En savoir plus sur Talentéo
05NOV 18

Regards croisés: faire carrière avec un handicap au sein de Cdiscount!

Notre partenaire Cdiscount nous ouvre une nouvelle fois ses portes! Nous avons rencontré Caroline, Guillaume et David. Tous trois sont en situation de handicap et travaillent dans l’entreprise. Ils nous en disent plus sur leur parcours!

Comment avez-vous intégré Cdiscount?

Guillaume: Je m’appelle Guillaume et je suis sourd. J’ai tout d’abord intégré Cdiscount par le biais d’une Entreprise Adaptée (EA). Une fois intégré dans une prestation de sous-traitance en logistique, j’ai pu découvrir comment fonctionnait l’entreprise, les métiers et déposer ensuite mon CV de graphiste à la RRH du service qui m’a accompagné. C’est ainsi que j’ai intégré le service du Studio Photo et depuis plus d’un an le service Création Graphique.

Lors de mon embauche, j’ai effectué une évaluation au cours de laquelle on m’a montré ce qu’il fallait faire et ce qu’on attendait de moi. J’ai trouvé que c’était bien adapté à mon projet professionnel et à mes compétences. Après une période d’essai, j’ai été confirmé sur le poste!

Le souci pour moi c’est que je n’ai pas un haut niveau en français. Pour pallier cela, j’ai pu bénéficier d’une formation de 3 mois de remise à niveau à l’écrit du français en LSF (Langue des Signes Française) qui m’a permis de mieux formuler mes phrases dans les mails.

J’ai énormément progressé notamment dans l’écriture et mes managers m’encouragent à continuer cette progression.

Caroline: Je suis arrivée au sein de Cdiscount à l’occasion d’une opportunité d’intérim en préparation de commandes. L’entreprise avait besoin de renforcer ses équipes à l’approche des fêtes de Noël. J’ai beaucoup apprécié mon expérience en intérim, c’est pourquoi j’ai souhaité rejoindre Cdiscount de manière pérenne.

Lors de mon arrivée à mon nouveau poste, je n’osais pas parler de ma situation à mes collègues, mais uniquement à mes managers. Ce sont  les actions de sensibilisation mises en place par la Mission Handicap et l’aménagement de mon poste qui m’ont fait sauter le pas. J’ai un bras plus faible que l’autre et en parler librement à mes collègues m’a fait me sentir mieux.

 

 

David: Je suis arrivé chez Cdiscount en juillet 2017 pour un poste au sein de l’équipe R&D (Recherche et Développement). Mon entrée dans l’entreprise s’est déroulée de manière plutôt classique avec un entretien avec un chargé de recrutement, un échange technique avec un manager et un test de langage JAVA.
À ce stade, personne dans l’entreprise n’était au courant de mon handicap. Je suis dyslexique et dysorthographique, mes principales difficultés se trouvent dans l’écriture, la lecture et dans une moindre mesure à l’oral. Dès le premier jour, j’ai été obligé d’envoyer des mails et c’est dans cet exercice que j’éprouve le plus de difficultés.
J’ai donc très rapidement évoqué mon handicap afin d’obtenir un accompagnement par la Mission Handicap de Cdiscount.

 

Sur quels types de projets travaillez-vous au quotidien?

David: Je travaille sur des projets d’innovation au service de Cdiscount. Pour exemple, nous programmons des Intelligences Artificielles faisant un premier tri sur tout ce qui est interdit sur notre plateforme comme des armes à feu.

Votre handicap a-t-il été un frein pour votre inclusion dans cette équipe?

David: Absolument pas! Si je n’en ai pas parlé durant l’entretien, c’est que je ne savais pas que mon handicap pouvait prétendre à une RQTH (ndlr: Reconnaissance de Qualité de Travailleur Handicapé).

Tout au long de mon cursus en école d’ingénieur, on m’a dit « si vous êtes arrivé là, c’est que vous n’avez aucune difficulté ». Ce qui est complètement faux.

Au début, j’ai eu un peu peur d’en parler: j’avais la crainte que l’on me dise de partir à cause de mes fautes d’orthographe et de mon niveau en anglais. J’ai donc contacté la Mission Handicap qui m’a dit qu’elle pouvait m’accompagner.
Grâce à cela, et avant même ma reconnaissance officielle, j’ai pu bénéficier d’Antidote, un outil très puissant permettant une correction grammaticale et orthographique plus performante qu’un simple traitement de texte.

Celui-ci me permet de me corriger avant envoi de mail ou de message instantané.

