En savoir plus sur Talentéo
03FEV 17

Travailler avec un(e) collègue atteint(e) de lombalgie chronique

Notre série « travailler avec un collègue en situation de handicap invisible » s’enrichit! Nous abordons aujourd’hui la lombalgie chronique. Quel est ce handicap? Quelle part de la population en est atteinte? Comment se traduit-il dans le milieu professionnel? Réponses.

Article original publié le 30 novembre 2015.

Travailler-avec-un-collègue-bandeau

Qu’est-ce que la lombalgie chronique ?

La lombalgie chronique qualifie des douleurs liées à des désordres mécaniques de la colonne vertébrale. Ceux-ci affectent le plus souvent la succession des 5 vertèbres du bas du dos. Ce handicap invisible se caractérise le plus souvent par des causes vertébrales comme la perte d’élasticité des disques intervertébraux, une hernie discale, ou de l’arthrose.

Il existe également d’autres facteurs de lombalgie chronique comme une fibromyalgie, une douleur d’origine neurologique ou encore un problème vasculaire. Malgré tout, dans 90% des cas il est impossible d’identifier la provenance de douleurs lombaires car celle-ci est très souvent invisible des examens médicaux.

Quelle part de la population est atteinte de lombalgie chronique ?

Chaque année la lombalgie entraîne une incapacité temporaire chez 3 à 4 % de la population et une incapacité totale chez 1% de la population en âge de travailler. Cependant la répartition de ce handicap est estimée à 1 adulte sur 3 en France, soit environ 35% de la population.

D’ailleurs si l’on se réfère aux principales études épidémiologiques réalisées dans les 15 dernières années en Scandinavie, en Grande-Bretagne, en Hollande et en France, la proportion d’adultes déclarant avoir souffert de lombalgie dans la dernière année varie de 34 à 49%. Nous avons donc affaire à une pathologie présente indifféremment à l’échelle mondiale. En résumé un handicap invisible commun !

Il n’y a pas de différence entre les deux sexes quant à la fréquence moyenne de la lombalgie et celle-ci est présente équitablement à tout âge. Il faut cependant garder à l’esprit que si certaines personnes peuvent être prédisposées à ce handicap, l’activité professionnelle joue un rôle important sur l’apparition de la pathologie.

Qui sont les personnalités concernées par ce handicap invisible ?

De nombreuses personnalités sont ou ont été atteintes de lombalgie chronique, parmi elles nous pouvons citer :

Cette liste est non-exhaustive et pourrait être complétée par les célébrités qui n’en parlent pas.

Quels sont les préjugés les plus courants quant à l’efficacité professionnelle des personnes atteintes de lombalgie chronique ?

Les préjugés se situent principalement dans la performance. Les collègues d’une personne atteinte de lombalgie chronique peuvent craindre un manque d’assiduité et des absences répétées. En réalité, ce handicap invisible nécessite souvent des aménagements ergonomiques de poste.

Ainsi un fauteuil ergonomique, un bureau adapté et du télétravail suffisent souvent à compenser cette pathologie pour laisser s’exprimer les compétences du salarié qui en est atteint. En tant que manager d’une personne atteinte de lombalgie chronique, il faut être attentif aux signaux faibles et surtout communiquer avec la personne sur ses besoins.

Quels sont les symptômes courants que l’on retrouve dans le monde du travail ?

Ce handicap peut survenir à tout moment de la journée, le collaborateur y étant sujet ressent une violente douleur au niveau du bas du dos qui peut l’interrompre dans la tâche qu’il est en train d’accomplir. En cas de lombalgie prolongée, la personne peut avoir besoin d’un arrêt de travail qui est plus ou moins long. Ici encore nous vous recommandons de communiquer au maximum pour pouvoir mettre en place les aménagements adaptés.

 

Vous êtes atteint(e) de lombalgie chronique ? Vous travaillez avec une personne concernée par ce handicap ? Dites-le nous dans les commentaires !

 

 

© 2017 Talentéo. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

A lire également:

Mots clés: , , ,

Poster un commentaire

*

Commentaires (1)

avatar

Guitel

26 juillet 2016 - 13 h 59 min

Bonjour j’ai une lombalgie chronique ainsi que des sciatiques dans les pires moment, cela fait maintenant 6 mois que je suis en recherche d’emploi en solitaire car pôle emploi ne s’occupe pas des étudiants, j’ai postuler dans le public (college/lycée et mairie) et dans le privé (fast-food/distribution) et je n’ai eu que des refus ou absence de réponse.
J’ai pourtant appliqué les différentes méthodes pour faire CV et lettres de motivation.
Sauf que sans travail je ne peux plus poursuivré mes études ni payer mon logement et ma nourriture. Cela fait maintenant 4 ans que je suis étudiant et je survie avec des « salaires » allant de 0 euros à 450 euros quand je travaillais un mois complet.
Mes problèmes de santé s’aggrave et je ne sais plus quoi faire, auriez vous une idée vers qui je pourrai me tourner pour trouver un travail ?

Ps: la mdph déclare que je ne peux pas être considéré comme handicapé.

Retour en haut de page

Les incontournables