En savoir plus sur Talentéo
31MAI 18

Travailler avec un collègue ayant des acouphènes

Talentéo continue sa série « Travailler avec un(e) collègue en situation de handicap » ! Il existe certains maux invisibles à l’œil nu comme les acouphènes. Nous nous associons à notre partenaire Acceo ainsi qu’à l’association JNA pour vous en dire plus sur ces symptômes handicapant méconnus.

Que sont les acouphènes ?

Les acouphènes sont des troubles auditifs qui ne sont pas une maladie à proprement parler mais le symptôme d’un dysfonctionnement lié au système auditif. Les acouphènes se traduisent par des sifflements ou des bourdonnements dans les oreilles, de façon constante ou périodique.

Ces bruits correspondent à une stimulation du nerf auditif interprétée par le cerveau. C’est donc ce dernier qui renvoie des signaux, plus particulièrement lorsque l’environnement est silencieux.

Il existe deux sortes d’acouphènes :

  • Les acouphènes subjectifs(95% des cas) : ils sont occasionnés par des facteurs psychiques, ils se matérialisent par des bruits dans une oreille ou les deux à la fois. Ces sons peuvent arriver de manière brutale ou progressive.
  • Les acouphènes objectifs: ce sont des nuisances internes au corps ou qui peuvent provenir de la contraction d’un muscle de l’oreille.

Résistants à la plupart des traitements, ces sifflements peuvent, selon leur gravité, nuire à la qualité de vie. Ils peuvent arriver n’importe quand, à n’importe quel âge, personne n’est à l’abri des acouphènes.

Quelles en sont les causes?

Les acouphènes sont généralement causées par des expositions répétées à des niveaux sonores élevé, par certaines pathologies ou encore en vieillissant.

Les jeunes sont les plus touchés car ils sont plus exposés aux volume sonore élevé : sorties, concerts, musique écoutée avec écouteurs, etc. D’après l’association JNA, 1 jeune sur 4 reconnaît écouter la musique avec volume sonore élevé.

56% des 15-17 ans et 49% des 18-24 ans disent ressentir, ou avoir déjà ressenti des acouphènes.

Quelle part de la population en est atteinte?

En 2018, plus d’un quart des Français souffrent d’acouphènes, soit 14 à 17 millions de personnes, dont 2 à 4 millions de manière permanente (source Enquête Ifop JNA 2018 « Acouphènes et hyperacousie : fléaux du XXIe siècle »).

Quelles sont les personnalités atteintes par ce handicap?

De nombreuses personnalités sont touchées par ces bourdonnements dans les oreilles. Et certaines dans le monde de la musique. Notamment :

  • Barbra Streisand, chanteuse américaine
  • Chris Martin, chanteur anglais
  • Eric Clapton, artiste anglais
  • Bob Dylan, artiste américain
  • Steve Martin, acteur américain
  • Neil Young, artiste canadien
  • Ian Thomas, musicien américain
  • Mick Ronson, guitariste américain
  • Jean-Jacques Rousseau, philosophe français
  • David Letterman, présentateur américain

Quels sont les préjugés les plus courants quant à l’efficacité professionnelle des personnes ayant des acouphenes?

De nombreux préjugés subsistent sur ce symptôme beaucoup trop méconnu. Nous entendons souvent dire qu’il n’y a pas de solutions contre ces bourdonnements, que seules les personnes malentendantes souffrent d’acouphènes ou que les prothèses auditives n’ont pas d’effet.

Cette pathologie est également parfois confondue avec une pathologie d’ordre psychique.

Quelles sont les solutions/adaptations possibles?

La première chose à faire est de sensibiliser vos collaborateurs aux problèmes d’audition. Des solutions auditives peuvent être proposées par des professionnels de l’audition si les acouphènes sont associés à une déficience auditive. .

Il est important de créer un environnement de travail calme. Le télétravail peut également être une bonne solution en cas d’épisodes trop importants d’acouphènes.

S’il n’existe pas de traitements aux effets systématiques, pour autant, il est possible d’apprendre à mieux vivre au quotidien avec les acouphènes. Différentes techniques peuvent aider à ne pas «être et se lasser envahir par ces sifflements et bourdonnements subis ». Elles peuvent permettre de trouver un apaisement, source de meilleures relations avec ses collègues.

Enfin, les acouphènes ne sont pas encore reconnus parmi les handicaps invalidants. Ils ne sont considérés dans le cadre de la loi travail que comme facteurs aggravants en cas de perte auditive significative entrant dans les critères de handicap.

Dans tous les cas, il faut oser en parler, oser consulter et oser agir pour ne pas se laisser « isoler » par les acouphènes. L’association JNA a développé des ateliers « Mieux vivre avec les acouphènes, trouver les forces de résilience ».

Vous êtes concerné(e) par des acouphènes et souhaitez témoigner? Vous souhaitez recruter des personnes touchées par cette maladie? Nous vous donnons la parole dans les commentaires.

© 2018 Talentéo. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

Sources:

Europe 1 santé, audition-surdité.org, audika.com, Audio Nova, http://www.journee-audition.org/

A lire également:

Mots clés:

Poster un commentaire

*

Retour en haut de page

Les incontournables