260

Talentéo poursuit sa série « Travailler avec un(e) collègue en situation de handicap ». Aujourd’hui, nous nous intéressons à une maladie dont on parle peu, l’arthrite et la polyarthrite. Quelles sont les causes, comment cela se manifeste et quelles sont les solutions à envisager? Talentéo fait le point.

 

Qu’est-ce que cela signifie d’avoir une arthrite ou une polyarthrite?

L’arthrite est une affection inflammatoire touchant les articulations et qui apparaît de manière aiguë ou chronique, lorsqu’elle est supérieure à une durée de trois mois. Si elle concerne plus de quatre articulations, il s’agit de polyarthrite, dont la forme rhumatoïde est la plus répandue.

L’arthrite désigne une centaine de problèmes articulaires différents. Étymologiquement, le mot est composé du grec arthron signifiant articulation et du suffixe itis utilisé pour dénoter la présence d’une inflammation.

Les deux types d’arthrite principaux sont l’arthrose et la polyarthrite rhumatoïde. Il existe d’autres formes d’arthrite comme la goutte, la spondylarthrite ankylosante, le lupus et la polyarthrite psoriasique.

Les effets de l’arthrite sont généralement bénins mais dans certains cas ils peuvent être invalidants.

De plus, cette maladie concerne tous types de personnes, pas seulement les personnes âgées.

Quelles en sont les causes?

Les causes de l’arthrite sont multiples: l’affection peut ainsi se développer suite à un traumatisme physique, une maladie, une infection ou encore une maladie auto-immune.

L’origine de la polyarthrite rhumatoïde est moins identifiable. Elle peut être due aussi bien à un aspect génétique, qu’à un caractère auto-immun c’est à dire que le corps attaque ses articulations avec ses propres cellules.

Quels sont les signes? Comment cela se traduit-il?

Le premier signe ou symptôme de l’arthrite est une inflammation. Ensuite, chaque arthrite a ses spécificités.

L’inflammation peut ainsi se traduire par une rougeur, une sensation de chaleur, un œdème, une douleur localisée. La douleur augmente généralement en fin de nuit, ce qui perturbe le réveil de la personne qui en souffre.

Un deuxième symptôme principal de l’arthrite est une raideur matinale qui peut durer de quinze minutes à plusieurs heures. La raideur disparaît partiellement lorsque le corps reprend son acteur. Dans tous les cas, la douleur et la raideur articulaires rendent le mouvement de la zone concernée plus difficile, voire impossible.

La polyarthrite rhumatoïde survient habituellement vers 40 à 60 ans mais elle peut se manifester dès le début de l’âge adulte. Ce type d’arthrite est de 2 à 3 fois plus fréquent chez les femmes que chez les hommes.

Quelle part de la population en est atteinte?

En 2016, l’arthrite touche 0,4% de la population française ou plus de 650 000 personnes en France.

Quelles sont les personnalités atteintes par ce handicap?

Parmi certaines personnalités reconnues, certaines sont ou étaient atteintes d’arthrite et de polyarthrite. Voici quelques exemples:

  • Kathleen Turner, actrice américaine
  • Raoul Duffy, peintre français
  • Wolfang Amadeus Mozart, compositeur autrichien
  • Edith Piaf, chanteuse française
  • Camryn Manheim, actrice et compositrice américaine
  • Kristy Mc Pherson, golfeuse américaine
  • Megan Park, actrice canadienne
  • James Coburn, acteur américain
  • Aida Turturro, actrice américaine
  • Tatum O’Neal, actrice américaine

Quels sont les préjugés les plus courants quant à l’efficacité professionnelle des personnes atteintes d’arthrite?

L’arthrite est une affection faisant partie des maladies a priori invisibles. La plupart des personnes souffrant d’arthrite peuvent être empêchées dans certaines tâches physiques ou manuelles mais si le choix du poste et du métier est adapté, il n’y a pas trop d’inquiétudes à avoir.

Restez respectueux et compréhensif.

Quelles sont les solutions à envisager?

Il n’y a pas de grands aménagements généralement pour les personnes atteintes d’arthrite ou de polyarthrite. Cependant, il y a toujours des solutions pour améliorer leur quotidien.

Vérifiez, si votre collègue vous a en parlé, qu’il suit bien un traitement adéquat à son arthrite.

Les objectifs du traitement sont de soulager les symptômes, de réduire et de maintenir la rémission de la maladie, de restaurer ou maintenir le bon fonctionnement des articulations et de prévenir les dommages de la maladie sur d’autres organes.

Il existe deux types de médicaments:

  • les médicaments de soulagement
  • les traitements de fond

Des interventions chirurgicales peuvent également être envisagées dans certains cas.

En milieu professionnel et professionnel, il y a des solutions complémentaires à envisager:

  • L’exercice physique – en se déplaçant par exemple régulièrement sur son espace de travail ou en faisant des séances de sport aux pauses
  • Physiothérapie et rééducation
  • Alimentation saine

Comment accueillir un collaborateur concerné?

Le mot d’ordre, comme pour tout handicap, est la communication!

Vous pouvez en discuter avec votre collègue et l’accompagner dans son maintien. Par exemple, en veillant à adopter une alimentation équilibrée au travail, à faire des séances de sport ensemble, à proposer des séances de dialogue ou pourquoi pas même à instaurer des séances pour vos collaborateurs avec un psychologue au travail.

Si possible, la modulation des horaires et du télétravail peut être également à envisager.

Vous êtes concerné(e) par de l’arthrite, de la polyarthrite et souhaitez témoigner? Vous avez un proche, un collègue concerné? Nous vous donnons la parole sur les réseaux sociaux.

Sources: polyarthrite-rhumatoide.fr, Futura Sciences, Clubmedical.icu, Le Figaro Santé, allodocteurs.fr

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00