En savoir plus sur Talentéo
06NOV 18

Sensibiliser pour briser les préjugés sur le handicap: un défi réussi d'Accenture!

Nous le savons, la réussite de l’accueil ou le maintien dans l’emploi d’un collaborateur en situation de handicap passe avant tout par la sensibilisation de ses collègues. Accenture l’a bien compris et c’est pour cette raison que la Mission Handicap de l’entreprise met en place de nombreuses actions concrètes. Focus sur certaines d’entre-elles!

Sensibiliser pour briser les préjugés sur le handicap: un défi réussi d'Accenture!

L’innovation pour changer le regard sur le handicap

Accenture, c’est avant tout un acteur majeur de l’IT à la pointe de l’innovation. Ainsi, avec le développement de la réalité virtuelle, ou VR pour « Virtuel Reality », l’entreprise a eu une idée ingénieuse pour sensibiliser au handicap.

Le principe? Une application nommée « Handi Swap » permet de découvrir, à l’occasion d’une simulation très réaliste, le quotidien d’une personne en situation de handicap.

« Nos actions de sensibilisation doivent être en ligne avec notre culture d’entreprise. Nous cherchons toujours à innover et à surprendre pour montrer que le handicap est toujours un sujet d’actualité. » indique Chloé Vergnolle, Responsable de la Mission Handicap d’Accenture.

Il n’y a pas que d’un point de vue technologique qu’Accenture innove. En effet, la société souhaite varier les types de sensibilisations tout en conservant une certaine originalité sur le fond comme sur la forme.

« Si nous avons un public très friand d’innovations technologiques, certaines personnes seront plus sensibles au théâtre, aux ateliers ou encore aux escapes games! Cependant, quelle que soit la sensibilisation retenue, celle-ci est toujours personnalisée pour Accenture. 

C’est important pour nous d’attirer nos collaborateurs par des informations qui leur parlent. » Ajoute Chloé Vergnolle.

Eh oui, tous les moyens sont bons pour briser les préjugés. Pour exemple, Accenture  va proposer une scénette de théâtre originale en collaboration avec la compagnie Co-Théâtre.

Le scénario? Alors qu’une ballade en Kayak s’organise dans l’entreprise pour le prochain séminaire, l’un des personnages n’est pas choisi pour son handicap visible et un second ne peut pas participer du fait de sa pathologie invisible. En plus des idées reçues de leurs collègues, ils doivent faire face à leurs propres préjugés.

Une action qui a fait mouche,   et qui s’inclut dans le cadre d’un afterwork proposé autour de l’art et du handicap. En effet ce même soir Accenture propose aussi un concert avec l’orchestre Gradisca.

Grâce à ces sensibilisations, Accenture agit très concrètement auprès de ses salariés tout en leur faisant passer de bons moments! Qui a dit que le handicap était un sujet difficile à aborder?

« Chez Accenture, il y a une vraie volonté de lutter contre les stéréotypes. Nous faisons tout pour construire un environnement inclusif. » Conclut Chloé Vergnolle.

Accenture, une entreprise qui s’engage concrètement!

Eh oui! La société de conseil et de technologie agit concrètement depuis plus de 20 ans sur la diversité. Avec la signature, en 2017, d’un second accord handicap, Accenture a renforcé ses engagements.

« L’inclusion de tous est un sujet porté par notre président monde et l’ensemble du top management de l’entreprise. Que vous soyez un homme, une femme, jeune ou senior. Que vous ayez ou non un handicap, nous mettrons tout en œuvre pour que seules vos compétences s’expriment. » Affirme Chloé Vergnolle.

Les actions de sensibilisation viennent ainsi renforcer les autres axes de l’accord handicap tels que le recrutement, le maintien dans l’emploi et le recours au secteur adapté et protégé. Quand on vous dit que l’entreprise met l’accent sur l’inclusion!

Vous souhaitez en savoir plus sur les opportunités professionnelles d’Accenture? Rendez-vous vite sur le site carrière de l’entreprise:

Bouton cliquable : Rejoignez l'entreprise en alternance

Et n’hésitez-pas à partager cette information sur les réseaux-sociaux!

 

© 2018 Talentéo. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

A lire également:

Mots clés: ,

Poster un commentaire

*

Retour en haut de page

Les incontournables