252

Nous continuons à mettre en avant les engagements de Technip. Coup de projecteur sur un pari réussi : la sollicitation du secteur adapté. Pour en savoir plus nous avons interviewé Joëlle Pinloche, responsable de projets pour la transformation digitale des ressources humaines.

Solliciter le secteur adapté: le pari réussi de Technip!

Pouvez-vous présenter votre rôle au sein de Technip ?

Je travaille pour le service des ressources humaines de Technip et plus précisément sur leur digitalisation. Mon rôle est de mettre en place des outils qui simplifient le quotidien et cela se traduit notamment par le passage au numérique d’un certain nombre de documents.

Nous sommes, par exemple, en cours de déploiement d’un logiciel regroupant les documents des dossiers des collaborateurs. L’objectif est de dématérialiser et de classer ces dossiers pour les rendre consultables informatiquement par les équipes RH. L’entreprise comptant plusieurs milliers de collaborateurs, il s’agit d’un important travail de logistique. C’est dans ce type de situation que nous faisons appel au secteur adapté.

Quels sont les engagements de l’entreprise sur l’utilisation du secteur adapté ?

Technip a signé un accord en faveur de l’intégration professionnelle des travailleurs en situation de handicap et l’un de ses axes concerne le secteur adapté. L’entreprise a pour objectif d’accroître sa collaboration avec ce type de structures. Pour chaque initiation de projet se pose la question du secteur adapté. Nous cherchons régulièrement des EA (Entreprises Adaptées) ou ESAT (Etablissements et Services d’Aide par le Travail) qui proposent des prestations en adéquation avec nos besoins.

Quelles sont les missions qui sont confiées aux entreprises adaptées ?

Plusieurs missions sont proposées au secteur adapté et protégé. Nous pouvons citer par exemple la gestion des clés, le transport des personnes à mobilité réduite ou encore la fourniture de plateaux repas. Nous employons aussi ce type de structures pour une partie du classement des dossiers de la direction des Ressources Humaines (DRH) et l’envoi des bulletins de paie.

Depuis le début du projet de dématérialisation des données de nos salariés nous travaillons avec l’entreprise Gestform. Celle-ci numérise l’intégralité des dossiers concernés pour les incorporer à l’outil mis en place. Nous sommes très satisfaits de ce service de qualité qui contribue fortement à la réussite du projet.

Sur quels critères sélectionnez-vous les établissements ?

Lorsque nous recherchons une structure adaptée nous avons un cahier des charges identique à celui du secteur ordinaire : nous souhaitons un niveau de prestation identique. Ainsi pour le projet de numérisation des données des salariés la question s’est très vite posée. Gestform nous a été recommandée par le prestataire à l’origine de l’outil. Ce dernier a l’habitude de travailler avec l’entreprise adaptée et cela facilite beaucoup le déroulement du projet.

Quelles sont les ambitions de Technip sur la sollicitation du secteur adapté ?

Technip souhaite d’abord conserver le volume d’activité qu’elle possède avec le secteur adapté. Nous projetons d’augmenter sa sollicitation en l’élargissant à la gestion du courrier interne à la DRH. Cela aurait pour but de faciliter le dépôt de documents administratifs comme les arrêts de travail.

C’est dans l’ADN de Technip d’avoir le réflexe du secteur adapté pour une prestation externe. D’ailleurs nous avons un référent dédié au sein du service Achats et nous travaillons étroitement avec le réseau Handeco comme le Gesat.

Que pensez-vous de ces engagements ? La parole est à vous !

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
En live !

Accéder au live