240

Il y a quelques semaines, Talentéo vous présentait les enjeux de l’accessibilité numérique. Nous poursuivons sur cette thématique avec un focus sur les sites web. L’objectif ? Rendre un maximum de contenus accessibles pour différents profils et types de handicap. Quelles sont les bonnes pratiques ? Éléments de réponse.

L’accessibilité au coeur de l’actualité

En 2020, l’accessibilité numérique s’accélère. Cela se confirme également avec le contexte sanitaire actuel obligeant la population à revoir ses modes de communication et de travail. Dans une société en constante évolution, améliorer et rendre accessible son site web est devenu une priorité.

Pour rappel, l’accessibilité numérique consiste à rendre les services de communication en ligne accessibles aux personnes en situation de handicap. Ces contenus doivent être :

  • perceptibles : faciliter la perception visuelle et auditive du contenu par l’utilisateur, proposer des équivalents textuels à tout contenu non textuel, créer un contenu qui puisse être présenté de différentes manières sans perte d’information ni de structure (par exemple avec une mise en page simplifiée) ;
  • utilisables : fournir à l’utilisateur des éléments d’orientation pour naviguer et trouver le contenu, rendre toutes les fonctionnalités accessibles au clavier, laisser à l’utilisateur suffisamment de temps pour lire et utiliser le contenu, ne pas concevoir de contenu susceptible de provoquer des crises d’épilepsie ;
  • compréhensibles : faire en sorte que les pages fonctionnent de manière prévisible, aider l’utilisateur à corriger les erreurs de saisie ;
  • robustes : optimiser la compatibilité avec les utilisations actuelles et futures, y compris avec les technologies d’assistance.

Comment rendre un site web 100 % accessible ?

La question de l’accessibilité était au coeur de la Conférence Nationale du Handicap (CNH) qui s’est tenue le 11 février 2020. En effet, lors de cette conférence, plusieurs idées ont été abordées notamment sur la mise en place de portails web compatibles avec des innovations pour les personnes malvoyantes, comme les logiciels de synthèse vocale.

Aujourd’hui, les propriétaires de sites web doivent penser leur stratégie d’accessibilité numérique selon les critères WCAG 2.1. Ce sont des normes imposées par le W3C – le World Wide Web Consortium.

Pour rendre un site web 100 % accessible, de multiples facteurs sont à prendre en compte. Chaque détail compte aussi bien en termes d’éditorial que de design ou d’ergonomie. Il existe des outils pour mesurer et améliorer grandement l’accessibilité de votre site web.

Voici une liste non-exhaustive d’outils pouvant vous aider dans votre travail d’accessibilité :

  • Light House  : pour des audits de performances, d’accessibilité, de référencement
  • Wave : outil automatique d’analyse, Wave offre un retour visuel et attribue un niveau à l’accessibilité de vos contenus
  • Axe : outil pour identifier vos défauts d’accessibilité
  • Contrast Checker : teste et vérifie la conformité du contraste des couleurs

Bien évidemment, ces outils n’excluent pas le fait de faire certifier votre accessibilité numérique par un professionnel ! En effet, faire appel à un spécialiste est indispensable pour vous assurer de la mise en conformité de votre site web.

Si certains aspects nécessitent le savoir-faire technique d’un spécialiste, d’autres peuvent être relativement simples à ajouter. C’est notamment le cas du sous-titrage des vidéos, un élément indispensable pour une meilleure accessibilité de vos contenus.

Par ailleurs, il est également important de penser l’accessibilité de son site web en fonction des catégories de situations de handicap : visuel, auditif, moteur etc.

Une accessibilité travaillée selon le type de handicap

 

  • Handicap visuel ou auditif

Le numérique est un environnement très visuel. C’est pourquoi, un design et une disposition soignés sont des éléments très importants. Un design accessible se caractérise par un contenu facile à comprendre même sans contexte. De plus, un bon formatage des pages améliore l’expérience utilisateur.

Il est essentiel d’envisager des sites web et des contenus accessibles pour des personnes malvoyantes, non-voyantes, daltoniennes ou ayant différentes déficiences visuelles. Voici quelques recommandations pour que votre site web soit accessible aux internautes concernés par un handicap visuel :

  • Vérifier que les titres décrivent précisément les pages.
  • Pour chaque image, s’assurer de la présence d’alternatives textuelles. Ces textes doivent décrire de manière concise vos photos, images, éléments visuels.
  • Le texte doit avoir un contraste élevé. Il doit contraster avec l’arrière-plan. Par exemple, un texte noir sur un fond blanc ou l’inverse.
  • La police de vos textes doit être suffisamment grande pour être lisible.
  • Chaque vidéo ou contenu dynamique doit avoir une alternative, une transcription texte.

Pour les personnes sourdes qui utilisent principalement la langue des signes, il faut adopter des instructions écrites avec des mots très simples. Par ailleurs, il faut également penser aux paramètres de contrôle du volume si vous avez des vidéos ou autre support multimédia.

 

  • Handicap moteur

Pour rendre votre site accessible aux visiteurs avec un handicap physique, la première action à effectuer est de rendre votre site navigable et consultable sans souris. En effet, pour les personnes avec des difficultés physiques, les actions par clavier sont plus faciles.

Pour les aider, vous pouvez contribuer à l’accessibilité de plusieurs manières :

  • créer des boutons d’action plus gros
  • laisser plus du temps pour compléter certaines tâches
  • organiser logiquement vos contenus, avec des titres, des sous-titres, des en-têtes, des catégories bien classées et claires.

Un enjeu majeur et d’importants bénéfices

En résumé, créer un site web accessible nécessite de l’organisation et de la réflexion. Si le manquement aux bonnes pratiques d’accessibilité numérique a de forts impacts négatifs, appliquer les bons principes vous permettra entre autres de favoriser l’inclusion et soutenir la diversité d’une part et améliorer l’expérience utilisateur d’autre part. Vous gagnerez également en référencement naturel de vos contenus !

Vous souhaitez apporter votre témoignage sur l’accessibilité numérique ? La parole est à vous sur nos réseaux sociaux !

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
En live !

Accéder au live