115

La pandémie mondiale a eu un impact direct sur l’utilisation des plateformes sociales. D’après une étude de Médiamétrie, le temps passé a augmenté de 19 minutes en 2020 passant à 2h25 par jour. Un réseau en particulier s’est retrouvé sous le feu des projecteurs : TikTok. Talentéo vous présente dans cet article 5 personnalités qui parlent du handicap autrement sur ce réseau social !

Arthur Baucheron : sensibilisation et autodérision

« Un gars de 18 ans en fauteuil roulant qui essaie de changer les mentalités ». Voici la description qu’Arthur propose sur sa page Tik Tok. Arthur est lycéen et atteint d’une amyotrophie spinale proximale de type 2. Cette maladie, il en parle librement sur les réseaux et l’explique de façon simple et sincère. Il doit vivre avec une dégénérescence musculaire, son objectif est de faire attention à son style de vie pour maintenir l’équilibre de son corps.

Arthur jongle entre les soins, les exercices de respiration, le kinésithérapeute, le lycée et désormais, TikTok. Avec près de 668 000 abonnés, il répond aux nombreuses questions de sa communauté et explique librement son handicap.

Tiktok Arthur

Dalila : engagée pour lutter contre les clichés

Atteinte de la maladie de Charcot-Marie-Tooth, Dalila explique son quotidien sur sa page TikTok. Elle essaye chaque jour de changer la conception du handicap et de briser les stéréotypes. Grâce à ses vidéos, elle répond aux questions de sa communauté et joue avec les tendances de la plateforme.

En effet, TikTok fonctionne principalement avec des challenges. Ces derniers se renouvellent quasiment toutes les semaines, il faut donc créer du contenu régulièrement pour surfer sur ces tendances. Pour Dalila, rejoindre ces challenges est une véritable opportunité pour montrer que le handicap n’est pas un frein.

Tiktok Dalila

Alessia : mère et fille autour de la trisomie 21

Avec une communauté de plus de 48 000 personnes, la maman de la petite Alessia met en avant la trisomie 21. Bien que la plateforme soit réputée pour toucher les 16-24 ans, les parents sont aussi de plus en plus présents. Ainsi, elle fait des TikTok avec sa fille et soutient les communautés comme WeMoms.

Cette communauté a été créée pour les mères, mais aussi pour toutes les personnes souhaitant obtenir de l’aide, des conseils ou des témoignages au sujet de la maternité. WeMons a pour objectif de briser les tabous.

Tiktok alessia

Timothé : entre questionnement et pédagogie

Timothé se fait également remarquer sur la plateforme. Atteint d’infirmité motrice cérébrale, il est responsable de l’association Handitim. Ses objectifs ? Parler librement, sensibiliser sa communauté et favoriser l’intégration du handicap. Il explique : « J’ai décidé de faire de mon handicap une force en utilisant mon quotidien ».

Un des avantages de TikTok, est de pouvoir répondre directement aux questions de la communauté. Tim se sert de cette fonctionnalité, mais partage aussi des moments de vie où le handicap est la norme.

Handitim

Romain alias rorolecostaud : l’humour en vainqueur !

Présent sur de nombreux réseaux, Romain a créé une importante communauté sur TikTok. Avec près d’un million de personnes derrière lui, il utilise l’autodérision pour parler de sa tétraplégie. Touché au niveau des quatre membres suite à un accident de ski, il suit les tendances de la plateforme et informe aussi au sujet des handicaps moteurs.

Positif et ouvert à la discussion, il présente de façon pédagogique son handicap et permet à sa communauté d’être éduquée sur ce sujet.

Roro le costaud

TikTok offre la possibilité à chacun de devenir créateur de contenu. Un nouveau moyen de sensibiliser une audience jeune sur la thématique du handicap. 

Et vous, quels sont vos comptes préférés sur TikTok ? N’hésitez pas à nous écrire sur nos plateformes sociales ! Rendez-vous dans nos pages pour découvrir plus d’initiatives autour du handicap.

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
Actuellement en live
En live !

Accéder au live