Partenariat
Sports
223

En partenariat avec

Du 11 au 14 août derniers, se sont déroulés les championnats du Monde de paracyclisme sur route au Canada. Une compétition au cours de laquelle l’équipe de France s’est distinguée avec un total de 17 médailles, dont 6 d’or ! Mais en quoi consiste cette discipline ? Quelles épreuves sont pratiquées ? Talentéo, grâce à Société Générale partenaire de la Fédération Française Handisport, vous en dit davantage dès maintenant !

Le paracyclisme : c’est quoi ?

Si le paracyclisme, ou cyclisme handisport paraît récent, il est en réalité pratiqué depuis un bon moment. Dès les années 60, des prototypes de vélos conçus pour des personnes en situation de handicap ont été créés.

Ceux-ci ont pris différentes formes, adaptées aux différents handicaps ciblés. Par exemple, le tandem pour les personnes déficientes visuelles, ou le handbike, prévu pour les personnes en fauteuil roulant. Il existe également des tricycles adaptés aux personnes atteintes d’hémiplégie.

Ce sport est inclus dans l’union cycliste internationale et sa pratique est régie par la Fédération française handisport. Les compétitions s’organisent autour de 2 disciplines : le cyclisme sur route, en extérieur, et le cyclisme sur piste, dans un vélodrome. Les championnats sont donc également divisés en 2 :

  • Ceux sur route, qui ont eu lieu du 11 au 14 août ;
  • Ceux sur piste, qui auront lieu cet automne, du 20 au 23 octobre.

Sachez d’ailleurs qu’il n’est pas rare que les paracyclistes participent aux deux championnats, sur route et sur piste.

Quelles sont les différentes divisions en paracyclisme ?

La Fédération française handisport reconnaît 4 divisions officielles pour ce sport :

  • le handbike, destiné aux coureurs tétraplégiques, paraplégiques, mais aussi hémiplégiques ou amputés. Les distances de courses sont comprises entre 25 et 80 km.
  • Le tandem ; à destination des non-voyants ou malvoyants, avec un guide valide comme pilote. Les distances de courses pour cette discipline peuvent monter jusqu’à 120 km.
  • Le tricycle, vise plus directement les coureurs atteints de troubles neurologiques et handicaps associés. Les distances de courses varient de 20 à 40 km.
  • Solo, cette division s’adresse à un public de coureurs plus large, dans la mesure où ceux-ci sont capables d’utiliser, en sécurité, un vélo traditionnel. Cela peut comprendre des personnes atteintes d’un handicap physique avec une perte fonctionnelle des membres ou des amputés des membres inférieurs et/ou supérieurs. Les vélos peuvent être amenés à être adaptés. Les distances de courses sont quant à elles comprises entre 35 et 100 km.

Vous pouvez également découvrir plus de détails en consultant ce dictionnaire sur le site Handisport.

Les championnats du monde sur route et sur piste 2022, 2 événements, 2 pays

Cette année, les championnats du Monde sur route se sont déroulés à Baie-Comeau, au Québec. La ville, habituée au cyclisme sous toutes ses formes, du tourisme au vélo de montagne, est devenue un lieu de compétition. Du 11 au 14 août, ce ne sont donc pas moins de 550 cyclistes, venant de 40 nations différentes, qui ont concouru !

Côté paracyclisme sur piste, il faudra attendre le jeudi 20 octobre, en France, à St Quentin en Yvelines au Vélodrome National, cette fois, pour connaître le palmarès de nos champions français !

La sélection française, quels sont les athlètes à suivre ?

Après les bons résultats des jeux de Tokyo l’année dernière, l’équipe des bleus est une nouvelle fois revenue avec de bons résultats aux championnats du Monde de paracyclisme sur route !

Avec pas moins de 17 médailles, dont 6 en or. Les bleus sont ainsi la deuxième équipe au classement. Ils sont repartis avec le maillot arc-en-ciel, signe distinctif des champions du Monde !

Lors de cette compétition, c’est en toute logique que certains athlètes ont accroché notre regard. Ainsi, pour les championnats du Monde sur piste qui auront lieu en octobre, nous vous conseillons de garder un œil sur :

  • Marie Patouillet qui a obtenu une médaille d’or sur la course en ligne C5 lors de la compétition cet été ;

  • Dorian Foulon 1 médaille d’argent contre-la-montre aux Championnats du Monde sur route catégorie C5

D’ailleurs, Talentéo vous conseille également de suivre de près Raphaël Beaugillet, médaillé de bronze au kilomètre contre la montre Tandem B aux Jeux de Tokyo. En effet, il participera au championnat du monde sur piste du jeudi 20 au dimanche 23 octobre avec son nouveau pilote Quentin Caleyron !

Des athlètes à suivre et à garder en mémoire pour les Jeux Paralympiques dans 2 ans !


Vous souhaitez en savoir plus sur cette compétition et/ou la discipline ? Venez-nous en parler sur les réseaux sociaux !

 Crédit Photo : FFH /Jean-Baptiste Benavent

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
Actuellement en live
En live !

Accéder au live