Caroline: J’ai eu le même processus de recrutement que tout autre candidat. D’ailleurs, j’ai manqué mon premier entretien car j’étais beaucoup trop timide, rien à voir avec le handicap! Le second a été le bon et j’ai ainsi intégré l’entreprise en CDI.

J’ai été contactée par Sabrina Ribeiro, la personne en charge de la Mission Handicap de Cdiscount. Après cet échange, tout a été mis en place pour favoriser mon intégration en tant qu’agent logistique au service Expédition.

Tout le monde a été très compréhensif par rapport à ma situation de handicap.

Guillaume: Pas de freins! Au contraire. Il y a une personne dans mon équipe qui aime bien la langue des signes et à qui je donne des petits cours quand elle me le demande. Cela me montre l’intérêt de mes collègues.

Je suis content qu’il y ait ce genre d’attente de leur part. Je n’hésite pas aussi à montrer mes phrases à mes collègues qui me corrigent lorsque cela est nécessaire. Cet échange est très vertueux pour tous.

Comment se déroule aujourd’hui votre quotidien professionnel? Avez-vous des anecdotes à nous partager?

Guillaume: On est tous à notre poste de travail les uns à côté des autres ou en face des autres. J’apprécie cette disposition pour communiquer. Pour moi la difficulté c’est lorsque je reçois un mail, cela me demande du temps pour en comprendre le sens. Je suis obligé d’analyser le contenu pour saisir les tenants et les aboutissants.

Lorsqu’il y a des réunions d’équipes ou des rendez-vous importants, ils font venir un interprète. C’est très rassurant, car sans sa présence je ne pourrais pas suivre tous les échanges. Mes collègues me fournissent également leurs notes que je peux lire par la suite.

Aucun autre aménagement de poste n’est nécessaire. Je suis installé comme tous mes collègues avec mon ordinateur.

David: Cela se déroule comme pour tout autre membre de mon équipe. Je rencontre encore des difficultés lors de la lecture de la documentation, surtout quand c’est en anglais. Pour y pallier, je recherche des vidéos qui sont plus faciles pour moi.

Je suis fier qu’une entreprise comme Cdiscount apporte une telle confiance en ses collaborateurs. Pour exemple, on m’avait donné le défi de présenter la R&D devant tous les employés du service informatique (environ 150 personnes). J’ai construit l’ensemble du support de cette conférence qui a retenu l’attention de tous!

Travailler au sein d’un entrepôt quand on est en situation de handicap, est-ce mission impossible? Comment y êtes-vous parvenu?

Guillaume: Quand je travaillais dans l’entrepôt, il y avait moins de situations qui demandaient à m’exprimer.

Caroline: Absolument pas! Je dois simplement éviter de porter des charges lourdes. Mes managers ont tout mis en place pour que mon handicap ne soit pas une contrainte au quotidien. Si la situation se présente, mes collègues sont toujours présents pour m’aider. Je ne me sens pas mise de côté, car tout le monde est très à l’écoute.

Quel message souhaitez-vous passer aux personnes en situation de handicap hésitant encore à postuler au sein de Cdiscount?

Caroline: Il y a des personnes prêtes à vous aider, surtout au sein de Cdiscount!

Etant concernée par le handicap depuis la naissance, je n’ai jamais été regardée de travers par ceux qui sont au courant et je n’ai jamais été jugée. En parler concrètement permet d’ouvrir les esprits et de se sentir mieux. Il ne faut pas croire que tout va mal, il existe de nombreuses personnes qui s’engagent concrètement.

David: Cdiscount fait vraiment en sorte de sensibiliser au handicap. Il y a souvent des rendez-vous pour informer et faire connaître les engagements de l’entreprise. Ici, tout est mis en œuvre pour que l’entreprise soit accessible.

Guillaume: De nombreuses personnes concernées dans mon entourage ne trouvent pas de travail. Il faut cependant qu’ils continuent à chercher, il y a beaucoup de formations disponibles dans l’informatique par exemple. Il est important de rester motivés, d’envoyer des CV dans les entreprises. Il ne faut pas hésiter également à participer aux différents forums et aller vers les entreprises!

Tout comme David, Caroline et Guillaume vous souhaitez rejoindre une entreprise engagée et à la pointe de l’innovation? Tentez l’expérience Cdiscount!

 

 

Bouton cliquable : Rejoignez l'entreprise en alternance

 

© 2018 Talentéo. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

 

A lire également:

Mots clés:

Poster un commentaire

*

Retour en haut de page

Les incontournables