764

Notre dossier « Travailler avec un collègue en situation de handicap » aborde chaque mois une pathologie pouvant être source de problèmes dans une équipe. Solutions pour une collaboration entre personnes autistes Asperger et neurotypiques.

Talentéo insiste souvent sur le fait qu’il est tout à fait possible de concilier handicap et emploi. Effectivement, il est important de réaliser que le handicap reste une particularité dans un parcours de vie. L’important est donc d’en parler à ses proches, qu’ils appartiennent au domaine privé ou professionnel, afin de se concentrer sur ce qui fait notre force et compenser les éléments négatifs pour avancer dans le bon sens.

L’autisme Asperger, au même titre que n’importe quel handicap, n’est finalement qu’un ensemble de symptômes, qu’ils soient temporaires ou définitifs. Souvenez-vous, nous avions déjà évoqué la dépression, la déficience visuelle, l’anxiété et les phobies, la maladie de Crohn, ou la déficience auditive.

Le handicap et l’autisme Asperger : savoir de quoi on parle objectivement

Le Syndrome d’Asperger et l’autisme de haut-niveau sont classés parmi les troubles neurologiques et complexes du spectre autistique. Ces troubles vont venir affecter certaines fonctions du cerveau, comme nous le verrons plus bas, même si 70% des personnes autistes n’ont aucun retard mental. Certains sont même surdoués, ce qui arrive très souvent dans le cadre de l’autisme Asperger.

Il y aurait 350 000 à 600 000 autistes en France, soit près d’un pourcent de la population. Il est extrêmement difficile d’obtenir des chiffres sur l’autisme Asperger, étant donné que le diagnostic est difficile à établir. Le Ministère du Travail indique que seules 1000 à 2000 personnes autistes travaillent en milieu ordinaire.

Saviez-vous pourtant qu’Albert Einstein, et Isaac Newton, deux des plus grands scientifiques de l’histoire, étaient atteints du syndrome d’Asperger? Il n’y a d’ailleurs pas que dans les sciences que nous trouvons des génies « Aspies », puisque tel est le surnom de cette pathologie ou de ceux qui en sont atteints. Michel-Ange, le peintre de la chapelle Sixtine, l’était, tout comme Georges Lucas, le réalisateur de Star Wars.

Autisme Asperger : les symptômes réels

Comme mentionné plus haut, un autiste Asperger ne connaît pas de retard mental, ni de retard du langage. Selon Ophélie, personne autiste Asperger, « la méconnaissance de l’autiste fait qu’il est souvent assimilé à de la psychose! ». Or, le syndrome s’accompagne de traits tels que :

  • hypersensibilité à certains bruits ou lumières;
  • élocution particulière : ton de la voix, prosodie, tendance au langage très formalisé
  • propension aux comportements répétitifs, intérêts quasi monomaniaques, comme nous l’explique Asperger Aide France;
  • maladresse physique (par exemple la dysgraphie, un trouble qui affecte l’écriture dans son tracé);
  • tendance à se renfermer et difficulté à amorcer les communications ou manifester leurs émotions, ce qui complique leurs rapports sociaux. Les « aspies » ritualisent leur comportement;
  • résistance au changement et angoisses qui peuvent en découler.

Le vrai problème : leurs difficultés d’intégration au sein de notre société. Pour Ophélie, les Autistes Asperger sont plus efficaces que les autres dans leur travail : « Les difficultés de communication, la superficialité des propos des collègues poussent l’Asperger a se renfermer, car il ne communique pas sur la même fréquence. »

Autisme Asperger et travail en équipe

La compagnie des TED aborde la question des aménagements à prévoir dans un dossier très pertinent. Donc que vous soyez un supérieur hiérarchique ou un collègue travaillant dans la même équipe qu’une personne Asperger, faites bien attention à:

  • Privilégier les consignes par écrit
  • Leur confier des tâches précises, d’établir un plan de travail clairement défini,
    avec des objectifs précis et réalisables. Le flou, l’ambiguïté, les changements de
    dernière minute les déstabilisent.
  • Anticiper au maximum leur agenda, planifier ce qui peut l’être, et éviter les modifications de dernière minute
  • Hiérarchiser clairement leurs priorités et les encadrer de façon structurée
  • Leur permettre de travailler dans un environnement calme
  • Accepter leurs remarques parfois « crues », et comprendre qu’ils sont incapables d’exprimer leur pensée de façon nuancée
  • Au contraire, être nuancé pour leur formuler des reproches, et être généreux en encouragements

Un accompagnement en général assez léger par un référent s’avère remarquablement
efficace.

Réaliser les atouts des profils Asperger pour l’équipe et l’entreprise

Selon Ophélie, « malgré des entretiens d’embauche très difficiles, les autistes Asperger sont méticuleux, perfectionnistes, appliqués à exécuter les directives, passionnés et honnêtes. Il est vraiment difficile à un asperger de se « vendre » : incapable de se rendre compte de ses atouts, il les trouve normaux, alors que par rapport à la norme ils sont très élevés. »

Une personne atteinte du SA n’aime pas l’échec et va tout faire pour tenter de réussir tout ce qu’elle entreprend. Elle est donc persévérante. Elle dit ce qu’elle pense, n’a pas ou peu de préjugés (racisme, sexisme…). Elle peut évoluer, compenser ses manques et améliorer ses comportements si son entourage l’aide et si on lui en donne les moyens.

Autisme France

Les autres côtés positifs de ce syndrome? Une pensée analytique, une honnêteté irréprochable, et une logique et une mémoire extraordinaires.

Entreprises, qu’attendez-vous pour embaucher des candidats autistes Asperger? Collaborateurs, avez-vous rencontré d’autres difficultés dans votre quotidien de travail? Vos anecdotes et questions sont les bienvenues sur nos plateformes sociales!

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00