En savoir plus sur Talentéo
08OCT 15

Témoignage : Christophe Vallet, Gestionnaire de Clientèle en situation de handicap

Toujours dans notre objectif de partager et mettre en avant de beaux parcours professionnels nous avons rencontré Christophe Vallet. L’histoire d’une reconversion d’un travailleur en situation d’handicap réussie. Il nous raconte son évolution au sein de la Caisse d’Epargne Côte d’Azur. 

Pouvez-vous vous présenter ainsi que votre parcours?

a8320920Je m’appelle Christophe Vallet et suis Gestionnaire de Clientèle à la Caisse d’Epargne Côte d’Azur. Je suis diplômé d’une maîtrise en sciences sociales à la suite de laquelle j’ai exercé divers métiers. J’ai ensuite été engagé au service courrier de la poste où je suis resté quelques années en tant que facteur puis manager. Un problème de santé touchant mon dos m’a rendu inapte à exercer ce métier.

Le port de charges lourdes n’était plus possible pour moi. Je me suis donc rapproché de Pôle Emploi qui m’a renvoyé vers la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) de ma région. Cette dernière m’a déclaré inapte aux métiers physiques.

Peu après j’ai eu l’information d’une opération de recrutement d’HandiFormaBanques et j’ai décidé de me lancer. Nous étions 120 au départ à passer les entretiens de sélections et nous ne sommes restés que 8 à l’issue de ceux-ci. Ce sont 6 banques qui pouvaient nous proposer un contrat de professionnalisation d’un an si notre profil les intéressait.

De mon côté si plusieurs entreprises me l’ont proposé, j’ai fait le choix de la Caisse d’Epargne et je ne le regrette vraiment pas. Il y a peu de structures qui proposent des évolutions de carrière comme elle le fait: j’ai débuté en alternance pendant 1 an pour ensuite me voir proposer un CDI en tant que Conseiller de clientèle. Une autre année plus tard, j’ai encore évolué pour devenir Gestionnaire Clientèle.

Comment s’est déroulée votre alternance?

Elle s’est étalée sur une année avec une présence alternée entre l’entreprise et l’organisme de formation. Au niveau du rythme, j’étais 3 semaines à la Caisse d’Epargne et 1 semaine en cours au Centre de Formation de la Profession Bancaire (CFPB). J’ai terminé cette formation par la validation d’un examen final.

En parallèle la banque m’avait fait une promesse d’embauche 3 mois avant la fin de mon alternance. Je suis très satisfait de ce parcours car il m’a permis d’apprendre la théorie et la pratique en même temps. J’ai ainsi appris plus vite, en même temps j’étais obligé: les clients n’ont jamais envie d’attendre!

Votre handicap a-t-il été un frein pour votre intégration?

Pas du tout. Je pense que le fait qu’il ne soit pas visible a aidé. D’ailleurs si je ne l’avais pas dit à mes collègues ceux-ci n’auraient pas pu le deviner. Au-delà de cela, le métier bancaire est adapté: je ne porte pas de charges lourdes et je ne fais pas de gestes incompatibles avec mon handicap.

On travaille surtout avec la tête et on est assis donc cela n’est pas douloureux. C’est pour toutes ces raisons que mon choix s’est porté à l’origine sur la banque, et je ne suis pas déçu!

Quels sont les aménagements qui ont été mis en place?

Au départ aucun car je n’en éprouvais pas le besoin. Malheureusement depuis quelques mois j’ai des problèmes plus importants et pour pallier à ceux-ci la Caisse d’Epargne Côte d’Azur m’a commandé un siège ergonomique. Il faut dire que cela me soulage vraiment le dos et me permet de continuer à travailler.

J’ai été très agréablement surpris par la réactivité de l’entreprise à partir du moment où j’en ai parlé aux personnes concernées. D’abord j’ai informé mon manager et la mission handicap qui m’ont orienté vers une visite médicale. Par la suite une entreprise d’ergonomie est venue m’installer un fauteuil adapté spécifiquement à mon dos.

Je dirais qu’il s’est écoulé 2 à 3 semaines maximum entre le moment où j’ai déclaré mon problème et l’arrivée de l’aménagement,  pour cela je leur tire mon chapeau.

Quel message souhaitez-vous passer à nos lecteurs?

D’abord je leur recommande le domaine bancaire et plus spécifiquement la Caisse d’Epargne pour une alternance quand on est en situation de handicap.

Le monde de la banque est adapté au handicap surtout lorsque ce dernier est physique: on n’a pas besoin de beaucoup de déplacements ni de porter des charges lourdes.

En plus de cela les perspectives d’évolution arrivent très rapidement si on travaille bien. De mon côté j’ai déjà changé de statut 3 fois en 2 ans. Je suis passé d’une alternance à un CDI en tant que Conseiller Clientèle pour arriver à un poste de Gestionnaire Clientèle. L’entreprise juge uniquement sur les compétences et la motivation.

Le groupe BPCE recrute des alternants en situation de handicap. Cliquez sur le bouton « Postuler » pour découvrir leurs nombreuses opportunités:

Bouton postuler

 

lire également:

Si vous aussi vous souhaitez nous faire part de votre expérience ou de celle d’un proche, venez échanger sur les réseaux sociaux! 

 

 

© 2015 Talentéo. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur

A lire également:

Mots clés: , , ,

Poster un commentaire

*

Retour en haut de page

Les incontournables