En savoir plus sur Talentéo
06FEV 18

5 clichés que les parents d'enfants autistes ne veulent plus entendre!

A l’occasion de la sortie le 8 février du Manuel illustré « Comment garder un enfant autiste quelques heures pour aider ses parents  » de Peter Patfawl, Talentéo vous propose de découvrir 5 préjugés à briser sur l’autisme. 

1/ Les parents sont responsables de l’autisme

5 clichés que les parents d'enfants autistes ne veulent plus entendre!

Faux! Contrairement aux idées reçues, l’autisme est inné et non acquis. Cela veut dire que si les origines sont multifactorielles avec une forte prédominance génétique, l’environnement familial n’a aucune incidence sur le déclenchement du handicap.

2/Les enfants autistes sont turbulents

5 clichés que les parents d'enfants autistes ne veulent plus entendre!

Une fois encore, cela est faux! Les enfants autistes peuvent mal réagir à un imprévu. Cela n’a aucun rapport avec l’éducation, mais plutôt du fait que les imprévus les déstabilisent profondément. La solution: leur proposer des repères.

Un emploi du temps visuel et une décomposition de la journée sont des astuces qui contribuent à améliorer leur quotidien.

3/ Les vaccins provoquent ou favorisent l’autisme

5 clichés que les parents d'enfants autistes ne veulent plus entendre!Encore une idée reçue qui a la peau dure! Il n’y a aucune corrélation entre la vaccination et l’autisme. Par contre, les perturbateurs endocriniens peuvent contribuer à la déclaration du handicap.

4/ L’autisme se soigne

5 clichés que les parents d'enfants autistes ne veulent plus entendre!

Et bien… non, l’autisme ne se soigne pas. Grâce à des aménagements du quotidien, le handicap peut être moins contraignant, mais ce n’est pas pour autant qu’il disparaît. Il ne s’agit en effet pas d’une mauvaise grippe mais d’une manière différente de raisonner et de penser. 

5/ Les enfants autistes sont adeptes de la violence

5 clichés que les parents d'enfants autistes ne veulent plus entendre!

Si vous souhaitez voir de la violence, vous aurez mieux fait de vous tourner vers le film Fight Club. L’autisme ne rend pas violent, bien au contraire! Les personnes autistes sont hypersensibles et leurs perceptions sensorielles sont très différentes des nôtres. Les nombreuses stimulations rencontrées dans le quotidien peuvent êtres assimilées à des agressions.

Comme pour tous, la violence est surtout un mécanisme d’auto-défense. Il est ainsi important d’aménager un espace et des temps apaisés pour permettre à ces enfants de se ressourcer!

5 clichés que les parents d'enfants autistes ne veulent plus entendre!

 

Et vous, quels sont les préjugés sur l’autisme que vous ne voulez plus entendre? Dites-le nous dans les commentaires!

Vous souhaitez aller plus loin? Foncez lire le livre de Peter Patfawl! Un manuel largement illustré avec humour, pédagogie et accessibilité. Pré-commandez-le sans tarder et/ou tentez de gagner votre exemplaire le 8 février sur la page Facebook de Talentéo! 

 

 

 

 

© 2018 Talentéo. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

A lire également:

Mots clés: ,

Poster un commentaire

*

Commentaires (2)

avatar

Une Aspie

24 avril 2018 - 11 h 24 min

Bonjour, je suis autiste et j’en ai marre de ces études qui visent à tout prix à déterminer les causes de l’autisme (que ça soit l’alimentation, les vaccins ou autres). Ce qui me dérange, c’est que derrière tout ça, il y a souvent l’idée de prévenir et/ou soigner l’autisme.
Alors, en tant que personne concernée, je vous le dis: nous n’avons pas besoin d’être soignés, nous avons besoin d’être acceptés pour ce que nous sommes. Notre plus gros problème, c’est la psychophobie, ce sont les oppressions que nous subissons de la part d’une société qui privilégie les neurotypiques. Être vus comme des anomalies qu’il faut corriger (parce qu’ainsi, nous cesserions de déranger le confort des gens dits « normaux ») et se voir proposer des « solutions » qui vont dans ce sens est offensant.
Au lieu de toutes ces études qui cherchent à déterminer pourquoi nous sommes ainsi, tentez plutôt d’être vraiment inclusifs et de vous renseigner sur nos besoins spécifiques, voilà qui serait plus constructif et ferait vraiment avancer les choses.

avatar

Naya

8 avril 2018 - 17 h 51 min

Les causes de l’autisme ne sont a priori pas encore totalement cernées et il existe différents facteurs possibles. Et s’il est vrai que l’autisme ne se guérit pas pour le moment, certaines approches valables ont permis d’améliorer grandement le quotidien d’enfants autistes.

Il semblerait qu’il y ait un lien entre la perturbation de l’équilibre intestinal et l’autisme (par exemple, la porosité intestinale serait en cause). Il a été observé que les vaccins tendent à aggraver ce problème, de même que certains aliments comme le gluten et la caséine. Une alimentation sans gluten ni caséine a montré des bienfaits encourageants dans de nombreux cas. D’autre part, l’introduction d’un microbiote intestinal sain chez des enfants autiste semble être une piste très prometteuse.

Explorez un site comme Initiative Citoyenne, un site belge très bien documenté, s’appuyant sur de nombreuses sources. Il partage, par exemple, une liste de non moins de 22 études scientifiques montrant que les vaccins peuvent causer l’autisme.

Recherchez également ce qu’est la nagalase (une enzyme entrant dans la composition des vaccins), vous trouverez de nombreux articles indiquant qu’elle est cancérigène et peut provoquer l’autisme.

La Science actuelle, hélas, « adoube » comme seules valables les grandes études officielles : celles-ci sont payées par les fabricants qui font seulement état des intérêts qui les arrangent. Voyez qui finance ces grandes études officielles et vous comprendrez qu’il y a conflit d’intérêt.

Retour en haut de page

Les incontournables