinay, ne manquez pas de retomber en enfance avec la balançoire PMR qui a été installée ce début d’année. Munie d’une rampe, elle permet aux personnes en fauteuil roulant de monter à bord et de se balancer. Un bel exemple d’inclusion ! Pour les amateurs de sensations fortes, sachez que Distrikart à Saint-Paulien propose de faire du karting adapté PMR dans deux véhicules aménagés, et que le Paraclub du Puy situé à Loudes propose des vols en parachute ascensionnel !

Enfin, nous avons adoré passer une journée au village de montagne les Estables. Cani-rando, balade avec un âne, luge 4 saisons… Les activités accessibles sont variées et nous en avons bien profité !

Pouvez-vous donner à nos lecteurs vos bonnes adresses en ville ?

Le samedi matin, c’est jour de marché sur la Place du Plot. Profitez-en pour acheter des produits locaux dont le « Velay », un fromage fermier au lait cru de vache. Sa particularité ? Il est affiné par un acarien appelé « artison » qui lui donne un goût et un aspect unique !

Au restaurant, ne manquez pas de goûter les lentilles vertes du Puy, la truite du Vourzac ou encore le Fin Gras du Mézenc, une délicieuse viande de boeuf. Envie d’un burger auvergnat au St-Nectaire dans une ambiance détendue ? Direction la brasserie La Distillerie à côté de la Maison de la Verveine !

Et pour une pause sucrée, faites un tour chez Les Bios givrés en bas de la rue des Tables. Oserez-vous tester la glace à la verveine ?

Finalement, recommanderiez-vous le Puy-en-Velay pour des vacances accessibles ?

Tout à fait ! Le Puy-en-Velay est une ville petite par sa superficie, mais qui fourmille de lieux à visiter ! Par ailleurs, les acteurs du tourisme sont particulièrement bienveillants à l’égard des personnes en situation de handicap et de nombreux aménagements ont été mis en place.

Dans l’idéal, nous vous recommandons de venir avec votre propre véhicule. Ainsi, vous serez plus libre dans vos déplacements. Pour faciliter l’organisation de vos vacances, nous avons préparé un guide de voyage PMR complet sur le Puy-en-Velay, à retrouver sur notre site Internet. N’hésitez pas à le consulter !

 

Vous vous êtes déjà rendu au Puy-en-Velay ? Vous y habitez ou vous souhaitez vous y rendre ? La parole est à vous sur nos plateformes sociales !

Retrouvez toutes les destinations accessibles d’Handilol sur leur site internet. Et suivez-les sur Facebook et Twitter !

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
En live !

Accéder au live